La réponse de François DUROVRAY à mon interpellation sur les factures impayées

J’ai reçu ce lundi 27 février 2017 une réponse du président du Conseil départemental à mon interpellation du 15 février 2017 sur les factures impayées. Celle-ci, quoique appréciable pour son mérite d’exister, appelle plusieurs remarques face à tant de mauvaise foi. Elle est cependant à la limite du foutage de gueule quand François DUROVRAY se dit transparent parce qu’il laisse filtrer seulement les informations qui l’arrangent…

Tout le paradoxe de ce courrier est que François DUROVRAY nous répète de bout en bout que les pratiques de repousser les factures d’un exercice à l’autre est illégal, mais qu’il maintient aussi que seul le Procureur pourra décider de poursuites. Or, le Procureur décidera effectivement de poursuites si c’est illégal. Donc le président du Conseil départemental se substitue quand même un petit peu à la Justice en communiquant déjà son propre verdict.

Le rapport de la Mission d’information et d’évaluation se retrouve effectivement sur le site du Département. Il mériterait cependant un article entier d’analyse et je vous invite simplement à lire cet extrait d’audition qui résume assez bien l’absence de contrôle de toute part sur les finances départementales. Certainement aussi que le vrai problème desdites factures impayées, étaient en fait qu’elles étaient quand même réglées mais avec deux mois de retard…

http://www.essonne.fr/fileadmin/actualites/Rapport_final_MIE.pdf

mie-imposture

Que ce rapport ait été adopté à l’unanimité ; si les faits sont là, il était difficile de faire autrement. Ce que je note cependant dans le défense de la précédente majorité départementale est qu’elle n’a pas communiqué en tenant de dire que c’était légal, mais que c’était tolérable parce que l’État ne le condamnait pas… Et malheureusement, cet argument se tient parce que depuis 2012, il n’y a plus que le contrôle de légalité de la Préfecture qui fait foi.

« En toute franchise, je l’ignore » : Je trouve cet argument inadmissible d’autant qu’il n’est pas assorti de mesures coercitives pour forcer l’État à faire son travail ! Si les élus ne s’en sont pas rendus compte, c’est parce qu’ils se foutaient de leur mandat et n’allaient pas s’intéresser aux Finances. Ce sont pour la plupart des cumulards qui ont d’autres priorités. Alors la solution qui n’arrange pas François DUROVRAY donc qu’il ne propose pas, c’est le mandat unique !

Pourquoi ce « malheureusement actionner le levier fiscal » ? Toujours la lâcheté qui consiste à ne pas assumer les augmentations d’impôts. Si c’est pour plus de services et rééquilibrer la situation financière du Département, alors c’est bien d’augmenter les impôts (sauf quand on a fait campagne en disant qu’on ne le ferait pas). Mais le vrai problème est ce taux augmenté de 29 % (3,68 points) quand le cabinet KLOPFER choisi pour l’étude disait 6 % sur sept ans !

MK-12

Enfin, dernier élément qui atteste qu’on se moque de nous, ce refus de communiquer au public la fameuse comptabilité analytique du Département, quand les citoyens pourraient eux-mêmes la contrôler ; pour la laisser à des organismes d’évaluation qui n’auraient certainement rien vu sur les anciennes pratiques. Parce que pour s’en rendre compte, il aurait fallu accéder à certaines factures, et que ces factures ne sont mystérieusement pas communiquées au public.

reponse-durovray-150217



Publicités

2 réflexions au sujet de « La réponse de François DUROVRAY à mon interpellation sur les factures impayées »

  1. Sylvie Clerc

    Bien sûr qu’ils sont de mauvaise foi, fallait bien justifier les augmentations d’impôts Toutes les collectivités y compris les villes payent toujours avec un peu de retard étalant les règlements de factures. Cela a toujours été ainsi. Sylvie

    Envoyé de mon iPhone

    >

    Répondre
  2. Jacqueline Zizi Morisset

    Bonjour, Il me semblait que Jérôme Guedj, avait dit qu’il mettrait quelqu’un de droite, comme responsable de la finance, dans ses promesses de campagne. Il me semble me rappeler que ce « responsable » était le maire de Villebon, Dominique Fontenaille. Est-ce bien cela? J’ai choppé des malwares sur le site du département en essayant de voir la fiche de ce dernier (mon mac va avoir 6 ans donc il est vieux et vulnérable) et il me semble que je suis indésirable sur certains sites. Un contrôle indépendant, de spécialiste comptables bien payés à la prime, ((non corruptibles ( exclus à vie en cas d’erreur avérée), devrait monter la garde des sites « sensibles »)). L’avantage du papier est qu’il ne brûle pas les yeux de ses lecteurs selon leur couleur politique. Je partage complètement votre avis sur les partis. Suis preneuse d’une info sur le nom du ou des vice présidents en charge de fête responsabiliteé pendant les périodes concernées Sincèrement Jacqueline Zizi

    Envoyé de mon iPhone

    >

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s