Quand la Ville de Savigny-sur-Orge envisageait la reconstruction de l’école Kennedy

Une enquête publique pour l’élaboration du Plan de prévention des risques d’inondation (PPRI) de l’Orge vient de s’ouvrir à Savigny pour 40 jours. Il n’aura échappé à personne en juin 2016 que l’école Kennedy est en zone inondable. Mais voilà que je découvre que le projet de PPRI a été réajusté en 2013 en envisageant un déplacement de l’école, celle pour lesquelles MEHLHORN veut dépenser plus d’1 million € pour refaire les façades…


Dans un courrier de juillet 2013, la précédente maire évoque des ajustements qui ont été fait à  la suite de réunions entre la Ville représentée par Christine ROSSI, Directrice des services techniques, et les services de la DDT (Direction départementale des Territoires). Ces derniers prévoient notamment « d’envisager la reconstruction de cet équipement (école et gymnase Kennedy) en améliorant sa situation par rapport au risque ». Or, que nous prévoit MEHLHORN au budget ?


De refaire les façades de l’école, parce que c’est sûrement vrai qu’on n’a pas les moyens de la refaire intégralement, et comme on a préféré claquer l’enveloppe du Département pour agrandir l’école Ferdinand-Buisson, et permettre plusieurs dizaines d’élèves supplémentaires, là où la rue est déjà saturée lorsque les parents emmènent leurs enfants à l’école. Voilà bien encore un exemple du Bon sens à Savigny qui croit qu’on a connu la der des der des crues de l’Orge…

Extrait du plan pluri-annuel d’investissement 2017-2020

Encore une illustration du fait qu’il n’y a aucune réflexion ni aucune continuité des politiques publiques. C’est entre le SPICHER bashing et le jeanfoutisme. Et puis quand la prochaine crue, peut-être même la crue centennale, se produira, toutes les belles façades seront (encore) à refaire. Mais MEHLHORN et son équipe s’en foutent. L’important est d’avoir dépensé 24 millions € en 2020, non sans avoir fait de belles photos de communication dans le bulletin municipal…

Reste donc la question de savoir si le projet de PPRI est toujours valable même si l’école n’est pas reconstruite sur pilotis, voire déplacée. Alors je pense que oui, mais que cela méritera d’être signalé au commissaire-enquêteur. En tout cas, ce n’est vraiment pas sérieux pour le maire de Savigny d’aller dans un sens qui n’est pas celui des services de l’État. D’ailleurs, l’urgence de présenter ce point au budget n’est-elle pas d’aller plus vite que le projet de PPRI ?



Publicités

Une réflexion au sujet de « Quand la Ville de Savigny-sur-Orge envisageait la reconstruction de l’école Kennedy »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s