Pourquoi Savigny-sur-Orge doit refuser le compteur Linky !

La loi de transition énergétique du 18 août 2015 prévoit le remplacement de nos compteurs électriques par des compteurs communicants Linky d’ici 2021. Or, parce qu’ils ne nous appartiennent pas en tant que consommateurs, mais sont aux communes ou à leur agglomération qui en délèguent la gestion aux entreprises de distribution d’électricité, seul le Conseil municipal est en capacité de s’opposer à cette installation !

Linky serait un compteur « intelligent » qui communique nos données de consommation électrique en temps réel et les envoie à Enedis. Selon le site officiel qui lui est consacré, il n’y a que des avantages : relevés effectués à distance, changement de puissance simplifié, suivi en direct de sa consommation, diminution des coûts des prestations, économie annuelle moyenne de 600 euros, diminution des pertes, amélioration des services et de l’exploitation du réseau…

Sauf que Linky n’est pas qu’un compteur mais bien un capteur qui sur le principe, veut inciter les consommateurs à limiter leur demande en heures de pointe et les encourager à consommer à d’autres moments… Personnellement, je n’ai pas besoin d’un compteur pour savoir que le pic de consommation se situe entre 17 et 20 heures. Quant à le vérifier, je le fais pendant cette période de grand froid sur le site internet de RTE (Réseau de transport d’électricité) :

http://www.rte-france.com/fr/eco2mix/eco2mix-consommation


Alors quels sont les reproches que l’on peut adresser à Linky ? Mon principal grief contre ce système est ce flicage permanent par cette possibilité de relever nos heures de lever, de coucher, nos absences, notre système de chauffage, le volume d’eau chaude qu’on utilise pour sa douche, le nombre de personnes présentes dans le logement, notre utilisation atypique du réseau par exemple à cause de lampes à forte puissance nécessaires à la culture du cannabis…

Nos collectivités ou d’autres acteurs publics ou privés pourront ensuite, à partir de ces données, nous proposer des services d’aide à la maîtrise de notre consommation, en nous comparant à d’autres équivalents. Mais qu’est-ce que cette atteinte à ma liberté individuelle de vivre chez moi comme je l’entends, en polluant comme un gros connard si j’en ai envie ! C’est quoi cette moraline fondée sur des comparaisons qui ne valent pas raison ?


Enedis promet que toutes les données sont strictement encadrées par la CNIL (Commission nationale informatique et libertés) et certifiés par l’ANSSI (Agence nationale de sécurité des systèmes d’information). Il faudra aussi notre accord pour permettre le transfert des données du compteur à leurs bases. Toutefois, comme ils l’ont paramétré par défaut, gare à celui qui ne lit pas le contrat ! On peut sinon les autoriser à revendre ces données à d’autres sociétés…

De son côté, c’est tout bénéf pour Enedis qui certes, va devoir dépenser 5 milliards d’euros, mais se refera en diminuant le coût de ses services de 70 % parce que l’entreprise va licencier la majorité des employés qu’elle avait pour effectuer les relevés. Que va devenir cet argent ? Va-t-il nous être rendu d’une certaine manière ? Que dalle, il finira sûrement aux actionnaires. Notons que ce n’est pas très économique ni écologique de changer ce qui fonctionne encore et bien.

Enfin, certains craignent les incidences d’un rayonnement électromagnétique supplémentaire sur les personnes déjà électrosensibles, et une multiplication de cette maladie, et demandent une installation à au moins deux mètres de distance des lieux de vie. D’autres dénoncent encore le risque d’incendies à la suite d’explosions lorsque ces compteurs sont mal installés soit que les câbles sont mal serrés lors de la pose, soit qu’il y a un problème d’étanchéité…


Si la Ville accepte cette installation, prévue pour le deuxième semestre 2018, nous pourrons quand même rester avec nos actuels compteurs. Sauf que le jour où ils tomberont en panne après 2021, en plus d’être obligés d’en changer (vu la loi sur la transition énergétique), ce remplacement nous sera facturé, alors qu’il est gratuit si nous l’acceptons d’office. Et si l’on refuse, ce sera prendre le risque de la coupure d’électricité ! À moins que la Loi ne change d’ici là !

Il s’agit pour le Conseil municipal de faire preuve de courage, ce dont je doute qu’il soit capable, puisque le maire risquerait alors des ennuis judiciaires… Pour les rythmes scolaires, sur la consigne de son parti, il avait accepté de passer au Tribunal, mais pour cela, je ne pense pas… Nous attendons maintenant la loi qui rendra obligatoire l’installation des compteurs intelligents pour l’eau et le gaz (Gazpar) pour être toujours plus contrôlé dans notre vie privée…



Publicités

Une réflexion au sujet de « Pourquoi Savigny-sur-Orge doit refuser le compteur Linky ! »

  1. Jean-Marie CORBIN

    Le seul et unique avantage, c’est qu’enfin je n’aurais plus besoin d’être présent au moment de la relève qui a Savigny-sur-Orge, tombe SYTÉMATIQUEMENT pendant la période des vacances scolaires. Pour le reste, c’est de la fumisterie tout au bénéfice des distributeurs d’électricité et financé par les abonnés. Les seules économies conséquentes possibles sur la consommation électrique porte sur le chauffe-eau qui est un gouffre à électricité en réglage d’usine. Sous le motif non scientifiquement fondé que l’on risque la légionellose, les chauffe-eau électriques sont volontairement poussés à plus de 65°C avec les risques de brulures que cela comporte. Réduire la température de 65°C à 40°C permet selon mes observations en différents lieux de réduire la consommation de 4 kW/h/jour soit presque 1500 kW/h sur un an.

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s