Parce que républicain, je rejette tout front républicain

Le dernier à avoir voulu mener une guerre des fronts s’appelle Jean-Luc MÉLENCHON. Il avait créé ce qu’il avait appelé le Front de gauche et a perdu non seulement la présidentielle de 2012 (et de 2017), mais en plus la législative de 2012 ! Alors faites front républicain, et allez voter MACRON, puis quand MACRON vous baisera tous, d’une manière ou d’une autre, n’allez pas vous plaindre, sans quoi vous ferez sinon le jeu de LE PEN !

Non mais c’est quoi, ces femmes et ces mecs qui n’ouvrent leur gueule qu’au moment des élections, et qui viennent nous donner des leçons de République quand ils la laissent crever au quotidien parce qu’ils ont leur quota de télévision à ne pas manquer. Qui élisent des types qui ne respectent pas les lois républicaines, mais s’ils n’ont pas l’étiquette FN, ce n’est pas grave, parce qu’ils ne sont sûrement pas aussi dangereux que « ceux qui voudraient réinstaurer Vichy ».

On rappellera seulement que le régime de Vichy a pu exister par le vote des pleins pouvoirs au maréchal PÉTAIN par la loi constitutionnelle du 10 juillet 1940 adoptée par 569 voix pour, 80 contre, 20 abstentions, en l’absence de 176 élus. Donc avant de raconter n’importe quoi, revoyez votre Histoire de France, ou mieux, ne votez pas pour des députés qui saborderont le régime dans lequel ils vivent, comme ils votent déjà actuellement les révisions constitutionnelles.

Jusqu’à présent, le Front républicain fonctionne, même s’il se rétrécit à chaque élection… Il ira encore jusqu’à ce que le FN passe dès le premier tour, ce qui n’est pas passé très loin aux régionales de 2015… Mais pendant ce temps, et à l’image de l’islamisme radical, il se renforce tandis que nous sommes censés le combattre à coup de : « vous n’aurez pas ma haine ». C’est bien, mais le moteur du FN, ce n’est plus la haine mais la pauvreté causée par la mondialisation…

Tout le monde a entendu parler de l’affaire Pénélope FILLON, ou de celle de l’attaché parlementaire fictive de Marine LE PEN à Bruxelles. Et tout le monde les a condamnées avant qu’il y ait jugement. Inversement, qui a entendu parler de la députée PS Sylvie ANDRIEUX condamnée à quatre de prison dont un an ferme et 100 000 euros d’amende pour avoir détourné 700 000 euros de subventions régionales ? La procédure judiciaire a duré 10 ans ! Mais là c’est le PS…

Dans nos communes, dans nos départements, dans nos régions, il y a tous les jours des saloperies qui se passent, entre autres injustices qui n’ont rien à voir avec la politique, combien s’en préoccupent ? Faire front républicain en 2017, c’est se discréditer dans l’émission de critiques postérieures sur les possibles ratés de M. MACRON, c’est empêcher la recomposition du paysage politique français, c’est préparer une future victoire du Front national en 2022 ou après.

Autour de nous, de plus en plus de personnes se mettent à voter Front national, tout cela dans une société qui libère la parole raciste et xénophobe. Mais quand c’est se foutre de l’accent de Pénélope FILLON, c’est drôle, alors que quand c’est Mehdi MEKLAT, c’est parce qu’il est victime de la ségrégation socio-spatiale des banlieues. Et tout ce qu’on trouve à faire, c’est de ne le reprocher que quand ça vient du Front national, et de se museler quand la faute est ailleurs.

La République est en danger de mort parce que nos lois ne sont plus notre socle commun, parce que notre État n’a plus d’autorité, parce que nous ne vivons plus ensemble mais que nous coexistons en communautés artificielles. Et ça, ce n’est pas la faute du Front national mais bel et bien de l’égoïsme des Français, qui ne croient plus en la République, mais dans le régime mondialisé qui leur permettra d’être le plus à l’abri et de gagner le plus d’argent possible.

Si front, il doit y avoir, c’est pour faire et non pas pour contrer. C’est pour recréer du lien social et des projets structurants derrière lesquels les Français se retrouvent. La République, ce n’est pas que l’opposition au Front national parce que dans l’opposition au FN, il y a aussi une belle bande de connards aux pratiques autant voire plus répréhensibles que celles du FN. Mon front républicain, c’est de me battre pour rester libre quelque soit mon vote et le parti au pouvoir.



Publicités

Une réflexion au sujet de « Parce que républicain, je rejette tout front républicain »

  1. Jean-Marie CORBIN

    « puis quand MACRON vous baisera tous » et le pire, c’est que c’est avéré. Même pas élu qu’il a déjà commencé à baiser tout le monde. La dernière de ce matin : « Législatives : Macron exclut toute «coalition» avec LR et le PS en cas de victoire. » Robin Reda, on t’explique. Ne te fatigue pas, tu n’auras pas de strapontin, en cas de victoire (probable) d’Étienne Chaufour !

    sources :
    http://www.20minutes.fr/elections/presidentielle/2059175-20170429-presidentielle-macron-refuse-coalition-lr-ps-tacle-baroin
    http://www.leparisien.fr/elections/legislatives/legislatives-macron-exclut-toute-coalition-avec-lr-et-le-ps-en-cas-de-victoire-29-04-2017-6901029.php

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s