À l’assemblée générale 2017 d’Élan Savigny environnement

Ce 18 mars 2017 se tenait l’assemblée générale de l’association Élan Savigny environnement (ESE) qui défend, informe voire essaie d’améliorer le cadre de vie à Savigny. Je trouve néanmoins qu’ils se félicitent un peu facilement de petites victoires, qu’ils sont trop complaisants avec la mairie et qu’ils sont en boucle sur certains sujets, n’ayant pas parlé par exemple des inondations de juin ou du PPRI* de l’Orge en enquête publique.

*PPRI = Plan de prévention des risques d’inondation


C’était l’affluence du fait des problématiques de survol. Malgré cela, et le fait que la seule proposition de l’association soit de demander qu’il n’y ait pas de travaux donc pas de survol en 2018, ESE s’est montré optimiste sur le reste. « Petit à petit, on résorbe » selon le président Dominique CATÉRINI qui a ainsi commencé le discours ouvrant l’assemblée générale. Je ne sais pas où il a vu que ça allait mieux ; mais dans tous les cas, ce n’est pas vraiment du fait de la Ville…


Des nouvelles de l’association

Ils veulent travailler avec l’EPT 12. Ils se félicitent de participer au Conseil citoyen de Grand-Vaux même s’ils ne communiquent pas ce qu’ils y font. Ils ont intégré un groupe de travail sur les aéroports franciliens. Ils font aussi partie du groupement Grand Paris sud éco-citoyen. Ils se sont félicités du Plan local d’urbanisme en excusant la majorité alors que ça reste un mauvais document sans ambition. Ils sont surtout contents de tous les contacts qu’ils ont eu du fait des survols.


Ils veulent toujours

  • refaire les écoles Kennedy, Ferdinand-Buisson et Jospéhine
  • réaménager les quartiers gare et administratif
  • récupérer une partie du parc et le château du lycée Corot
  • rendre la Ville plus propre
  • développer une vraie fibre optique
  • augmenter le nombre de services publics
  • créer des salles de réunion (ils devraient être content avec la halle Ferry)

Aéroport d’Orly / Nuisances aériennes

Donc ils demandent que l’année 2018 soit une année blanche, sans travaux. Ils continuent de dénoncer que ce 1,5 milliard de travaux, responsable des survols, ne soit que pour permettre l’augmentation du nombre de vols commerciaux, au moyen de gros porteurs type A380. L’association participe à une action au Conseil d’État contre ces travaux, mais au contraire de Notre-Dame-des-Landes, ce recours n’est pas suspensif.

Depuis 1994, Orly est limité à 250 000 créneaux + 3500 créneaux officiels (mouvements autorisés qui sont répartis entre les différentes compagnies aériennes), pour 240 000 mouvements effectivement accomplis. L’association soutient la proposition de loi d’Éva SAS pour sécuriser le plafonnement des créneaux.

ESE demande l’extension du couvre-feu (actuellement de 23 h 30 à 6 h ; n’oublions pas que MEHLHORN croit qu’il commence à 23 h 00…). Car l’OMS demande qu’il y a besoin de plus de temps de sommeil. L’association déplore que l’ACNUSA (le gendarme des dépassements du couvre-feu) ne sévisse pas !

L’association craint que ces travaux ne réduisent les emplois dans le bassin à cause de la mécanisation et des plans sociaux, tout en permettant à terme l’augmentation de la capacité du trafic à 400 000 créneaux ! (Contre 250 000 aujourd’hui).

Le Département a prévu d’organiser une réunion pour mettre tous les élus sur une même position. ESE a prévu une campagne chez les commerçants.

Étonnamment, Valérie DERMAUX prétend que la pollution de l’aéroport ne dépasse pas les 200 mètres autour de l’aéroport. C’est comme Tchernobyl ce truc !


Transports

  • RER C : L’association annonce que la ligne C ne retrouvera pas un quota de 12 trains par heure. Et qu’en 2020, les trains BALI s’arrêteront à Juvisy.
  • T7 : La ligne sera poursuivie à Juvisy.
  • Tram 12 express : le financement complètement sécurisé mais il a pris un peu de retard et ne devrait être mis en service qu’en 2020.

