Pourquoi je refuse de signer la moindre pétition en faveur de François FILLON

Depuis plusieurs jours, je reçois des pétitions m’invitant à soutenir absolument la candidature de François FILLON. Elles dénoncent notamment la complicité de la Justice et des médias pour faire tomber le seul candidat capable de provoquer l’alternance. Alors à ce jour, et même si mon choix n’est pas encore définitivement arrêté, mais qu’il se porte toujours sur François FILLON, il ne faut pas quand même m’en demander plus.

Bien sûr qu’il y a un acharnement anormal et exagéré envers le candidat ; à la limite même un vrai coup d’état institutionnel car le Parquet financier n’est pas compétent pour ouvrir une telle enquête, et que le comportement des juges, du moins de ceux qui dévoilent des PV d’audition, au mépris du secret de l’instruction, est inadmissible. Mais au-delà de ça, c’est quand même toute la crédibilité de FILLON qui est mise en cause et le rend totalement inaudible.

J’ai énormément critiqué tous ces Français qui ont voté HOLLANDE en 2012 dans le seul but d’éliminer SARKOZY. On voit où cela nous a mené… Alors je ne voudrais pas que cela recommence avec FILLON ; un vote aveugle, juste pour provoquer l’alternance. Et honnêtement, le cœur n’y est plus de voter pour lui, même si je pense comme pour SARKOZY en 2012 qu’il a le meilleur bilan ; et surtout qu’il a le programme le moins pire face à tous les autres candidats.

Mais je ne comprends pas cette opacité, ce refus de s’exprimer sur certains faits et de faire parler certaines personnes intéressées dans l’affaire, les mensonges successifs ou le revirement sur les promesses, la relativisation des faits même s’ils restent légaux : des méthodes du passé. Je ne veux pas un Gouvernement du passé. Et puis cette accusation de la presse, qui révèle des contradictions donc est dans son rôle, ne vaut pas mieux que l’acharnement dont il fait l’objet.

Je comprendrais très bien que des électeurs de droite ne votent pas pour François FILLON. Je ne sais pas si j’aurais ce courage, car je pense que cette sanction est la seule manière, tout en restant intègre, de dire que nous voulons être représentés par des hommes honnêtes. C’est ce copinage, qu’on ne reproche pas à Marine LE PEN, parce que c’est là l’identité du Front national, qui est insupportable surtout d’une personne qui a fait campagne sur sa droiture et sa morale…

Je n’admets pas non plus que soient pris en otage les électeurs de la primaire de la droite et du centre, comme si le fait qu’ils s’étaient déplacés justifiaient que le candidat ne pouvait pas être remplacé. Et s’il meurt, LR ne présente pas de candidats ? Fait alors  jour un opportunisme déroutant : parce que FILLON pense qu’il peut avoir la place alors il reste pour la prendre. En attendant, il risque de sacrifier toute la droite, et il n’arrive plus rien à dire de son programme…



Publicités

5 réflexions au sujet de « Pourquoi je refuse de signer la moindre pétition en faveur de François FILLON »

  1. Jean-Marie CORBIN

    Voter Fillon ? Le monsieur qui veut la peau des 35 heures mais qui offre des contrats de travail à 0 heure à ses proches ? Voter Fillon c’est aussi donner quitus à ceux qui le soutiennent comme Éric Mehlhorn qui va bientôt annoncer la mise en vente de la Savinière. Voter Fillon, l’ultralibéral qui veut comme Macron, la tiermondialisation. Avec Sarko, pendant 5 ans ils ont géré la France comme des savates, ils ont été des incapables de cette république des petits copains et ils ont le culot de vouloir nous vanter ce qu’est la concurrence libre et non faussée. C’est comme si un communiste venait t’expliquer ce qu’est la liberté d’opinion.

    Répondre
    1. Vagneux Olivier Auteur de l’article

      Je suis d’accord, mais ce ne sont pas pour ces mesures que je pense voter pour lui… Même si le risque est qu’il fasse d’abord cela, et qu’il ne fasse pas le reste qui me donne envie de voter pour lui, comme sa politique diplomatique ou sociétale.

      Répondre
  2. H. Menetrat

    L’attitude de M. Fillon est en parfaite droite ligne avec l’attitude de tous les hommes politiques quel que soit leur tendance. Ils s’accrochent et acceptent tout pour pouvoir garder le pouvoir même en acceptant de se contredire ou de bafouer leurs valeurs. Tous, ils ne pensent qu’à leur propre petite personne avec un égo surdimensionné et ce au détriement de réellement se pencher sur les problèmes des français et de considérer ce qui est le mieux pour eux. Tout est bon pour laisser son nom dans les livres d’histoire… un seul mot: Ecoeurant!

    Répondre
      1. H. Menetrat

        C’est sa dernière carte pour pouvoir exister. S’il se retire on entendra plus jamais parler de lui. Cette histoire le rendra pestiféré aux yeux de ses camarades, même s’il est blanchi…

        Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s