Pourquoi je vais gagner le procès en diffamation que m’intente Éric MEHLHORN

La diffamation tombe automatiquement lorsque le plaignant fait preuve de « bonne foi » et apporte « la preuve parfaite, complète et corrélative des faits qui lui sont imputés ». Si tant est que le Tribunal puisse prouver ma responsabilité dans la réalisation et la pose de ces affiches, les différentes jurisprudences me restent favorables. Mais en plus, le recours du maire est vraiment grossier et je m’en vais vous le démonter point par point.

  • Passons rapidement sur l’incompétence de l’huissier d’Éric MEHLHORN qui n’a pas effectué correctement sa signification de l’acte de citation à comparaître. D’une part à cause d’un vice de procédure. D’autre part, parce qu’il confond ses clients puisqu’il m’a transmis le recours d’un homme qui vit chez l’Union pour un mouvement populaire…

dsc_10741

img176

  • L’avocat d’Éric MEHLHORN me qualifie d’auto-entrepreneur (ce qui n’existe plus depuis le 1er juillet 2015). Il sait qu’il n’a aucun intérêt à me qualifier de journaliste car je plaiderais alors la liberté d’expression liée à la liberté d’information de la presse. De plus, je préviens sur mon blog que je n’y fais pas de journalisme, donc me dispense pour le coup, du respect d’une déontologie, qui ne pourra pas m’être reprochée.

diplome-iscpa

  • Sur les faits, MEHLHORN me reproche d’être l’auteur d’un propos qui dit qu’il est inquiété dans une enquête de Police ouverte par le Procureur. C’est en tout cas ce qu’il m’a été dit au téléphone le 06 juin 2016 par le Commandant .. qui m’a moi-même inquiété en me convoquant pour une audition à la suite d’une plainte déposée devant le Procureur.

Convoc-HPJ-120616 001

  • L’avocat de MEHLHORN me reproche ensuite que sur ces affiches apparaissent l’accusation de détournement de fonds publics. En même temps, c’est de ce chef d’accusation avec celui de prise illégale d’intérêts et d’emploi fictif (même si celui-ci n’existe juridiquement pas) que j’ai accusé MEHLHORN en conclusion de ma plainte du 16 avril 2016…
  • Pareil, le « pour une embauche de complaisance présumée fictive » n’est pas diffamatoire dans la mesure où il reprend le texte de ma plainte et laisse le doute sur la réalité de l’emploi de Valérie RAGOT. Si l’enquête est manifestement toujours en cours, ce que je vois surtout est qu’il n’existe aucune preuve communicable du travail de Valérie RAGOT…

