Sur le décret anti-immigration de Donald TRUMP

Quoique l’on pense de Donald TRUMP, on ne peut pas l’accuser de ne pas appliquer son programme. Quand beaucoup disent que l’état de grâce suivant une élection ne dure que cent jours, TRUMP en a déjà profité pour faire passer une vingtaine de décrets. Oui, ils sont controversés et en l’occurrence, le décret sur l’immigration a été annulé parce qu’il enfreignait le premier amendement de la Constitution. Mais les gens ont voté pour cela !

« Le Congrès n’adoptera aucune loi relative à l’établissement d’une religion, ou à l’interdiction de son libre exercice ; ou pour limiter la liberté d’expression, de la presse ou le droit des citoyens de se réunir pacifiquement ou d’adresser au Gouvernement des pétitions pour obtenir réparations des torts subis. »

En attendant que la Justice se prononce sur le fond de ce dossier (avec ce problème que le décret ne vise que les citoyens musulmans de sept pays), TRUMP pourrait essayer de passer en force soit en rédigeant un autre décret similaire et en recommençant jusqu’à ce que la Justice le suspense de nouveau, soit en saisissant la Cour suprême, qui n’a pas encore accueilli de neuvième juge nommé par TRUMP qui lui donnerait la majorité pouvant faire valider cette loi.

Au-delà du problème d’un texte anticonstitutionnel, on retrouve cependant cette anormalité qui existe aussi en France de juges (plutôt de Procureurs) qui interprètent la Loi à leur guise. Celle-ci est pourtant votée par des organes élus et représentatifs, et nous notons dans le cas du présent décret qu’ont seulement été invoqués les motifs qu’il n’y a pas d’atteintes à la sécurité nationale américaine, pas plus de la part d’un des sept payés mis à l’index par Donald TRUMP.

Il est vrai que les terroristes du 11 septembre 2011 étaient saoudiens tandis que les terroristes de l’attentat du marathon de Boston étaient tchétchènes soit russes… Alors pourquoi fermer la porte des États-Unis, pendant 90 jours rappelons-le, qu’aux ressortissants musulmans iraniens, irakiens, yéménites, soudanais, somaliens, syriens et libyens ? D’une part pour gesticuler une action contre le terrorisme islamiste, mais surtout pour freiner l’immigration américaine !

En temps de crise économique, les états occidentaux ne parviennent plus à intégrer leur population, ce que les États-Unis ont longtemps réussi à faire au moyen de quotas. Mais aujourd’hui, quand ils voient les états limitrophes de la frontière mexicaine comptant plus d’hispanophones que d’anglophones, ils s’inquiètent de leur unité nationale. Peu importe qui est visé par les décrets migratoires, les musulmans sont une ambulance, ils veulent dire STOP !

TRUMP sait bien qu’il ne peut pas fermer les frontières, à commencer que les États-Unis seraient, comme la France, bien embêtés de devoir se retrouver à faire certains sales petits boulots très mal payés. Donc il joue de manière populiste avec la plus grande peur des Occidentaux à savoir l’islam. Or, l’immigration s’étant accélérée depuis le Moyen-Orient à cause des guerres ; si cette question ne peut plus être résolue par la loi, elle pourrait donc l’être par la guerre.

Vu de France, la réaction américaine est scandaleuse : l’immigration est un droit de l’Homme, et nous le savons bien même si personne n’est capable de l’expliquer : la diversité est une richesse, et que seraient nos pays s’il n’y avait pas eu l’immigration ? Personne n’a malheureusement aucune leçon à donner, et si les Européens choisissent des populistes, c’est justement pour retrouver l’impression de contrôler ce dont la mondialisation les a dépossédés.

Le vrai problème, particulièrement aux États-Unis, n’est pas celui des migrants. Il est celui que le politique et l’économique sont impuissants et que seules des mesures sociétales (comme ici exclure certaines personnes) peuvent modifier l’ordre établi. Par ces décisions de Justice contre les décrets, et même s’ils sont anticonstitutionnels, TRUMP se retrouve renforcé dans son discours de combat d’un système, et les Américains commencent déjà à préparer sa réélection.



Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s