Présidentielle : pourquoi le retrait de FILLON sera fatal à la droite !

Malgré la manifestation de cet après-midi, le candidat FILLON semble bien mal parti, lâché de toute part. Mais s’il n’est déjà pas garanti qu’il arrive à se qualifier pour le second tour, un candidat de remplacement pourrait faire pire que le score promis à l’ancien Premier ministre de Nicolas SARKOZY. En cause des différends irréconciliables entre les grands courants de la droite, matérialisés et bloqués par les résultats de la primaire…

Patrick STÉFANINI, l’ancien directeur de campagne de François FILLON, l’a aidé à gagner en lui donnant l’image du candidat de la vraie droite, tandis que JUPPÉ était le centriste et SARKOZY le droitiste extrême. Les 44 % d’électeurs du premier tour de la primaire veulent un programme de droite ! Si FILLON se retire, une partie ira vers Nicolas DUPONT-AIGNAN et une autre vers Marine LE PEN. Ce sera sûrement négligeable mais suffisant pour éliminer le candidat LR.


Un renforcement du vote extrême

Depuis cinq jours, les Français assistent à l’infidélité d’une partie de leur classe politique, au candidat qui a été légitimement et largement élu. Comment peut-on être fidèle à ses idées et à son programme quand on abandonne son candidat sitôt qu’il perd quelques points dans les sondages ? C’est pour contester ce système putassier dans lequel on retourne sa veste dès qu’on est minoritaire dans l’opinion, qu’une partie des militants LR iront voter Marine LE PEN.


Un centre aspiré par MACRON

La très grosse majorité de l’UDI a soutenu Alain JUPPÉ (28 %), quelques uns Nicolas SARKOZY (21 %) et enfin un peu Bruno LE MAIRE (3 %). François FILLON n’a pas été élu sur des idées centristes parce que la droite veut une politique vraiment à droite sans ambiguïtés possibles avec la gauche. Les centristes, pas plus que BAYROU, ne peuvent pas s’ils veulent exister aller avec la droite. MACRON est une opportunité historique de recréer le centre ; ils vont le suivre !


Une droite divisée

J’aurais voté FILLON mais je ne pense pas que je voterai JUPPÉ ou SARKOZY si c’est eux, donc ce sera blanc. Les Français ne veulent pas d’une alternance à n’importe quel prix et il serait faux de croire, que parce qu’une partie non négligeable pense que l’alternance ne peut se faire que par LR, que tous raisonnent comme cela (j’en ai des exemples partout autour de moi). LR va rester le principal parti de droite, mais il sera troisième parce qu’il ne saura plus rassembler.


Oui, FILLON était inaudible alors que présumé innocent jusqu’à preuve du contraire. Je ne vaux cependant pas mieux qu’un militant républicain car j’ai aussi davantage parlé de ses affaires que de son programme. Les médias pareillement parce que les Français sont plus intéressés par le scandale que par le programme ; et qu’ils ne voteront pas pour les idées mais pour provoquer l’alternance de la gauche. Or, à cause de ce jeu dangereux, on va continuer cinq ans…



Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s