Sur la deuxième cérémonie de vœux 2017 à Savigny-sur-Orge

La deuxième cérémonie de vœux 2017 d’Éric MEHLHORN, maire de Savigny-sur-Orge, ne fut pas aussi catastrophique que la première. Le discours était plus structuré, mais surtout, le public était plus au rendez-vous : 110 personnes, en comptant aussi les élus et les agents. Bien malgré cela, tant la fréquentation que le contenu du discours restent insuffisants : MEHLHORN a cassé le lien qui l’unissait à sa population de 37 200 habitants…

Le chiffre de 110 fut cependant relativement dur à atteindre : 15 élus de la majorité, une dizaine d’agents non riverains, une dizaine d’opposants, quelques personnes déjà vues aux premiers vœux (dont certains agents municipaux ou encore votre serviteur), deux anciens combattants d’Athis-Mons, quelques encartés LR déjà présents sur les photos de leur cérémonie de vœux du samedi précédant, un bénévole associatif de Morsang… La salle était loin d’être comble…

Et pour cause, le maire prétend avoir renouvelé la formule de ses vœux, mais semble avoir du mal à se renouveler lui-même, dans le texte de ses vœux. Au moins, ce deuxième discours sera-t-il entrecoupé d’une série d’applaudissements… lancés par Mme MEHLHORN en personne… Pour le reste, ce sont toujours des erreurs lexicales, des approximations, des sentiments transformés en vérité, des transitions maladroites, des propos dénués de sens…


Après avoir pris la décision l’année dernière de mettre fin aux cérémonies fastueuses, qui auraient été malvenues pour débuter 2016, il m’importait de renouer avec l’esprit de nos traditions.

La tradition est celle des cérémonies fastueuses. Donc on renoue avec ?

S’il était malvenu de faire des vœux en 2016, deux mois après le Bataclan, pourquoi avoir maintenu ceux de 2015, deux semaines après Charlie ?


Mais depuis les attentats de janvier 2015, celle-ci (la responsabilité d’assurer une cohésion et de réunir les conditions du vivre-ensemble) est venue marquer au fer rouge l’organisation des services publics.

Quel rapport ?


l’attentat de Nice s’est illustré par la simplicité de son mode opératoire, et son efficacité meurtrière.

Cela s’appelle de l’apologie du terrorisme…


Il nous appartient de ne pas rester spectateur face à la radicalisation.

 Ok, que proposes-tu ?


l’attaque incendiaire perpétrée à l’encontre des véhicules de Police sur la route départementale 445 à Viry-Châtillon.

Non, cette attaque visait des policiers !


Nous sommes ce soir à l’épicentre de la commune.

Non, la mairie n’est pas à « l’épicentre » de la commune parce que c’est un terme scientifique réservé au vocabulaire sismique ; mal employé qui plus est à des fins historiques puisque Savigny s’est développé depuis les prés-saint-Martin ou l’Orge au choix.


assurer la réouverture du groupe scolaire Kennedy, ainsi que du gymnase en moins d’un mois.

Les inondations ayant eu lieu en juin, et les expertises ayant été fournies en juillet, les écoles n’ont pas pu être rouvertes en moins d’un mois.


sortir définitivement notre ville de la spirale du désengagement de l’État

Comment déjà savoir que le prochain président ne se désengagera pas plus sur le soutien aux collectivités locales ?


Nous fréquentons des équipements, des espaces publics.

Lesquels fréquente-t-il régulièrement ? Autrement que pour aller faire de la communication.


Certains disent, et là encore, ils jouent leur rôle d’opposant : « il n’y arrivera pas » , ou ils s’interrogent : « Quel est le projet emblématique ? »

Qui a dit cela ? Personne, le maire affabule !

Quelle opposition est assez arriéré pour raisonner en termes de projet emblématique ? Non, personne ne veut que MEHLHORN ne laisse son nom à quoi que ce soit. À ce jour, il n’a surtout fait que les Toutounets, et je ne trouverais pas très respectueux de leur donner son nom.


Mon projet n’est pas de laisser derrière moi un étendard, un phare que je pourrais regarder avec une fierté mal placée quand viendra l’heure de faire le bilan.

Le bilan sera vite fait…


Mon projet est d’investir 24 millions d’euros pour le quotidien de chacun d’entre nous d’ici à la fin 2020.

Le budget de l’actuel mandature est censé se terminer au 1er janvier 2020, et la pratique veut qu’on laisse la nouvelle équipe voter le suivant…

24 millions € ? Je peux dépenser cette somme en études ?


D’ailleurs, vous pouvez le constater en ce début d’année 2017, les premiers résultats s’esquissent.

Ah bon, où cela ?


Les familles et les utilisateurs ont été consultés par un cabinet externe, pour échanger sur les fonctionnalités des bâtiments.

Ça devait être trop dur de faire cela en interne !


Pour la première fois depuis 2012, Savigny a porté un choix de territoire.


Le PLU (…) permettra à Savigny d’écrire l’histoire de son urbanisation, d’assurer son développement, sans renier les équilibres qui ont fait sa force.

Quelles sont ces fameux équilibres ? Quelle est la force de Savigny ? Cette phrase est autant dénaturée de sens que tous ceux qui racontent partout que l’immigration est une richesse.


la reprise et l’élargissement de la route départementale 257 au sortir de Grand-Vaux.

Non sans avoir supprimé une voie 300 mètres avant pour les travaux du Tram 12 express, pour l’instant arrêtés…


des rues (…) qui étaient devenues extrêmement accidentogènes.

Qu’est-ce qu’on attend de contrôler la vitesse, après une étude de trafic nous permettant d’établir un plan de circulation ?


L’enjeu est de redonner une fonction, un sens à ce quartier, dans un projet commun.

Et les habitants dans tout cela ?


je continuerai à pousser les travaux les plus lourds impliquant la voirie

Plus fort, allez, plus fort…


Le zéro phyto nécessitera un renouvellement des pratiques

Ce sera à expliquer à la nouvelle directrice adjointe des services, Mme Valérie RAGOT…


La résidence Jean-Morigny, je dirais presque enfin, ses portes pour proposer plus de 40 logements

C’était 68 cinq jours avant…


En 2017, nous établirons un calendrier de ces interventions

Coucou, nous sommes en 2017 !


Protéger le cadre de vie nécessite aussi de s’engager, de dialoguer fermement avec des partenaires.

Et si le maire commençait par dialoguer avec les citoyens ?


Je sais les nuisances qu’ils impliquent

Non, tu ne sais rien car tu étais en vacances pendant les travaux.


je n’oublie pas que près de 10 % des actifs de la Ville bénéficient du rayonnement d’Orly

N’est-ce pas du clientélisme que de travailler pour 10 % de la population, en en oubliant les 90 % d’autres ?


ADP a pris des engagements et en rendra compte aux Saviniens.

On y croit. Vu comment le maire arrive à se faire respecter d’eux…


Pour vous protéger, vous apporter la sécurité, nous continuerons de développer notre Police municipale

Pour mieux vous verbaliser. Pourquoi la Police municipale ne veut pas aller à Grand-Vaux, à Chateaubriand ou aux Prés-saint-Martin lorsqu’on l’appelle ?


Et le cinéma, pourtant proche de l’épicentre de la commune ?

Le grand oublié de ce discours…



Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s