Transparence : le financement de la campagne législative d’Olivier VAGNEUX

Comment Olivier VAGNEUX finance-t-il sa campagne politique ? Principalement sur ses  propres deniers qui le garantissent ainsi de rester indépendant donc incorruptible. Ce jour, j’ai donc débloqué 13 000 € de mon assurance vie (sur 76 468,28 € au total) qui seront investis pour les législatives. J’espère ensuite trouver environ 3000 € de dons de particuliers qui se montreront intéressés par mon programme pour compléter.

Je commencerais par écarter le grief qui m’est fait de posséder une telle assurance vie à 25 ans. Tout d’abord, il s’agit de la quasi-totalité de mes biens (plus 2000 € sur mon compte courant et environ 7000 € sur mon livret jeune). Ensuite, c’est l’argent de l’héritage de trois de mes quatre grands-parents décédés qui ont quand même travaillé toute leur vie pour le mériter, et le laisser aux générations futures. Voilà, je suis transparent, qu’en est-il des autres politiques ?

Savez pourquoi tant de lois stupides sont votées (prenons l’exemple des gants de motos homologués obligatoires aux critères d’homologation plus que suspects), ou pourquoi tant de lois nécessaires ne sont pas votées (allongement du délai de prescription dans les affaires de viols) ? Parce qu’il y a une pression des partis politiques qui ont fait élire leurs candidats soit en leur apposant une grosse marque publicitaire soit en leur payant la quasi-totalité de leur campagne.

À partir de là, si tu désobéis, à commencer que tu ne verses pas 10 % de ton indemnité mensuelle, on te fait comprendre que tu ne seras pas réinvesti la fois suivante. Je serai transparent sur la totalité de l’usage de ces sommes et je prendrai ces 10 % comme deuxième réserve parlementaire si je suis élu). Or, sans étiquette, pas d’argent. Et tu ne rivalises donc plus avec les candidats des grands partis qui dépensent en moyenne un peu plus de 30 000 €…

Pour ma part, certes, je risque de perdre cet argent dans une expérience humaine qui n’en sera pas moins intéressante. Je rappelle qu’il faut faire 5 % pour être remboursé de ses frais de campagne. Mais je serai totalement libre, non tenu par un parti, pas plus que par un financeur qui sera limité à 4600 € maximum de don. Je ne peux donc que vous inviter à m’aider et à vous intéresser à ma campagne qui sera pour preuve, vraiment indépendante de bout en bout !

Je finirai par rapport au reproche que certains me font d’utiliser cet argent pour une campagne que je pourrais perdre, voire même ne pas conclure sur l’objectif minimal de 5 %. C’est pour la démocratie, qui est mal faite et injuste, puisque les partis reçoivent des dotations pendant l’année calculées sur leurs scores électoraux. Ne rien faire, c’est laisser les partis avoir encore plus de voix et plus d’argent. Je prends ce risque de tout perdre car je crois à mes idées.



Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s