Sur les cafouillages autour de la participation à la primaire de la gauche

Comment expliquer un tel imbroglio de la part de la gauche sur ses chiffres de la participation au premier tour de la primaire ? On se rappellera d’un premier retard sur les estimations à 13 heures, puis d’une annonce plutôt cohérente vers 17 heures, ensuite d’une annonce fantaisiste lors de l’annonce des résultats et enfin de revirements au moment de la consolidation des résultats… L’exemple savinien apporte un début de réponse.

475 est le nombre final marqué sur l’urne utilisée au bureau présidé par Pierre GUYARD. Or, ce même bureau donne pourtant un résultat de 552 votants. La loi électorale en son article L.63 indique pourtant que le compteur doit être mis à zéro en début de scrutin. Y aurait-il donc eu des personnes qui auraient pu mettre deux bulletins en même temps, par exemple pour gonfler la participation en faveur de Manuel VALLS. Pierre GUYARD nous assure que non.

Le responsable socialiste nous rappelle que « le compteur de l’urne ne fait pas office de preuve », mais que c’est bien « le recollement des émargements et des bulletins récupérés qui fait foi » ; et qu’ils étaient identiques, comme l’ont constaté l’ensemble des scrutateurs. Ce nombre de bulletins, et d’enveloppes, étant lui-même comparable au nombre de chartes signées. Le problème viendrait donc du compteur de l’urne, qui ne se serait pas déclenché à chaque fois !

Sauf qu’en poussant un peu les investigations, la tête de liste savinienne pour le Parti socialiste reconnaît également avoir utilisé les chiffres du compteur (faussés) pour compter les participations intermédiaires, tout en connaissant ce problème puisque cette urne serait la même défectueuse que M. GUYARD aurait utilisée aux régionales. Il précise : « j’ose penser que toutes les urnes dans les bureaux de vote des primaires n’avaient pas les défauts de la mienne ».

Par conséquent, il serait déjà peut-être temps que la Ville de Savigny-sur-Orge modernise son matériel électoral et rachète des urnes qui ne laissent pas 552-475 = 77 défauts de déclenchement (soit 77/552 = 13 % d’erreur). Mais surtout, il est donc peu étonnant que les chiffres de la participation à 13 h et à 17 h voire même à 20 h avant le dépouillement, aient été faussés par des problèmes d’urnes défectueuses. Voilà peut-être un début d’explication…

Mais une explication qui ne convaincra personne car d’une part, la droite, qui organisait sa primaire deux mois avant, ne semble pas avoir eu ce problème entre l’annonce de ses estimations et la pertinence de ses résultats. De plus, avec une urne défectueuse (à changer) comme celle de GUYARD, la participation aurait dû être diminué, et non pas gonflé avec les près de deux millions de votants annoncés lors de la communication des premières estimations…

Terminons avec un petit missile contre la Ville de Savigny dont le service Communication, qui gère le site internet, outre qu’il ne connaît pas l’organisateur des primaires qui se sont déroulées sur sa commune, ne connaît pas plus son singulier de son pluriel…

bap



Publicités

2 réflexions au sujet de « Sur les cafouillages autour de la participation à la primaire de la gauche »

  1. Jean-Marie CORBIN

    Notre ami Riton m’a dit mercredi soir que tu critiquais tout le monde, tout le temps, sur ton blog . Là, en plus tu critiques la gauche, alors que Riton, il m’a dit qu’il était de gauche, tu vas finir par fâcher Riton. Je t’avais prévenu … Ceci étant, vu le nombre de brèles qui peuplent notre planète, tu ne risques pas d’être en mal d’inspiration …

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s