Pourquoi supprimer la Cour de Justice de la République ?

Parce que la Cour de Justice de la République (CJR pour les intimes) n’a pas rendu un jugement conforme à ce que les Français attendaient globalement (la condamnation de Christine LAGARDE), alors Manuel VALLS veut la supprimer. L’excuse est un peu facile. Lorsqu’un objet dysfonctionne, on essaie d’abord de le réparer au lieu de faire un caprice, et de le jeter contre le mur. Mais pourquoi M. VALLS tient-il tant supprimer la CJR ?

Populisme quand tu nous tiens ! Non pas que je pense que Manuel VALLS ait particulièrement des choses à se reprocher. Mais en tant que citoyen, je suis plutôt rassuré de savoir qu’il existe une juridiction particulière pour les politiques à responsabilité, qui sont « au dessus du lot », en déplaise au président Normal. Alors évidemment, si la seule solution proposée face à un sentiment et une réalité de justice à deux vitesses est de supprimer la CJR, nous sommes sauvés !

La page Wikipédia de la CJR nous apprend qu’elle est relativement peu saisi, et qu’effectivement les ministres s’en sortent souvent bien. Mais ne faisons pas non plus semblant de croire que les ministres ont la main sur tout, surtout quand ils ne connaissent rien à leur ministère, mais qu’ils ont été nommés par des arrangements politiques. Que cela ne nous empêche pas d’estimer que LAGARDE, PASQUA et les accusés du sang contaminé s’en sont plutôt bien sortis d’affaires.

Non, le vrai problème de la Justice relève de la fixation des peines et de leur application. Parce que la peine est laissée à l’appréciation du juge qui interprétè la Loi quand celle-ci devrait être arrêté par le Parlement. Parce que le système jurisprudentiel est pervers, et tend à confondre les affaires. Parce que les procédures sont trop complexes, donc trop longues et trop facilement viciées. Parce que la prison n’est plus dissuasive et n’empêche pas la récidive…

Qui d’entre nous n’est pas choqué de voir Jacqueline SAUVAGE prendre 10 ans de prison pour le meurtre du mari qui la battait quand la mère de Fiona n’en a eu que 5 ? Commençons donc par nous (pré)occuper de notre Justice de proximité qui classe des milliers de plaintes tous les jours, avant de nous intéresser à une juridiction qui en a traité 1500 en 20 ans. La Justice à deux vitesses est rendue en notre nom ; c’est aux citoyens de s’indigner pour qu’elle soit plus juste !

Donc il n’y a aucune raison sérieuse de supprimer la CJR sinon d’un politique qui ne voudrait pas que ses copains ministres puissent être emmerdés en cas de faute grave (ça en dit long sur la mentalité du bonhomme qui tient les propos). Par contre, je remarque encore une fois que le vrai sujet de la Justice, que je connais en tant que citoyen engagé mais aussi en tant que prévenu dans une affaire, n’est encore une fois pas traité, parce que VALLS n’a pas de solution…

À partir de là, j’ai un peu de mal à comprendre comment un tel homme peut prétendre aux suffrages des citoyens, s’il n’a pas de projets répondant aux attentes des Français. Nous pourrions citer l’emploi, le logement, la jeunesse, la justice, l’Europe, la sécurité, les transports… Mais quand tu sors de cinq ans de gouvernance, tu ne peux pas tout réinventer parce que tu passes pour un imbécile du fait de n’avoir rien fait de ton mandat. C’est le cas ici, sortez les sortants !



Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s