Mobilités

  • Ils ont annoncé le prolongement de la promenade de la Vanne jusqu’à Mennecy
  • Ils ont déploré que Savigny soit absent du plan vélo régional de mai-juin 2017 alors que les subventions sont débloqués
  • Ils proposent d’ouvrir un chemin piétonnier dans la cour de l’école Joséphine pour arriver plus vite à la gare.
  • Ils souhaitent aussi une nouvelle entrée à la gare, côté Nord, du coté des coteaux de l’Orge
  • Ils souhaitent améliorer l’accès à la gare routière Séverine.
  • Ils demandent d’améliorer le franchissement de la RD 257

Des informations toujours intéressantes

  • 4 ans : le temps d’attente pour intégrer le foyer-logement César-Franck
  • 12 000 : le nombre de voyageurs tous les jours à la gare de Savigny-sur-Orge
  • 398 : le nombre d’emplois supprimés par Aéroports de Paris (ADP) en 2016
  • 1000 : le nombre d’emplois perdus quand le trafic aérien d’un aéroport augmente d’1 million de personnes sur une année (selon études)
  • 10 % : le nombre de Saviniens qui travaillent sur Orly
  • 4,5 % : l’augmentation du trafic aérien tous les ans
  • survol.airparif.fr ; un site pour contrôler la pollution au niveau de l’aéroport
  • Il existe un dispositif de surveillance de la hauteur des avions à la mairie ou à la Maison de l’environnement.

Éric MEHLHORN, toujours égal à lui-même

  • Selon lui, la salle des fêtes aurait été refaite en 2014.
  • Il n’y aurait pas 7 classes dans le projet départemental de rénovation de l’école Ferdinand-Buisson. ben alors, MEHLHORN, on ne sait plus ce qu’on vote. Et la délibération 17/260 relative à la mission d’assistance à maitrise d’œuvre pour les opérations ciblées dans le contrat de territoire
  • Si la Ville est survolée l’été, c’est la faute de la DGAC (Direction générale de l’aviation civile) et absolument pas des élus qui n’ont rien fait…

Bonus : Selon Jean-Pierre MOULIN, président d’Essonne nature environnement et Brigitte VERMILLET, vice-présidente du Département en charge de l’environnement, la Ville de Savigny serait souveraine en matière de préemption urbaine. Or, c’est faux à cause d’un avenant à une convention d’avril 2010 relative à l’action foncière, signée entre la Ville de Savigny-sur-Orge et l’EPFIF, matérialisé par délibération n°14/588 du 19 novembre 2012. Quand on ne sait pas, c’est mieux de fermer sa gueule surtout face aux gens qui savent.



Publicités

2 réflexions au sujet de « À l’assemblée générale 2017 d’Élan Savigny environnement »

  1. Jean-Marie CORBIN

    Bon passons aux questions : 1) Qui dans le CA d’ELAN-SE a moins de 65 ans en dehors de Valérie Dermaux ? (j’adore poser la question car des membres du CA m’ont remonté que ma remarque les avait mis mal à l’aise) 2) Mehlhorn était-il venu pour annoncer qu’il allait enfin faire quelque chose pour les vélos et les piétons (au fait est-ce que le C5 de fonction était garé aux alentours ?) ou bien il était présent pour dire « je suis là donc votez Reda » ? 3) Dominique Caterini le président d’ELAN-SE a-t-il du mal à comprendre le discours du maire à la cérémonie des voeux ? En effet, il est venu à chacune des cérémonies. 4) Combien de documents administratifs a signé Eric Mehlhorn au cours de l’été 2016 ? En cas de faible nombre, était-il absent de la ville ? Dans l’affirmative, peut-il se sentir concerné par les nuisances aériennes qu’il n’a pas subies ? 5) Tu ne nous parles pas de la trésorerie d’ELAN-SE. Y-a-t-il une présentation ? (ça doit être mon coté d’ancien trésorier de cette association qui remonte) Qu’ont ils fait des 15 000 € de subvention versés par le Conseil Régional d’Ile de France juste avant les élections de décembre 2015 ? (cette question, je sais qu’elle déplait aussi, un membre du CA m’a remonté l’info encore dernièrement) 6) C’est bien de parler transports mais à ELAN-SE combien prennent régulièrement l’avion ? combien ont un pass Navigo ? 7) Est-ce que le CA d’ELAN-SE sait que la ville de Savigny-sur-Orge fait partie d’une intercommunalité allant jusqu’au portes de Paris ?

    Quant à Mehlhorn, c’est toujours de la faute des autres … Et, il a raison, les saviniens n’auraient jamais du majoritairement voter pour lui, après tout c’est bien grâce à eux et donc de leur faute s’il a été élu !

    Répondre
    1. Vagneux Olivier Auteur de l’article

      1) Ils ont élu une jeune femme : Sabrina.
      2) MEHLHORN est venu à pied. Mais je ne saurais pas te dire en combien de temps.
      3) Dominique CATÉRINI était sûrement gêné de la présence du maire au premier rang.
      4) C’est public que MEHLHORN était en vacances du 14 juillet au 21 août.
      5) Je ne sais pas pour les 15 000 €. Je trouve juste qu’avoir dépensé 1600 € pour des photocopies est un peu élevé…
      7) Dominique CATÉRINI discute avec Patrick OLLIER. Par exemple aux vœux de Viry-Châtillon.

      Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s