Saviniens, voyez ce que devient notre Savinière – Nouvelles de décembre 2016

Dix-huit mois après sa fermeture, voilà quelques photos pour vous indiquer l’état dans lequel se trouve notre Savinière. Plus le temps passe, et plus l’ensemble se dégrade, compromettant ses chances de réouverture. Mais notre détermination reste intacte pour conserver ce lieu de souvenirs communs et bien vivants. L’important reste que le bâtiment et son terrain ne soient pas vendus, de manière à rouvrir le centre dès 2020.

Non, Éric MEHLHORN, ne perds pas ton temps à essayer de savoir si j’ai commis une violation de propriété pour obtenir ces photos. Puisque je n’ai rien détruit, dégradé ou détérioré sur le terrain, alors la Loi ne permettra pas de m’inquiéter. J’affirme ensuite que ces photos relèvent du devoir d’information des Saviniens, que tu ne fais pas beaucoup par ailleurs. Enfin, la Savinière est aussi ma propriété, dont tu n’es que le gestionnaire, et quel mauvais gestionnaire !


Une planche pour remplacer une vitre cassée

photo-vitres-saviniere


Ce qu’il reste du jardin pédagogique : des mauvaises herbes et des robiniers

photo-potager-saviniere


Le car de la Savinière est abandonné, et occupé à l’occasion par des chats

photo-bus-saviniere


Dernière marque du temps, ce calendrier de 2015 dans le bus

photo-interieur-bus


Tout cela pour réaliser 600 000 € d’économies annuelles environ. Avec combien à dépenser ensuite en conséquences ? Maintenant si la majorité municipale décide de vendre, vu l’état global, cela ne vaudra même plus les 777 000 € estimés par les Domaines. Et lorsqu’on voudra rouvrir le lieu, quelque soit l’année au cours de laquelle cela arrivera, il faudra tellement dépenser en travaux de rénovation, et de mise aux normes, que cela en sera décourageant…

Des dernières nouvelles que j’ai des agents qui travaillaient là bas, tous n’ont pas retrouvé de travail. La plupart des animateurs se sont reconvertis dans le secteur périscolaire… J’imagine la frustration par rapport à la richesse du lieu qu’offrait la Savinière. La cuisine neuve (1,4 million d’euros) n’est plus utilisée et risque de s’abîmer, comme doivent déjà l’être la literie, les vélos, l’atelier, la sono et la piscine. La Justice continue d’instruire l’affaire… Combien de temps ?

N’oubliez-pas la pétition pour vous opposer à la vente de la Savinière !



Publicités

Une réflexion au sujet de « Saviniens, voyez ce que devient notre Savinière – Nouvelles de décembre 2016 »

  1. Jean-Marie CORBIN

    Réouvrir le centre, j’y compte bien. Et on présentera la facture aux félons, contrairement à Durovray président du Conseil Départemental de l’Esonne qui a fait un coup médiatique en portant plainte contre X pour lequel il n’y aura jamais aucune suite (ronchonner mais sans trop cibler, on ne sait jamais).

    Ce matin sur le panneau de libre expression à l’école Louise Michel quelques affiches pour rappeler le nom de celles et ceux qui ont voté le sabordage de la Savinière. De passage devant le panneau, et visiblement en colère ou au mois surprise Mme Nadège Achtergaele a pris en photo l’affichage avec son smartphone.

    A-t-elle du mal à assumer son vote ?

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s