« L’enfance est au cœur du projet municipal savinien »

Bonsoir le Collectif,

Non, non, vous ne rêvez pas ! Ces mots étaient dans le discours de vœux d’Éric MEHLHORN pour l’année 2017.

Peut-être même aurait-il déjà voulu nous les dire en 2016, mais le contexte ne s’y prêtait pas ; trop tôt après les attentats de novembre 2015… Par contre, les vœux 2015, deux semaines après les attentats de janvier, ne posaient aucun problème… Sûrement parce qu’on avait invité Valérie PÉCRESSE et que c’était trop difficile d’annuler au dernier moment ?


Que retenir de 2016 ? Les inondations du 1er juin. Mais grâce à une mobilisation exceptionnelle des agents, l’école a pu rouvrir en un mois, soit pour le 1er juillet, jour des vacances… Gros mensonge au demeurant, les expertises des assureurs n’ont été rendues qu’au cours du mois de juillet…

Mais heureusement 2017 est là, avec deux gros projets (seulement deux ; mais pourquoi a-t-on alors autant augmenté nos impôts ?) :

– l’ouverture du RAM pour les 190 assistantes maternelles saviniennes, alors que la crèche familiale ne comptait que 120 places ! (na, na na !) Sauf que ce n’était pas tout à fait le même prix ni pour les familles ni pour la rémunération des AssMats…

– la Révolution numérique à Savigny ! Mais quid du numérique à l’école ? Le maire ne voulait sûrement pas nous ennuyer avec ce sujet qui est pourtant toujours dans son programme…

En parlant d’école, notre maire y retourne manifestement puisqu’il entreprend cette année un certain nombre d’études : sécurité aux carrefours, agrandissement de l’école Ferdinand-Buisson, développement du commerce à Grand-Vaux, plan de circulation et de stationnement…

Seul petit problème, certaines de ces études (au moins pour Grand-Vaux) ont déjà été faites il y a deux ans, parfois par le même prestataire à qui on les commande de nouveau…

Je prends ici l’exemple de la mobilité qui était incluse dans la commande de préparation de notre Plan local d’Urbanisme, qui n’a pas été faite alors qu’on avait payé pour, et pour laquelle on re-sollicite le même cabinet (CODRA) pour la réaliser. Mais nous pourrions aussi évoquer le commerce, pour lequel nous payons une deuxième étude, alors que nous avons reçu en novembre 2014 une première étude sur l’état du commerce à Savigny réalisée par la CCI (Chambre de commerce et d’industrie)…

Le discours du maire s’est terminé sur la promesse de la refondation de la carte scolaire à Savigny. Mieux vaut tard que jamais !


Nous étions une dizaine du Collectif ce jeudi 19 au Mille-Club, et comme il n’y avait que 76 personnes présentes (élus, encartés LR et Voisins vigilants compris), ça se voyait !

Combien serons-nous donc demain (mardi 24) à la salle des fêtes à partir de 20 h ?

Bien à vous.

Olivier



Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s