Ce nouvel organigramme qui consacre Valérie RAGOT

Un emploi fictif reste un emploi fictif. Valérie RAGOT est première adjointe au maire de Brunoy et onzième vice-présidente de l’agglomération du Val-d’Yerres-Val-de-Seine. Elle siège dans sept commissions et possède des représentations qui l’occupent, en plus de sa vie politique et de sa vie de famille. Cette dame ne peut matériellement pas être directrice adjointe des services sauf à forcément se foutre de l’une de ses missions !

Après un an à occuper ce que je considère être un « emploi de complaisance », à savoir « chargée de conduire et d’évaluer les politiques publiques de la Ville », MEHLHORN transforme la mission de Valérie RAGOT pour faire oublier ce qui s’est passé jusque-là. Il devenait en effet assez intenable de continuer de faire croire plus longtemps que la dame évaluait toujours les politiques publiques à Savigny… Surtout que je n’ai jamais rien su de la réalité de son travail.

En décembre 2015, lorsque Valérie RAGOT a été embauchée dans des conditions qui sont encore aujourd’hui l’objet d’une enquête préliminaire, mes sources m’avait dit que c’était en prévision du moment où elle deviendrait directrice générale des services. Sur le coup, je ne l’ai pas crû ! Aujourd’hui, il me semble clairement évident qu’elle va remplacer tôt ou tard Stéphane DURAND dont MEHLHORN cherche à se débarrasser depuis les événements de juin 2015.

Le nouvel organigramme des services de Savigny consacre effectivement la déchéance de Stéphane DURAND qui ne conserve plus que la Direction des ressources humaines, l’Administration générale et la Commande publique soit seulement trois pôles de responsabilité, quand il en avait dix précédemment. On observera autrement que Armand STEIGER (qui filme les Conseils municipaux) étoffe la liste de ses missions ; on se demande bien pourquoi !

On s’interrogera également sur la légalité du fait que le directeur du cabinet du maire obtienne la responsabilité fonctionnelle de la Police municipale. Celle-ci est légalement et directement sous l’autorité personnelle du maire (article L.2212-1 du Code général des collectivités territoriales), donc je pense que je vais interroger le Préfet sur cette question… Ce transfert est bien l’aveu que MIALLET a du temps disponible, parce qu’à trois au cabinet, on s’y ennuie…

En ce jour des vœux du maire aux agents communaux,

ce vendredi 13 janvier 2017 à 18 heures à la salle des fêtes,

je leur souhaite bon courage pour cette année 2017

qui s’annonce débuter fort mal avec ce nouvel organigramme…



Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s