Aux premiers vœux de la Métropole du Grand Paris

Non seulement ils sont encore là au bout d’un an, mais en plus ils ont même un bilan. Ce lundi 23 janvier 2017, la Métropole du Grand Paris (MGP) présentait ses premiers vœux, non sans une certaine émotion et une vraie fierté. Dans la bouche de l’ensemble des groupes politiques, c’est à la limite de l’émerveillement : de si bonnes places ! Chacun est d’ailleurs venu avec ses éléments de langage pour justifier de son rôle et de son action.

Pour le PS, c’est « gouvernance partagée », « absence de clivage partisan », « logique de territoires » et « particules fines ». Pour les écolos, c’est « coopération et solidarité », « rééquilibrer les inégalités », « faire perdurer la collectivité » et « permettre aux citoyens d’être acteurs de leur quotidien ». Pour le Front de gauche, c’est un « contrat de gestion », « le respect des communes et du bloc communal », un triptyque : « rayonnement, compétence et solidarité », et une critique de la loi NOTRe.

Pour la droite et le centre, représentés par le président OLLIER, qui n’ignore pas qu’il est la Métropole, la MGP est un combat dans lequel il faut aller de l’avant. C’est l’engagement « avec détermination, mais aussi avec décontraction », non sans « fermeté », mais au moyen de « l’intelligence collective ». La MGP s’inscrit dans l’Histoire de Paris et « nous sommes tous des enfants de Paris-métropole ». Mais elle n’est pas encore indispensable, ni « assez visible » ni « assez lisible ».

Ce pourquoi, Patrick OLLIER s’est essayé de justifier de l’intérêt et de l’utilité de la MGP : une administration de 40 personnes mais « une administration de mission » (non pas de gestion). Et de lister ses premières réalisations : « Inventons la métropole du Grand Paris » qui a généré 420 dossiers pour 59 sites, la mise en place d’un syndicat pour prévenir les inondations, le fonds d’investissement métropolitain pour 50 communes, le concours des miels métropolitains…

Plaidant la « complémentarité et (la) subsidiarité » avec la Région Île-de-France, Patrick OLLIER a indiqué la « compréhension mutuelle » qu’il partage avec Valérie PÉCRESSE, mais qu’il « n’approuve pas son jugement sur la MGP. » Il a aussi mis en avant le pacte État-métropoles avec 16 millions € supplémentaires pour la MGP. Également, son souci de ne pas créer d’effet de seuil avec les communes voisines de la MGP, au moyen de contrats de développement pluri-annuels.

La partie essonnienne du GOSB était peu représentée mis à part la présence de Jean-Marie VILAIN, maire de Viry-Châtillon, qui rendait la pareille à Patrick OLLIER venu à ses vœux ce samedi 21 janvier. Le grand absent était Robin RÉDA, sûrement vexé que OLLIER ne soit pas venu à ses vœux de Juvisy (Au fait, pour l’instant, la commission métropolitaine présidée par RÉDA ne semble pas avoir fait grand chose). Ne parlons pas du maire de Savigny absent comme souvent…



Publicités

Une réflexion au sujet de « Aux premiers vœux de la Métropole du Grand Paris »

  1. Jean-Marie CORBIN

    Ce que les lecteurs et électeurs ne savent pas c’est qu’au delà des mots, il y a des fonds qui sont captés venant de nos impôts. À charge pour nos élus locaux d’aller récupérer ces fonds en présentant des dossiers qui tiennent la route, ce qui, à ma connaissance, ne font pas nos élus locaux et plus particulièrement Éric Mehlhorn. Mais pour qu’il ait des dossiers à soutenir, il faudrait qu’il ait des idées. Et si, il n’en a pas, il faudrait qu’il consulte la population pour en avoir, ce qu’il ne fait pas ! Car avant de se lamenter sur la baisse des dotations, il ferait de nous raconter ce qu’il comptait en faire, parce que j’ai beau regarder son compte Facebook, on ne peut pas dire que son discours pullule d’idées nouvelles …

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s