Pourquoi je ne créé pas de parti ou de mouvement politique ? (Olivier VAGNEUX)

Nouvelle catégorie : Vos questions

#1

Je réponds publiquement aux questions (anonymisées) que vous m’envoyez sur ma messagerie internet, lorsqu’elles ne sont pas personnelles. Sinon à celles que vous pouvez me poser oralement.


Question reçue le dimanche 8 janvier 2017 à 17 h 04

« Pourquoi vous ne créez pas votre propre parti ou votre association politique ? Vous seriez plus crédible. »


Ma réponse :

La Constitution dit dans son article 4 que « Les partis et groupements politiques concourent à l’expression du suffrage. » Mais que font les partis politiques que nous avons élus lorsqu’ils se retrouvent dans la majorité ou dans l’opposition ? Localement comme nationalement, pas grand chose ! Plus exactement, trop peu ou de moins en moins.

Les partis sont devenus des machines à accumuler de l’argent public, qu’on ne voit ensuite pas réutilisé au service de la démocratie (affiches, tracts…). Ils placent souvent à leur tête les plus soumis de manière à s’assurer qu’ils verseront bien 10 % de leurs indemnités.

Pourquoi donc créer un parti ? Pour faire comme les autres ? Un micro-parti alors, car ça sera plus intéressant financièrement : je pourrais m’y placer comme permanent et me verser un salaire (grâce aux financements de l’État calculés sur les scores électoraux).

Mais ce n’est pas pour cela que je fais de la politique. Surtout, qu’est-ce que cela changerait ? Quant à une association politique, ce seraient surtout des frais avec de l’administration… Là encore, dans quel but ? Je serai toujours aussi isolé dans mon engagement.

Quand nous parlons des partis, il y en a trois qui gagnent presque toujous : LR, PS et FN. Les autres sont des variables d’ajustement pour composer des majorités et pour permettre à certains d’opportunistes d’obtenir des places par le jeu de négociations.

Si les électeurs s’attachent à l’image donc à la forme, c’est au fond que je veux les intéresser. Et s’ils ont besoin de la forme pour avoir le fond, alors qu’ils préfèreront toujours l’original à la copie, qu’ils continuent de voter pour ces partis qui les desservent tant.

Ma crédibilité repose dans mes actions de citoyen engagé, par exemple dans mes combats pour la transparence ou la défense de nos agents communaux. Je les accomplis sans le soutien d’aucun parti et je ne m’en sors pas plus mal que si j’étais soutenu par l’un d’entre eux.



Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s