Vos questions : Un projet de mosquée est-il prévu sur Grand-Vaux ? (Savigny-sur-Orge)

Votre question en date du 02 février 2017

« On m’a parlé d’un projet de mosquée à Grand-Vaux. Qu’en est-il réellement ? »

À ma connaissance, il n’y a pas de projet de mosquée à Grand-Vaux.

Initialement, il y avait effectivement eu une demande des musulmans de Savigny d’avoir un lieu de culte à Grand-Vaux, ce qui leur avait été refusé par l’ancien député-maire Jean MARSAUDON. Celui-ci avait ensuite fermé les yeux sur leur installation aux Prés-saint-Martin dans un bâtiment qui est de fait un équipement recevant du public, mais reste théoriquement un pavillon…

Les musulmans de Savigny ont donc une salle de prière aux Prés-saint-Martin, ainsi que quelques salles qui forment la base d’un centre culturel dans lequel sont dispensés notamment des cours de langue ou de religion, ou bien où est pratiquée de l’aide aux devoirs. Ils ont également une petite salle qui sert de réserve pour une épicerie solidaire.

Ils vont d’ailleurs prochainement s’agrandir maintenant qu’ils ont racheté le terrain voisin. En effet, les locaux actuels sont très largement sous-dimensionnés par rapport à l’affluence croissante de ces lieux, ainsi que nous pouvons par exemple le constater le vendredi ou lors des fêtes religieuses avec les problèmes de stationnement autour de ce centre.

Cet espace est géré par l’Association culturelle des musulmans de Savigny (ACMS) qui est elle-même la fusion en 2006(7) des deux anciennes associations des musulmans de Savigny : pour schématiser celle de Grand-Vaux et celle des Prés-saint-Martin. L’ensemble de leurs activités internes se concentrent cependant sur le quartier des Prés-saint-Martin.

À ce stade, et selon mes informations, aucune demande de nouvelle salle de prière à Grand-Vaux, n’a été formalisée dans le cadre de la rénovation urbaine du quartier. Il ne tient qu’aux croyants musulmans d’en proposer une, avec le risque qu’elle leur soit refusée. Mais rappelons que s’il arrive un problème aux Prés-saint-Martin, c’est le maire qui est responsable.

Ce dernier n’ignore d’ailleurs pas l’existence de ces lieux puisqu’il s’est rendu plusieurs fois dedans pour différentes cérémonies. Mais parce que de droite, son électorat ne comprendrait pas qu’il accepte formellement l’existence d’une salle de prière, ce qui serait perçu comme de l’islamophilie. Après, on n’empêchera jamais des croyants de pratiquer leur foi ici où là.


Ce débat sur l’islamisation de la France ; restons à l’échelle de Savigny, me fait bien sourire. Certes, il y a de plus en plus de musulmans mais il y a surtout de moins en moins de chrétiens pratiquants. Si le nombre de chrétiens étaient largement supérieurs à celui des musulmans (je l’estime à 3 pour 1 en 2017 à Savigny), alors les musulmans seraient noyés dans la masse.

C’est d’ailleurs ce que font actuellement les Chinois avec la minorité ethnique des Ouïghours. Ils envoient des Han bouddhistes (paradoxal pour un régime communiste) en leur filant une prime pour aller coloniser. Et puis les bouddhistes construisent des pagodes et y vont pour pratiquer. Les musulmans deviennent alors minoritaires, tout en continuant de croire et de pratiquer.

Le problème se renverse : comment les musulmans peuvent rester croyants dans un pays qui est le leur mais de moins en moins islamisée ? Leurs autorités locales sont d’ailleurs dépassées, à la mesure des nôtres en France, face au développement de structures bouddhiques.

D’où cette question : En France, voulons-nous être Ouïghours, Han ou adopter une tierce solution de cohabitation en bonne intelligence ?



Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s