Éric MEHLHORN est fier de sa Police municipale quand elle se fait agresser…

Article suivi de mon interpellation au Préfet !

Nos agents municipaux ne doivent pas devenir les victimes des complexes d’un édile qui se rêve en justicier super-flic ! Ce n’est pas parce que la Police municipale de Savigny est volontaire et habituée au terrain, que le maire doit l’utiliser pour empêcher le trafic de stupéfiants car ce n’est pas son rôle ! Je continue d’inviter les agents à la désobéissance lorsque les moyens accordés ne leur permettent pas d’effectuer leur mission en sécurité.

Ce mardi 21 février 2017, deux gardiens de la Police municipale de Savigny ont été agressés à la suite d’un guet-apens dans le bas de la ville. Le message Facebook du maire nous apprend qu’ils étaient en patrouille pour faire « obstruction à l’organisation de deals dans le bas de la Ville ». Hormis les traditionnels messages de soutiens aux victimes et de blâme des agresseurs, on retrouve encore et toujours en commentaire cette demande d’armer la Police municipale…

Avez-vous bien lu le texte publié par le maire de Savigny sur son compte Facebook, toujours aussi navrant de stupidité et d’incohérence ? Cet homme s’octroie la « fierté » d’être à la tête (tiens, c’est plus Julien MIALLET, le directeur de cabinet ?) d’une Police municipale qui est exemplaire parce qu’elle se fait tabasser sans réagir ! Mais qui a le plus de problèmes ? Ceux qui agressent des policiers, ou un maire qui se livre à une récupération plus que dégueulasse ?

Dans le monde des Bisounours de MEHLHORN, la Police sort pour s’entretenir avec les gens qui donnent des coups de pieds dans leur voiture, certainement pour entretenir un débat respectueux avec l’agresseur car c’est bien connu, la violence ne résout rien ! Puis on appelle le Conseil municipal des jeunes (CMJ ; je n’ai pas trouvé ce que ça pouvait signifier d’autre) pour « observer » (mettre sous observation médicale) la personne agressée. Je ne comprends pas…

Je ne vois pas où est l’exemplarité de se faire taper dessus en attendant des renforts ! Je ne sais pas comment on peut se dire solidaire de ses effectifs quand on a pas pris les coups soi même et qu’on est en plus celui qui les a envoyé au casse-pipe pour une mission qui n’était pas la leur ! Quelle est la responsabilité d’un Éric MEHLHORN qui informé de trafics, envoie la municipale pour les empêcher quand il faudrait la nationale et les Stups ! Ce mec est un danger public !

Quelques mots sur l’armement de la Police municipale (PM) pour finir : un tiers de la Police nationale seulement sait tirer. Utilisons plutôt l’argent d’un armement de la PM pour engager de nouveaux policiers nationaux ! On parle de légitime défense… Elle ne sera proportionné que si les mecs en face ont aussi des armes à feu… Et au premier mort, c’est la guérilla urbaine pendant un mois ! Mais pourquoi ce besoin d’armer la Police ? Pourquoi ces trafics de drogue ?


Mon courrier à la Préfète

Savigny-sur-Orge, le 22 février 2017

‌Madame le Préfet,

J’apprends ce jour l’agression de deux gardiens de la Police municipale de Savigny-sur-Orge au cours d’une patrouille organisée dans le cadre d’une opération de lutte contre le trafic de stupéfiants.

Je cite le message du maire de Savigny-sur-Orge, en pièce jointe : « Cela faisait plusieurs jours que de par leur présence, ils faisaient obstruction à l’organisation de deals dans le bas de la Ville. »

Je me permets de m’étonner devant vous qu’il soit de la compétence de la Police municipale de Savigny-sur-Orge, seule et sans l’appui direct et immédiat de la Police nationale ou de la Brigade des stupéfiants, de mener une telle opération.

Je cite de nouveau le maire de Savigny : « Ces deux gardiens se sont défendus pendant près de 8 minutes dans l’atten(t)e de renforts. »

Ne comprenant pas quelle fierté le maire de Savigny-sur-Orge peut retirer de l’agression des forces d’ordre public placées sous son autorité, je vous invite :

– à vous préoccuper de la sécurité des agents de la Police municipale savinienne et à vous interroger sur la compétence des missions qui leur sont confiées,

– à refuser de délivrer l’agrément autorisant l’armement de la Police municipale de Savigny-sur-Orge.

Je vous prie de croire, Madame le Préfet, en l’assurance de mes respectueuses salutations.

Olivier Vagneux



Publicités

5 réflexions au sujet de « Éric MEHLHORN est fier de sa Police municipale quand elle se fait agresser… »

  1. météo91

    Franchement, je ne comprends pas comment un maire peut avoir l’idée de mettre en danger la vie de deux personnes ! Soit il est vraiment irresponsable, soit c’est vraiment un jeu de con…
    Pourquoi je dis « jeu de con » ? Parce que je me demande si tout ça n’est pas calculé. Je m’explique : il est possible que le maire de Savigny ait décidé d’envoyer les deux policiers municipaux en étant conscient qu’ils allaient probablement être agressés et que cela lui permettrait de rendre plus crédible sa proposition « il faut armer la police municipale ».
    J’espère vraiment me tromper, mais si c’est vrai, c’est extrêmement grave ! Mettre en danger la vie d’une personne (deux personnes dans ce cas-là) pour tenter d’imposer un argument politique, c’est complètement invraisemblable !

    Qu’en penses-tu Olivier ? A ton avis, mon hypothèse est-elle crédible ou bien était-ce seulement de inconscience ?

    Répondre
    1. Vagneux Olivier Auteur de l’article

      Non, je pense que le maire de Savigny est vraiment une personne irresponsable.
      La demande d’armement est antérieure à l’agression, mais c’est vrai qu’elle tarde à venir.
      Pendant ce temps, on ne parle plus de la Savinière…

      Répondre
  2. Jean-Marie CORBIN

    Cela explique surtout qu’une police municipale ne peut guère faire davantage que gérer les problèmes routiers ou dit autrement faire passer les enfants à la sortie des écoles et mettre des PV de stationnement. Il y a certes des exceptions, je pense à Wil qui est policier municipal mais surtout un ancien para, j’ai la certitude qu’il arrive à mieux gérer le danger et surtout la peur que ces collègues saviniens. Car doter d’une arme à feu, un policier qui a peur, je ne suis pas certain que ce soit une bonne initiative. Psychologiquement, je ne sais pas trop comment il pourrait réagir.

    Reste que les discours sécuritaires, sont vains tant que les problèmes ne seront pas réglés au niveau justice : 1) les magistrats qui ne sont pas élus par le peuple mais cooptés. Ils n’ont donc jamais de comptes à rendre. Et je trouve qu’ils ne font pas bien leur travail. 2) le milieu carcéral : coûteux (92€/jour selon tes sources) pour une bien médiocre prise en charge des taulards que ce soit sur le plan matériel (finalement c’est très cher payé pour des conditions aussi sordides) que ce soit sur le plan psychologique (qu’est ce qui est réellement fait pour qu’ils prennent conscience du mal qu’ils ont fait, qu’ils payent jusqu’au denier cent, le préjudice occasionné, et surtout qu’ils ne récidiveront jamais).

    Maintenant il y une délinquance dans les cités, il y en a une autre hors des cités dans des milieux bien plus feutrés, celles notamment des politiques qui sont corrompus et qui sont les pires exemples qui soient !

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s