Trois reproches au Cash investigation consacré à la pédophilie dans l’Église

Lorsqu’un chrétien, comme j’en suis, tente de défendre l’Église lorsqu’on parle de pédophilie, il convient de s’interroger sur ses motivations profondes. L’émission Cash investigation (France 2) consacrée à la pédophilie me semble avoir été factuelle, et n’avoir donné aucune fausse information (en réalité, elle n’a rien appris qu’un connaisseur du sujet ne savait déjà). Mais c’est l’honnêteté intellectuelle et la manière de faire qui interroge.

Oui, c’est un documentaire à charge parce que si on regarde les rushs (la totalité) de toutes les interviews, évidemment qu’ils ont pris les passages les plus déstabilisants. Il y a des interviews qu’ils n’ont pas pu obtenir autrement qu’en passant par les services des diocèses ou de la Conférence des évêques de France, donc quand ils disent qu’on n’a refusé de leur répondre, c’est plutôt que n’a pas été cautionné leur démarche pour aboutir au résultat qu’on connaît…


La pédophilie ne se limite pas à la religion catholique

En éteignant sa télé, on a l’impression que l’Église est un repaire de pédophiles. Alors effectivement, il y en a quelques uns qu’ils soient 0,4 % des prêtres ou 20 fois plus. Mais combien y en a-t-il (ce qui n’excuse rien) dans l’Éducation nationale, ou dans les familles ? Et cherchons dans notre mémoire collective, combien de pédophilie chez les juifs, les musulmans, les bouddhistes et les hindouistes ? Ce ne serait donc qu’un problème avec les sectes et les cathos ?


Le prêtre n’est pas sacré

Ce fut vrai à une époque où les gens faisaient ce que les prêtres leur disaient. Aujourd’hui (depuis Vatican II), ce que les chrétiens doivent faire, c’est ce qui est dans l’Évangile, et le prêtre n’est là que pour aider à la prière. Bien sûr, il reste une autorité morale et il n’est pas forcément facile pour un enfant de résister ou de dire non à des avances pédophiles. Mais il faut arrêter de véhiculer que les chrétiens font tout ce que leur demandent les prêtres, ce qui est faux…


Toute l’Église n’est pas complice

Enfin, on acquiert cette idée que l’institution est pourrie et que tout le monde est complice, alors que certains dénoncent au contraire de longues dates. Je ne cautionne pas qu’on couvre des délits, mais je trouve plutôt logique que des responsables cherchent à couvrir leurs subalternes (ne serait-ce que pour éviter d’être sali). Personnellement, je ne me sens pas responsable ou coupable de ce que font ces prêtres, tout en trouvant qu’ils font beaucoup de mal.


Une question soulevée par le reportage est de savoir que faire des prêtres pédophiles, alors qu’il n’est pas vraiment possible de les couper totalement des enfants. J’en connais moi-même, et j’ai d’ailleurs travaillé avec certains. Clairement, je n’aime pas les savoir avec des enfants, mais après ? Ce reportage dénonce une maladie mentale que certains possèdent dès la naissance ou développent avec le temps. Alors qu’est-ce qu’on fait ? On les castre ? On les abat ?

Il y a des journalistes pour cracher sur une Église dont ils n’attendent rien, sauf à faire comme les Roumains qui viennent quêter aux sorties des messes en s’imaginant que tous les chrétiens pratiquent la solidarité. À quand des reportages sur l’institution journalistique qui couvre Daniel COHN-BENDIT, Michel POLAC, Roman POLANSKI, Frédéric MITTERRAND, Serge JULY ou Romain GOUPIL, de la même manière que certains justifient aujourd’hui les tweets de Mehdi MEKLAT ?

Il y a un travail qui est fait par l’Église et qui avait commencé avant les prises de position du pape Benoit XVI (ce que ne dit pas le reportage). Il y a un vrai problème quand à un moment où l’Église cherchait des prêtres à tout prix, elle a y compris accepté des pédophiles notoires dans ses rangs. Il y a un devoir de faire dire que les commissions actuelles ne fonctionnent pas bien. Mais qu’est-ce que ce reportage apporte au débat à part de stigmatiser plus les coupables ?



Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s