Étranges conditions générales de Change.Org

J’ai été très déçu de recevoir ce matin de la fête du Travail la mise à jour d’une pétition que j’avais signée il y a tout juste un an, relative à la loi Travail. Celle qui avait lancé la pétition invoque deux motifs pour justifier la suppression de sa pétition : les conditions de Change.Org et des raisons personnelles. Nous sommes pourtant de nombreux commentateurs à nous poser quelques questions en lien avec le second tour de la présidentielle.

Parlons franchement : la pétition a-t-elle été supprimée parce qu’elle critique une réalisation de MACRON ? La plateforme se soumettrait-elle pour faire barrage au Front national, ou pire parce que MACRON a accepté de contribuer au Tour citoyen de Change.Org (dix pétitions plébiscitées pour être signées par les candidats à la présidentielle) à l’inverse de Marine LE PEN ? Ou veut-elle juste se faire bien voir du candidat ? Et dans quel intérêt, ou pourquoi ferait-elle cela ?


Une plateforme gauchisante ?

C’est un reproche qui est fréquemment adressé à la plateforme dont le contenu des pétitions défend plutôt et souvent des valeurs de gauche. Pour autant que les lanceurs de pétition, voire les pétitionnaires sont plutôt de gauche, ce qui se vérifie notamment à la lecture des commentaires, l’indépendance et la non-censure semblait plutôt être de mise, avec les mêmes limites que l’on retrouve sur les plateformes équivalentes de droite comme par exemple CitizenGo.


Sur les conditions générales de Change.Org

S’il n’existe pas de conditions générales à proprement parler, il y a, dans les conditions d’utilisation, le fait que Change.Org se réserve le droit de supprimer la pétition si elle contrevient à la Loi. Autrement, la pétition est automatiquement fermée au bout de 366 jours, avec la possibilité de la rouvrir. Donc rien ne l’arrêterait au 11 mai 2017. Il n’est même pas précisé que Change.Org peut fermer la pétition si elle devient sans objet, ce qui est pourtant le cas ici…


Des raisons personnelles

Sur la page de la pétition, la personne à l’origine se défend, mais ne convainc guère, y compris votre serviteur. Ce qui est étrange est la mise en avant de la responsabilité de Change.Org alors que tout indique que ce sont effectivement des raisons personnelles qui amènent à ce choix. Mais des raisons qui ne sont pas explicitées, et qui tendent à faire croire qu’il y a eu pression de Change.Org, plateforme décriée par ailleurs car elle revendrait des données de pétitionnaires.


Pour autant que nous n’en saurons donc pas plus, c’est le symbole envoyé d’arrêter la pétition aujourd’hui qui est mauvais. Que par la volonté d’une seule personne, on renonce au combat de 364 000 personnes contre la loi El-KHOMRI (MACRON 2)… Qu’à cause du Front national, on s’oblige à reconnaître comme bon des choses qui sont profondément mauvaises. Alors n’oublions pas que ce sont d’abord nos actuels députés qui n’ont pas voté la motion de censure…



Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s