Olivier VAGNEUX est-il un élu du Conseil municipal de Savigny ?

Chaque année, après ma distribution de mon traditionnel livret des vœux, vous êtes quelques uns à me contacter en me considérant comme un élu du Conseil municipal. Pourtant, je ne le suis pas et cela ne m’empêche pas d’être engagé. Moment sincérité !

Pour rappel, j’ai obtenu 6,47 % au premier tour des élections municipales de 2014. Ce score au delà de 5 % me permettait de fusionner ma liste mais pas de me maintenir, ce qui n’est possible qu’au delà de 10 %, et permet alors d’obtenir 1 élu par palier de 5 % franchi.

J’ai alors été approché par David FABRE mais je n’ai pas répondu à sa proposition parce que je n’avais pas envie de m’allier à lui. Donc je me suis arrêté au premier tour. Je profite pour encore remercier les 861 personnes qui m’ont fait confiance.

Ai-je besoin d’être élu pour faire tout ce que j’ai fait ? Non, mais c’est certain que ne pas l’être me met de sérieux bâtons dans les roues. Au moins, ça me permet de réaliser les difficultés d’un citoyen ordinaire qui s’intéresserait à la politique de sa commune.

Mais je vais être franc avec vous : je n’ai plus envie d’être élu. En 2014, je pensais qu’on pouvait changer les choses. Aujourd’hui, je vois bien que les Saviniens n’ont pas envie que ça change et je leur souhaite de rester très heureux avec Éric MEHLHORN ou un autre zozo de son acabit.

Il vaut mieux pour beaucoup que je ne sois pas élu car qu’est-ce que je balancerai comme vérités dans la gueule des gens. Je passerai mon temps à traiter les élus de soumis et les fonctionnaires fainéants de cons. Je serai de toute façon très isolé, de manière volontaire.

Parce que la politique me bouffe physiquement et mentalement, j’arrêterai au niveau local en 2020 si ma liste n’est pas victorieuse, parce que j’en ai marre de m’user la santé, de claquer mon argent (j’ai perdu 10 000 € dans l’affaire) et de passer mes loisirs à cela (j’assume).

Par contre, ce qui me plaît, c’est de jouer le justicier et de défendre la cause des Saviniens, d’où un certain nombre de mes recours. MEHLHORN, je le méprise, et je sais de toute façon qu’il est irresponsable de la plupart des choses qu’il fait : c’est une marionnette.

Non, j’aime bien aussi tacler les élus et leur rappeler qu’ils ont les mêmes mécanismes de soumission et les mêmes réflexes de conditionnement que tous ceux qui ont permis à HITLER de pratiquer sa politique d’extermination, toutes choses étant égales par ailleurs.

J’aime bien aussi les imaginer, comme certains hauts-fonctionnaires, se poser devant un miroir ou au soir de leur vie et se demander ce qu’ils ont fait. Ils auront emmerdé VAGNEUX et mis Savigny plus bas que terre. Le considéreront-ils comme un motif de fierté ?

C’est quoi être élu municipal ? Avoir une ligne de plus sur sa carte de visite et deux réunions par mois, avec le risque d’être interpellé sur des problèmes de civisme (toujours la faute du voisin). Moi, j’y consacre plus de temps, je connais mes dossiers et je suis autant voire plus dérangé.

Non, je ne suis pas élu et je ne fais pas de la politique pour le sexe et l’argent. Un peu pour le pouvoir parce que je me rends compte que la globalité des Saviniens sont prêts à la dictature, et qu’en décidant à leur place sur certains sujets, ça ne pourrait pas être pire.

Non, je ne suis pas élu et je n’ai pas besoin de cela pour aider les gens. C’est dans mon métier notamment d’écrivain public ou quand je fais de l’aide aux devoirs que je me rends vraiment utile. Tout le reste, c’est ma manière de passer le temps, et c’est un choix.

Un truc qui me fait mal, ce sont les personnes qui doutent de mon honnêteté, mais j’aime me rassurer en voyant qu’elles ne font rien, du moins pas autant que moi, alors elles peuvent ouvrir leur gueule, je vais rester vulgaire et je les emmerde (comme JUPPÉ) !

Mon problème, c’est que j’aime la liberté et que j’ai envie de proposer la démocratie participative. Mais que le Savinien moyen a envie de signer un chèque en blanc pour six ans et qu’on ne l’embête plus du tout ; le pire étant s’il doit payer plus d’impôts.

Un autre truc que je ne supporte pas, ce sont les gens qui viennent me voir et me disent que MEHLHORN est nul. D’une part, je le sais. D’autre part, tu as voté pour moi en 2014 ? Non, alors passe ton chemin et prends-toi en main si tu veux que les choses bougent.

La minorité municipale est aussi minable que la majorité, mais les Saviniens vont continuer de voter pour elles en leur trouvant des excuses. Moi, je mets tout cela dans le même panier, et zou dans une barque sur l’Orge (ou sur l’Yvette) et dérivez bien loin.

On me reprochera ma sincérité. En politique, il y a les cyniques et les naïfs. J’appartiens à la première catégorie et je le revendique. Peu importe que je ne m’en cache pas, comme je le fais dans cet article. Ça vous dégoûte ? Pas tant que ce que fait la majorité municipale… Dommage !

Ce n’est pas chrétien ? Mais tu es qui toi pour me dire cela ? Lis bien mon blog et pas que ce qui t’arrange, et tu verras que je ne me suis jamais caché de rien. Je n’ai pas envie de me battre pour tous ; j’ai juste envie d’agir pour permettre à ceux qui le voudraient de faire ! Et vous ?


Voilà qui défoule et qui fait du bien. Certains me reprocheront d’avoir publié cet article au lieu de le mettre à la poubelle (je vous connais trop bien ; je ne suis vraiment pas très modeste dans cet article) ; elle est pourtant là cette vérité qui dérange ! À bon entendeur, salut !



Publicités

Une réflexion au sujet de « Olivier VAGNEUX est-il un élu du Conseil municipal de Savigny ? »

  1. Jean-Marie CORBIN

    Le moment le plus pathétique eut lieu en avril 2015 juste après les élections départementales, quand furent décidées les mesures (au final inutiles) de fermetures de plusieurs services destinés à la jeunesse . Les saviniens stupéfaits par la brutalité des décisions, sont venus te voir pour intercéder en leur faveur. Que pouvais-tu y faire, toi qui n’est pas prophète dans ton pays (et ailleurs non plus) ?

    Quand à attacher les traîtres à une barque pour les refiler à d’autres, oh la la le vieux fantasme d’anti migrants. D’abord, il te faudrait non pas une barque mais un paquebot, mais en plus ça risquerait de finir comme le porte-avion Clémenceau bourré d’amiante : retour à l’envoyeur !

    Non non les médias et la haute-finance ont dit « Achetez de la lessive Macron ! » et je crois hélas que les électeurs ont l’intention de tous de se ruer dessus dès la mise en vente tels des Apple fan boys aux Apple Stores le jour de lancement d’un nouvel I-phone.

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s