cada-20162341

  • L’avocat me reproche ensuite les mentions légales au bas des affiches. Quand une certaine personne arrachait mes affiches aux élections municipales et qu’elle les recollait sur des panneaux administratifs ou sur des panneaux publicitaires (pour me nuire), ces dernières portaient aussi mon nom, et même ma photo. Mais ce n’était pas moi…
  • Le recours précise que « les entretiens de recrutement ont été menés par Monsieur Stéphane DURAND, directeur général des services de la commune ». Le Tribunal ne pourra pas retenir cet argument, sur la base de l’article L.2122-18 du Code général des collectivités territoriales, qui établit le maire comme responsable des embauches en sa commune.
  • On m’accuse de viser MEHLHORN en tant que personne chargée d’un mandat public. Qui d’autre que lui avait cette capacité d’embaucher ? D’autant que M. MEHLHORN est maire grâce à l’investiture d’un parti longtemps dirigé au niveau départemental par l’ancien employeur de Mme RAGOT, et elle-même bénéficie de l’investiture UMP…
  • Soi disant que j’atteindrai à l’honneur de MEHLHORN. Mais cet homme politique sait-il ce que c’est que l’honneur ? À promettre en 2015 qu’il fermait les services pour ne pas augmenter les impôts, et puis à quand même les augmenter, et de 20 %, en 2016… Je tenterai de faire valoir que MEHLHORN en tant que maire n’a aucun honneur.
  • La publication des propos dits diffamatoires auraient lieu dans un contexte extrinsèque. Pourtant, la mention de mon site internet (www.vagneux.fr) est de nature à contextualiser le propos… L’avocat de MEHLHORN se contredit d’ailleurs en affirmant page 4 que « j’invite les lecteurs de l’affiche à consulter (le contenu de ma plainte pour emploi fictif) »
  • Ensuite, les propos qui me sont attribués seraient de nature à porter à l’esprit du public que MEHLHORN aurait fraudé ou commis un manquement à son devoir de probité. Prenons quelques autres exemples de ce blog qui montrent que ce ne serait pas la première fois : comment la compagne de Jacques PATAUT, maire-adjoint à l’administration générale, s’est-elle retrouvée responsable du service des Affaires générales ? Comment la voiture de fonction du maire a-t-elle pu rouler 40 000 km en 30 mois ? Pourquoi le maire a-t-il affirmé n’avoir reçu les comptes 2015 du trésorier général que le 6 juin alors que la DDFIP parle du 8 mars ? Pourquoi le Procureur a-t-il accepté d’ouvrir une enquête après ma plainte ? Pourquoi le Procureur adjoint a-t-il ouvert une enquête administrative ?
  • Les affiches litigieuses ont été relevés sur deux panneaux. Quelles ont été la réelle portée de ces affichages par rapport au temps où elles y sont restées  ? Quels citoyens regardent les panneaux d’affichage, mis à part ceux qui collent dessus ? Je pense à la première adjointe Nadège ACHTERGAËLE qui en fait même des photos, mais à part elle qui aurait pu donner l’alerte ?
  • L’avocat de MEHLHORN me reproche la véhémence de mon propos. Citons à nouveau Léon BLOY qui disait qu’il « faut être véhément pour être juste ». C’est bien là toute ma différence avec MEHLHORN mais avec son opposition municipale, je gueule parce que je suis intègre et que ces comportements ne se retrouveront pas si je suis élu. J’aime bien être à contre-courant ; par exemple, je réclame encore l’abrogation du mariage pour tous alors que la très grande majorité des Français seraient pour… On appelle cela avoir des convictions et des valeurs…
  • En conclusion du recours (page 8), il est signifié que les affiches auraient été apposées entre le 1er octobre et le 14 octobre. Or, non seulement, le colleur du Rackam (Brétigny) est passé pour tout recoller le jeudi 6 octobre au lendemain d’un collage LR en date du 5 octobre dont je dispose de preuves par métadonnées de photos. Mais j’ai en plus deux témoins capables d’affirmer que ces affiches ont bien été posées le lundi 10 octobre…
  • Relevons enfin que MEHLHORN utilise de l’argent public pour sa défense, et que s’il perd, et je suis convaincu qu’il va perdre, je le poursuivrai à mon tour. Et non seulement, j’espère que je convaincrais la Justice que MEHLHORN a réalisé une procédure abusive, mais encore je lui ferais rembourser sa protection fonctionnelle avec son argent.

Souvent en politique, ce genre d’affaires s’arrange au final par un accord électoral qui prévoit l’abandon des différentes poursuites ; un peu comme ont fait SPICHER et MEHLHORN en 2014 (Mais chut, c’est un secret !). Sauf qu’avec moi, cela ne se passer pas ainsi, car je suis prêt à sacrifier toute carrière politique, pour que MEHLHORN paie pour ses manquements. Et si je dois tomber pour le faire tomber, alors je tomberai avec lui, et avec soulagement !

Il ne faut vraiment rien connaître en science politique pour affirmer que MEHLHORN est à droite, pas plus que le FN n’est à l’extrême-droite. C’est juste un opportuniste qui a un certain rapport à l’argent. Ah, si je le pouvais après ce mandat, je ferai ostraciser MEHLHORN.



Publicités

2 réflexions au sujet de « Pourquoi je vais gagner le procès en diffamation que m’intente Éric MEHLHORN »

  1. Ping : Comment Olivier VAGNEUX va-t-il prouver sa bonne foi dans son procès en diffamation intenté par MEHLHORN ? | Le Savinien libéré

  2. Jean-Marie CORBIN

    Même si je souhaite que tu gagnes face à M. le Maire de Savigny-sur-Orge, la justice se symbolise souvent par une jeune femme les yeux bandés avec sa balance et ses deux plateaux. Et elle a les yeux bandés, parce que ça l’embarrasse de voir la réalité des choses et d’y réfléchir ! Effectivement, celle-ci probablement lasse de ces querelles politiciennes stériles, renverra dos-à-dos les plaideurs et chacun en sera pour les frais qu’il a engagé. Te concernant, il n’y aura pas grand chose en dehors du temps (assez conséquent) que tu y auras consacré. Pour Mehlhorn, ce ne sera rien non plus, car tout lui aura été financé par les con-tribuables que nous sommes …

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s