Mais où est donc passé François HOLLANDE ? Est-il encore président ?

Sa normalité l’aura rendu transparent pour ne pas écrire insignifiant. François HOLLANDE est encore pour deux mois le président de la cinquième puissance mondiale. Pourtant déjà, on ne le voit plus, on ne l’entend plus ; mais on sait qu’il est au théâtre ou qu’il fait ses adieux de la scène internationale en tant que chef d’État. Alors y a-t-il encore un capitaine de vaisseau ? Il faudrait plutôt se demander s’il y en a eu pendant cinq ans…


Je voudrais commencer par vous proposer cette chronologie à charge du quinquennat :

Janvier 2012 (on commence avant) : « Mon ennemi, c’est la finance »

Mai 2012 : Promesse d’une République exemplaire

Mai 2012 : Élection de François HOLLANDE

Juin 2012 : Mort d’Olivier FERRAND, le fondateur de Terra Nova

Septembre 2012 : promesse de l’inversion de la courbe du chômage

Octobre 2012 : ratification du Pacte budgétaire européen

Novembre 2012 : début des travaux parlementaires sur le mariage pour tous

Décembre 2012 : début de l’affaire CAHUZAC

Janvier 2013 : Guerre au Mali

Mai 2013 : Approbation du mariage pour tous

Octobre 2013 : affaire Léonarda DIBRANI

Janvier 2014 : Signature du Pacte de responsabilité et mise en place du CICE

Janvier 2014 : Révélation de la liaison avec Julie GAYET / Séparation d’avec Valérie TRIERWEILER

Mars 2014 : Déroute aux municipales. Manuel VALLS premier ministre

Avril 2014 : Annonce de 60 milliards € d’économies

Avril 2014 : Démission d’Aquilino MORELLE, plume du président

Août 2014 : Renvoi des ministres MONTEBOURG et HAMON

Août 2014 : Démission de Thomas THEVENOUD (phobie administrative)

Septembre 2014 : Réforme des rythmes scolaires

Septembre 2014 : Publication de « Merci pour ce moment » (les sans dents)

Décembre 2014 : Démission de Faouzi LAMZAOUI, poursuivi après pour abus de biens sociaux

Janvier 2015 : Attentats

Janvier 2015 : Marche en hommage avec les chefs d’État

Août 2015 : loi Macron

Novembre 2015 : Attentats

Novembre 2015 : Congrès et débat raté sur la déchéance de nationalité

Décembre 2015 : COP 21

Janvier 2016 : Démission de Christiane TAUBIRA, caution de gauche

Mars 2016 : loi EL KHOMRI et Nuit debout

Juillet 2016 : Révélation des tarifs du coiffeur du président

Juillet 2016 : Attentats de Nice et de Saint-Étienne-du-Rouvray

Août 2016 : Démission d’Emmanuel MACRON, caution libérale

Octobre 2016 : « Un président ne devrait pas dire ça »

Décembre 2016 : Renoncement de François HOLLANDE

Janvier 2017 : Victoire du frondeur HAMON à la primaire de la gauche


Avez-vous des nouvelles de HOLLANDE ? On sait qu’il va au théâtre (plutôt qu’à la primaire de la gauche) ou au Conseil européen où il se fait tancer par la Première ministre de Pologne. De temps en temps, il vient rappeler que le FN, c’est mal, bien que ce soit sous son mandat que ce parti ait atteint ses plus gros scores. Il soutiendra MACRON mais ne peut pas le dire officiellement, faute de tuer la gauche, à défaut de la mettre dans un état comparable à la France.

Alors François HOLLANDE a-t-il été dépassé par la fonction ? Sa normalité l’empêchant de rentrer dans les habits présidentiels ? Pouvait-il faire quelque chose, ou était-il confronté à l’épuisement idéologique de la gauche ? Difficile également de succéder à SARKOZY après l’avoir tant critiqué, et de ne pas susciter le HOLLANDE bashing à son tour… Oui, le président a échoué sur la plupart de ses grandes promesses tandis que la République n’aura pas été exemplaire.

HOLLANDE n’aura été bon qu’à l’extérieur quand les Français l’attendaient à l’intérieur… Sur l’emploi et la croissance par exemple. Le pacte de responsabilité est un échec car il n’a pas créé d’emploi ; la loi MACRON puis la loi EL KHOMRI auront surtout accéléré la précarisation de l’emploi. Certes, le déficit est stabilisé à 2,7 % et la dette est revenue à 96 % du PIB, mais il y a 600 000 chômeurs de plus. Et la croissance repart partout ailleurs en Europe, sauf en France…

Oui, François HOLLANDE aura été chef de guerre et rassembleur au lendemain des attentats mais il aura eu besoin de cela pour devenir président. Le reste du temps, il aura commenté son propre quinquennat entre deux averses, lorsqu’un oiseau malicieux ne lui déféquait pas dessus… Il aura parlé de guerre en Syrie ou de déchéance de nationalité, sans rien y faire ! En cause, un rendez-vous manqué avec l’Union européenne et la diplomatie internationale…

Le quinquennat de HOLLANDE s’achève sur le résultat d’une primaire qui le désavoue et l’empêche de se représenter. Il paie de n’avoir pas réussi à unir la gauche, et d’avoir fui ses responsabilités par un compromis permanent qui se révèle après coup être un échec. En politique, il faut faire des choix. Sûrement que HOLLANDE est sympa en privé et plein d’humour (même si personne ne retient aucune de ses blagues). Mais quelle aura été son idée de la France ?



Publicités

2 réflexions au sujet de « Mais où est donc passé François HOLLANDE ? Est-il encore président ? »

  1. Jean-Marie CORBIN

    Tu as oublié ses relations houleuses avec les écologistes (Fessenheim, NDL …), sa reculade avec bonnets rouges et l’écotaxe (même si c’est le gvt précédent qui l’avait pondu), le renseignement généralisé et le coup d’état d’urgence permanent, sa politique foireuse avec l’Est (Ukraine, Russie …), la loi NOTRe qui avait pour seul objectif d’empêcher le FN d’avoir une présidence de région, les complémentaires santé obligatoires pour tous les salariés en CDI, etc etc …

    Il nous a juste exempté de la fin des 35 heures, mais ce n’est pas grave, son successeur s’en chargera …

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s