Pourquoi je ne voterai jamais Emmanuel MACRON

Nous y sommes. Plus que quelques heures avant la fin de la campagne officielle. Fidèle à son habitude, la France est coupée en deux. Tout a été fait pour que nous prenions partie parce que s’abstenir ou voter blanc, c’est renforcer tel camp. Je me suis personnellement fâché avec quelques personnes, notamment ceux qui nous avaient foutus cinq ans de HOLLANDE mais qui déçus de leur choix continuent, en nous imposant MACRON…


Voici donc les raisons pour lesquelles je ne voterai jamais MACRON. Je ne comprends d’ailleurs pas comment autant de personnes ont pu voter pour lui au premier tour. Soi disant qu’il est anti-système mais soutenu par tous les gens du système. Je trouve ses meetings ennuyeux, creux ; je ne comprends pas ses discours et apparemment lui, pas toujours. Mais je vais me mettre à penser printemps, comme il nous le demande, et peut-être alors serai-je éclairé ?


1. Parce qu’il a menti sur son parcours

Du travail prétendument accompli auprès du philosophe Paul RICOEUR (il établissait les notes bibliographiques), à son supposé mémoire dirigé par Étienne BALIBAR qui dit aujourd’hui avoir dû oublier cet épisode (Peut-être s’agit-il d’une censure inconsciente, je ne sais pas). En passant par Normale Sup à laquelle il a échoué deux fois, contrairement à ce que laissait entendre un temps sa biographie, ou l’appréciation globale de son travail chez Rothschild et Cie, qui est passée du meilleur de France, voire d’Europe à un élément prometteur mais sans plus…


2. Parce qu’il ne sait pas gérer ses revenus.

Il aurait gagné plus de 2,8 millions € brut entre 2009 et 2013 mais il n’aurait plus que 35 514 € net de patrimoine. Sachant qu’il gagnait 9940 € brut mensuel comme ministre, 12 000 € brut mensuel comme conseiller de HOLLANDE et plus de 400 000 € brut annuel chez Rotschild, je ne sais pas comment il fait pour avoir si peu. Il se défend d’avoir travaillé trop peu de temps pour qu’on le considère comme un banquier d’affaires, mais la casse sociale qui a accompagné les fusions-acquisitions réalisées, est bien là…


3. Parce qu’il a été mauvais conseiller

La politique économique de HOLLANDE est d’abord la sienne. Les 320 milliards € de dette supplémentaire, les 35 milliards € d’impôts, le million deux-cents mille chômeurs du quinquennat 2012-2017, c’est encore lui… Et il veut nous faire croire que ça va aller mieux, et être nouveau parce qu’il est devant… Mais il est vrai que les médias sont étonnamment silencieux sur cet héritage…


4. Parce qu’il va affaiblir la démocratie

Réduire le nombre de parlementaires d’un tiers, c’est favoriser les partis politiques et faire qu’un parlementaire représentera 150 000 citoyens quand il n’en représente que 103 000 actuellement… Ensuite, le gouvernement par ordonnances, c’est d’un ringard, à comparer avec l’article 49 alinéa 3 !


5. Parce que son programme n’est pas équilibré budgétairement donc qu’il va continuer de nous endetter

Officiellement, c’est 60 milliards d’économies pour 50 milliards de recettes. Mais si on rajoute tout ce que MACRON a pris aux autres, parce qu’il est d’accord avec tout le monde, comme par exemple un mois de service national, on arrive plutôt à 90 milliards €, voire un peu plus selon les fondations Concorde et Ifrap. Ensuite, sur les économies, comme dès qu’on promet, on n’arrive pas à totalement les accomplir…


6. Parce que socialement, ce sera une catastrophe

Il supprime plein de taxes et de cotisations mais les rattrape soit de manière injuste (la CSG par exemple ne concerne que les travailleurs), soit en faisant perdre une partie des droits des travailleurs : la fameuse simplification. Il veut ubériser la France, et favoriser le creusement des écarts de richesse au prétexte que sinon les riches ne viendront plus. Il veut, comme en Allemagne, casser le coût du travail, et permettre que plus travaillent mais en gagnant une misère.


7. Parce que son programme est plein d’insuffisances

Alors soit on est dans le flou artistique à force d’avoir pris un peu partout, et on a la promesse de doubler les maisons de santé, alors que le problème, c’est qu’il n’y a pas de médecin. Soit on a des classes de 12 élèves en quartier défavorisé, mais mathématiquement, ça ne colle pas avec ses 140 000 embauches prévues dans la fonction publique. Soit on a effectivement le fait que la lutte contre le terrorisme n’a pas l’air d’être sa priorité, et j’aimerais quand même pouvoir me balader sans risquer un attentat…


Donc pour ces sept raisons, et pour d’autres, je ne voterai pas pour Emmanuel MACRON qui à mon avis sera pire à long terme que LE PEN, qui elle nous ferait beaucoup de dégâts à court terme. J’ai hâte de voir comment il va s’en sortir en commençant avec 75 % d’opinions défavorables !



Publicités

2 réflexions au sujet de « Pourquoi je ne voterai jamais Emmanuel MACRON »

  1. Jean-Marie CORBIN

    « J’ai hâte de voir comment il va s’en sortir en commençant avec 75 % d’opinions défavorables ! » => Comme il fait jusqu’à présent c’est à dire qu’il n’en aura strictement rien à foutre. Il nous l’a montré avec la loi El-Kohmri qui est en fait la sienne. Fort du constat où plus on maltraite le peuple plus il redemande, EM et tous les lobbyistes qui l’auront porté au pouvoir, vont se lâcher, et ça va faire mal, très mal. Ce que les électeurs n’ont pas compris, c’est que dans une semaine, il sera déjà trop tard pour changer d’avis …

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s