Second tour Marine LE PEN / Emmanuel MACRON : à quoi jouent les médias ?

D’un côté, ils ne peuvent pas dire qu’Emmanuel MACRON a déjà gagné. De l’autre, ils ne peuvent pas nier que si la victoire de Marine LE PEN n’est pas impossible, elle est très fortement improbable du fait des reports mathématiques des voix. Alors pourquoi nos journalistes jouent-ils à nous faire peur, sinon pour remplir l’espace médiatique ? Et pourtant, ne pourrait-on pas plutôt parler des programmes que des attaques mutuelles ?

Ce qui m’insupporte est ce discours de la Police de la pensée qui profite des doutes sur l’issue du second tour pour condamner les abstentionnistes, ceux qui veulent voter blanc, et/ou ceux qui se refusent à dire qu’ils voteront contre LE PEN, comme si cela sous-entendait qu’ils allaient tous voter POUR. Ah oui, mais 6 millions de Français disent ne pas être certains d’eux… Tandis qu’il en faudrait 10 millions qui votent assurément LE PEN pour plier effectivement l’élection.


Un manque d’analyse sociologique et géographique (mondialisation, rejet de l’euro(pe))

À aucun moment, la presse n’analyse les résultats du premier tour. Là encore, les Français ont voté contre les partis, et nos candidats du second tour y sont arrivés par défaut. LE PEN à cause de ceux qui veulent rejeter le système. MACRON à cause de la nouveauté qu’il incarnait pour ceux qui ne vouaient plus du PS, de LR et du FN. Demandez aux électeurs quels sont les programmes de leurs candidats ; seule une infime minorité est vraiment politisée et consciente.


Le ralliement de Nicolas DUPONT-AIGNAN, un micro-phénomène

Au premier tour, Marine LE PEN a fait 21,4 %. NDA a fait 4,7 %. À eux deux, ils pourraient faire 26 % tandis que MACRON n’avait fait que 24 %… C’est pas comme si tous les autres partis appelaient à faire barrage (comme des castors). Déjà, les estimations de reports de voix sont étonnantes quant au fait que LE PEN atteigne 40 % et sont dues au rejet de MACRON. Parmi les électeurs du FN au second tour, beaucoup voteront contre MACRON et tout ce qu’il représente !


Les médias abîment le front républicain

Si aujourd’hui, le Front national gonfle ses scores, c’est en partie en réaction contre tous ceux qui appellent à le faire battre. On créé autour de lui une fascination mystérieuse, comme on en a créé une autour de MACRON, et les gens y vont pour voir et ne voient rien mais ne veulent pas dire qu’ils n’ont rien vu, par peur du regard des autres. Parce que les médias ne donnent qu’un seul visage à voir, tant du FN que de la République, alors ils précipitent les gens au FN.


Est-ce qu’on pourrait savoir ce que chacun met derrière le concept de République ? Est-ce qu’on pourrait entendre un économiste anti-euro ? Est-ce qu’on pourrait parler de l’Histoire de l’Allemagne de 1933 puisque cela fascine tant ? Le Brexit et TRUMP ont aussi gagné parce que les médias s’en sont mêlés avec subjectivité, comme ils font actuellement. N’en jetez donc plus, surtout que si le FN a acquis une visibilité en 1984, c’est grâce aux médias sous MITTERRAND.



Publicités

Une réflexion au sujet de « Second tour Marine LE PEN / Emmanuel MACRON : à quoi jouent les médias ? »

  1. Jean-Marie CORBIN

    Dictionnaire de poche Hachette : Superstition : nf croyance à la manifestation de forces mystérieuses liées à des actes, à des objets, à des phénomènes.

    => Ex bien lourd : Si tu votes Front National, ça sera le chaos et tu iras en enfer dans d’atroces souffrances, si tu votes Macron ♫, tu seras sauvé ♪. Et si tu votes blanc, tu iras au purgatoire en illimité à vie ou peut-être en enfer … Tu crois qu’Éric Mehlhorn est superstitieux ?

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s