Non, Nicolas DUPONT-AIGNAN n’a pas fait perdre François FILLON

Pas plus que Benoît HAMON n’a fait perdre Jean-Luc MÉLENCHON ! Il faut arrêter d’additionner les scores de candidats, au mépris des électorats, et regarder la compatibilité qui existe entre les différents candidats. La droite en colère après sa défaite rejette la faute sur Nicolas DUPONT-AIGNAN, tandis que la gauche de MÉLENCHON accuse de son côté Benoît HAMON. C’est compréhensible au vu des faibles écarts, mais ce n’est pas si simple.

Ce qui est vraiment frappant avec cette campagne de 2017 est que ce sont ceux qui ont trahi leurs électeurs pendant des dizaines d’années qui accusent ceux qui sont presque restés fidèles de trahisons. La gauche est sociale et non pas libérale. HAMON paie le fait d’un quinquennat libéral. La droite est majoritairtement eurosceptique. FILLON paie sa soumission à l’Union européenne qu’une partie de la droite, héritière de PASQUA, SÉGUIN et DE VILLIERS refuse en l’état.


Le précédent TAUBIRA en 2002

2002 reste dans les mémoires parce que la radicale de gauche TAUBIRA et le socialiste JOSPIN avaient le même programme. Simplement que la future ministre de la Justice devait rassembler le maximum de voix communautaires (dans l’électorat noir) pour les offrir à JOSPIN au second tour. Manque de chance, il ne l’aura jamais atteint. Mais entre le PS et l’actuel PRG, il y a peu de différence. Manuel VALLS a fait la politique du Parti radical de gauche pendant trois ans !


DUPONT-AIGNAN, plus proche de LE PEN sur le plan des idées

Prenez les propagandes et comparons-les. On retrouve plus d’idées communes entre Nicolas DUPONT-AIGNAN (NDA) et Marine LE PEN, qu’avec François FILLON. Alors si NDA n’avait pas pu se présenter, bien sûr qu’une partie de ses voix seraient allées à FILLON, mais elles seraient surtout allées à LE PEN, un peu à ASSELINEAU et beaucoup dans l’abstention et le vote blanc. NDA incarne un souverainisme qui est incompatible avec le libéral-conservatisme de FILLON.


HAMON, victime expiatoire du Parti socialiste

Mais à part VALLS qui aurait pu prendre des voix à MACRON et provoquer un second tour FILLON – LE PEN, MONTEBOURG et compagnie n’auraient rien pu faire contre la fin d’un cycle. La gauche n’a pas été de gauche sous ce quinquennat, tandis que MÉLENCHON a essayé d’incarner une gauche. Ne sont restés au Parti socialiste que les militants historiques, qui ont voté par devoir et même plus par adhésion à un programme auquel ils ne croyaient plus…


Il est malheureux pour la vie politique de voir que les deux principales forces qui ont gouverné en alternance pendant soixante ans refusent de se remettre en question. Qu’elles foncent vers les législatives sur lesquelles elles vont se briser ! Qu’elles ne s’interrogent pas sur la fuite des électeurs, qui n’est pas liée aux personnes des candidats mais aux programmes qui n’attirent plus de nouvel électorat, et qui ne correspond plus à la tradition historique de ces partis.



Publicités

Une réflexion au sujet de « Non, Nicolas DUPONT-AIGNAN n’a pas fait perdre François FILLON »

  1. Jean-Marie CORBIN

    Le maire adjoint Daniel JAUGEAS (DLF) et le conseiller municipal Jean-Charles HENRY (également DLF), vont ils se faire exclure du groupe de la majorité municipale et ainsi assumer la responsabilité de leur leader dans la défaite de François FILLON ?

    Dès le second paragraphe de sa profession François FILLON avait pour objectif l’abolition immédiate des 35 heures hebdomadaires. Autant dire une véritable déclaration de guerre à 20 millions de salariés. Et il s’étonne encore que ça ne soit pas passé ?

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s