Des enjeux du Conseil métropolitain (MGP) du 31 mars 2017

Le prochain Conseil de la Métropole du Grand Paris aura lieu ce vendredi 31 mars 2017 à 9 heures à l’hémicycle du Conseil régional. À l’ordre du jour, il y a principalement l’adoption du budget primitif 2017, mais également la préparation à bien intégrer la compétence de prévention des inondations. La MGP continue de vouloir se montrer la plus active possible avec les limites que le législateur ne lui permet pas vraiment de peser…


ADMINISTRATION

1. Désignation des représentants de la Métropole au sein des conseils de surveillance des Établissements publics de santé du périmètre de la Métropole

==> (enjeu local), quel représentant la MGP va-t-elle placer à l’hôpital de Juvisy et quel sera son positionnement sur le fait de fermer l’hôpital pour vendre son terrain et avoir les capitaux nécessaires à bâtir Saclay ?

2. Présentation du protocole stratégique de programmation et de coopération entre la MGP et les responsables de services publics urbains

3. Modification de la délibération CM2016/06/04 concernant les modalités de fonctionnement du Conseil de développement de la Métropole

==> Le Conseil de développement est récemment rentré en service. Est-il bien raisonnable de déjà en modifier le fonctionnement ?


DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE

4. Convention pluriannuelle d’objectifs entre la MGP et l’Institut de l’économie circulaire


ENVIRONNEMENT

5. Approbation de la convention État-Collectivités dans le cadre de l’appel à projets « Villes respirables en 5 ans »

6. Octroi d’une subvention à l’association Sentiers métropolitains pour la création d’un sentier de randonné pédestre « Le Sentier métropolitain du Très Grand Paris »

==> C’est ce genre de points qui donne à penser que la MGP ne sert à rien au point de se raccrocher sur tout ce qui se présente…

7. Préparation de la prise de compétence « Gestion des milieux aquatiques et prévention des inondations »

==> Ils ont l’expérience d’avoir géré les crues de 2016 mais restent dans l’expectative d’une crue centennale dans les dix prochaines années. À raison ?


FINANCES

8. Présentation du rapport sur le développement durable

9. Adoption du budget primitif de la MGP pour 2017

==> Toujours faible (75 millions €) bien que 55,4 millions € aille effectivement pour aider les communes, il souffre du fait que le législateur a oublié de donner des marges de manœuvre de financement à la MGP qui ne peut qu’espérer des hausses qui se répercutent d’années en années de CVAE (cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises).


RESSOURCES HUMAINES

10. Mise en œuvre de la monétisation des jours de congés déposés dans un compte épargne temps

==> Au cas où vous préfériez travailler plutôt que de prendre des congés…

11. Modification de la délibération CM2016/09/33 relative à la mise en place d’une gratification horaire pour stage

==> Sympa, les stages à la MGP sachant que la gratification n’est obligatoire que si le stage dépasse la durée de deux mois…

12. Modification du tableau des emplois

==> La MGP continue ses embauches mais elle reste loin de l’objectif des 50 personnes maxiumum qu’elle s’est fixée.


VŒU

Vœu déposé par les groupes Écologistes et citoyens et Front de Gauche et citoyens, relatif à la mise en place de l’encadrement des loyers dans la MGP

==> Vu comme cela fonctionne à Paris, cela reste un bon principe pour autant irréalisable…



Publicités

Une réflexion au sujet de « Des enjeux du Conseil métropolitain (MGP) du 31 mars 2017 »

  1. Jean-Marie CORBIN

    4- ça semble intéressant même si je ne les ai pas attendu pour trainer dans les rues, récupérer ce qui récupérable, réparer le cas échéant et donner quand je n’en ai pas besoin par exemple sur donnons.org. Les gens jettent des tas de choses, c’est incroyable !

    5 – Les gens (dont des personnes pleinement mobiles) prennent la bagnole pour aller chercher le pain et plein d’autres choses. Les mentalités ont vraiment besoin d’évoluer.

    6 – En cas de grève des transports ? Un vélo va déjà plus vite que n’importe quel tramway. Un piéton doit pouvoir aller plus vite que le T7 !

    7 – La nature est toujours la plus forte. Pourquoi la vallée de l’Orge a été urbanisée tardivement ? Parce que les anciens savaient que c’était facilement inondable.

    8 – Tout ce qu’il peuvent faire c’est d’en parler. Je doute qu’un seul des conseillers métropolitain ait pu prendre les transports en commun pour ce rendre à cette assemblée.

    10 – belle arnaque où pour certains personnels c’est payé moins que le SMIC.

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s