Observatoire n°4 de la campagne des législatives 2017 en Essonne (7e circonscription)

Déjà le mois de février, ce qui signifie qu’il ne reste plus que quatre mois avant les élections législatives. Les investitures officielles se multiplient tandis que de nombreux autres candidats dévoilent leurs intentions. Au total, ce sont bien 14 personnes qui pourraient y aller sur la 7e circonscription de l’Essonne (Athis, Juvisy, Paray, Savigny, Viry). À ce jour, seules cinq investitures seraient pour l’instant véritablement confirmées.


Sur les candidats

À l’extrême-gauche trotskyste révolutionnaire, il y aura certainement un candidat LO (Lutte Ouvrière) et un candidat du NPA (Nouveau parti anticapitaliste), mais nous ne connaissons pas encore leurs noms.

Au parti communiste (PC), c’est la division. Saïd SEDDOUKI a été désigné candidat par la fédération, mais une partie de militants locaux ont décidé de soutenir la député sortante Éva SAS, tandis qu’une petite poignée a choisi de soutenir les candidats de la France insoumise de Jean-Luc MÉLENCHON

La France insoumise (et le Parti de gauche) semblent présenter le ticket Mounia BEN AILI en titualire et Vivien REBIÈRE en remplaçant.

EELV (Europe écologie les verts) a réinvesti Éva SAS si elle veut y retourner.

Le Parti socialiste (PS) a choisi de bloquer la circonscription, en attendant de voir s’ils soutenaient Éva SAS. L’investiture un temps promise à Patrice SAC semblerait en plus lui échapper si le PS devait présenter un candidat.

En marche (le mouvement d’Emmanuel MACRON) engrange les candidatures depuis le deuxième tour de la primaire de la gauche. On parle aussi bien de Bernard BLANCHAUD que désormais de l’ancien maire juvisien Étienne CHAUFOUR.

Le MODEM a investi l’adjoint au maire de Savigny Mathieu FLOWER.

L’UDI a investi le maire de Viry-Châtillon Jean-Marie VILAIN. Des négociations avec LR semblent cependant en cours pour que ce dernier retire sa candidature.

Le parti LR (Les Républicains) a choisi Robin RÉDA qui a déjà commencé sa campagne par un premier tract, et en multipliant ses présences.

Un candidat indépendant divers-droite est déclaré : votre serviteur (Olivier VAGNEUX)

On parle également d’une deuxième candidature indépendante divers-droite : celle de l’athégien Julien DUMAINE.

Chez Debout-la-France (DLF), c’est Hélène BRUNG, responsable de circonscription, qui a été investie.

Le Front national (FN) reste discret, même s’il ne fait guère de doutes que Audrey GUIBERT aura l’investiture de son parti.


Sur l’avancement des campagnes

Au niveau des campagnes, seuls Robin RÉDA et Olivier VAGNEUX ont annoncé avoir déclaré un mandataire financier. On observe sur le terrain essentiellement les déplacements d’Éva SAS et de Robin RÉDA. Ce dernier est le seul à avoir commencé une campagne de tractage pour un document qui ne reçoit qu’un accueil mitigé. Pas de nouvelles au niveau des autres candidats, qui sont certainement en train de se préparer, mais ne sont pas très actifs même sur internet.


Sur les chances de victoire

Robin RÉDA va-t-il pâtir de ce qui arrive à François FILLON, candidat LR à la présidentielle, qui pourrait ne pas franchir le premier tour dans l’hypothèse d’un second LE PEN / MACRON ? Probablement pas, toutefois seul le cas d’une triangulaire avec un Front national maintenu au second tour permettrait a priori à la candidate écologiste de l’emporter. Dans les autres cas, ce serait bien le maire de Juvisy qui deviendrait député ; pour l’instant mais il reste 130 jours…



Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s