Sur les nouvelles collectes des déchets ménagers à Savigny-sur-Orge

À quinze jours de la mise en place de la nouvelle organisation de collecte des déchets ménagers, j’eus trouvé appréciable que la mairie de Savigny-sur-Orge, avec le Grand-Orly Seine Bièvre (GOSB), communiquent un peu sur les changements de prestataire de services. Certes, les nouveaux calendriers ne devraient être connus et distribués que vers Noël, mais de là à ce qu’il n’y en ait mot au cours du Conseil municipal du 14 décembre…

Comme je l’ai déjà écrit, la collecte des ordures ménagères est un des marchés publics les plus corrompus. Si les citoyens étaient un peu malins, ils calculeraient le coût d’une machine, les salaires avec charges des conducteurs et des rippeurs, les frais de carburant donc finalement le coût d’une tournée. Et ils se rendraient compte qu’on les enfume royalement, mais chut, il ne faut pas le dire trop fort, parce que cela finance aussi certains partis politiques et certains élus.

Si Savigny est compétente en matière de propreté urbaine (aussi appelé nettoiement : balayage, nettoyage, collecte des corbeilles de rue, élimination des graffitis…), c’est l’agglo qui reste maitresse de la gestion des déchets ménagers, puisqu’elle perçoit d’ailleurs la TEOM (taxe d’enlèvement des ordures ménagères). Or, malgré les nouveaux marchés, cette taxe ne devrait pas plus diminuer malheureusement, tandis que les sacs restent toujours à notre charge…

Donc à partir du 2 janvier 2017, la collecte des ordures à Savigny-sur-Orge sera organisée par les entreprises suivantes qui prévoient un système de double collecte, donc parfois plusieurs passages par jour, certains étant même annoncés pour l’après-midi :

  • la société SEPUR ramassera les ordures ménagères, les emballages, les verres et le papier, en remplacement d’Europe service déchets (ESD)
  • la société LG environnement ramassera les déchets verts, en remplacement de la SEMAER, et elle continuera de relever les encombrants.

Mais comme je suis un esprit pervers, je me demande bien pourquoi nous n’avons pas gardé les anciens prestataires. Surtout que quand j’appelle le territoire, on m’affirme que les coûts restent constants. Donc à partir de là, je me demande sur quels critères d’attributions telle entreprise a été préférée à telle autre ? On me dit par exemple que la SEMAER n’a pas candidaté pour obtenir le marché des espaces verts. Pourquoi n’était-ce plus intéressant ?

J’apprends autrement que ESD aurait attaqué par deux fois la signature du marché public au moyen de deux référés pré-contractuels. Ils n’ont ensuite pas été attributaires du marché. Pour quelles raisons ont-ils déposé ces deux recours, qui ont récemment été jugés en faveur du Grand-Orly Seine Bièvre ? La non-attribution était-elle ensuite liée ou aurions-nous pu choisir à nouveau ceux qui nous avaient planté ? ESD aurait-elle été trop compétitive pour l’emporter ?

J’aurais juste aimé ne pas apprendre cela à la réunion organisée pour la réfection de la rue Fromenteau… Là encore, ce sont des propos d’intérêt général tenus devant de petites assemblées. Reste à comparer ces choix avec ceux des autres villes de l’intercommunalité. Si apparemment, il n’y a pas harmonisation des prestataires, n’aurions-nous pas attribué certains de nos marchés en fonction d’affinités politiques intéressées ; ou en en rejetant d’autres ?



Publicités

Une réflexion au sujet de « Sur les nouvelles collectes des déchets ménagers à Savigny-sur-Orge »

  1. Jean-Marie CORBIN

    1. ESD a perdu le marché mais n’oublions pas que ses salariés ont fait grève au printemps dernier. Est-ce que cet incident a pesé contre ESD ? Reverra-t-on dans nos rues les mêmes éboueurs, ceux qui ont sonné à toutes les portes les deux derniers mois pour placer leur calendrier et toucher de substantielles étrennes ? 2. la TEOM ne diminue pas => Et la mutualisation des moyens des intercommunalités ? Serait-ce un leurre ? La loi NOTRe serait-elle une tromperie ? 3. Plus de la moitié de TEOM est consacrée à la collecte. Plus, il y a de passages, plus ça coûte, plus les sociétés de collecte gagnent dessus ! En mettant mon container à verre une fois par trimestre, mon container « jaune » une fois tous les mois et demi et mon container OM une fois toute les semaines et demie, suis-je un « pollueur » en dessous de la moyenne ? Dans l’affirmative, comment font les autres pour générer autant de déchets ?

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s