Des conditions de travail à Savigny-sur-Orge ; Christophe HINDERCHIETTE rompt l’omerta

L’ancien responsable de la voirie communale se confie sur Facebook après son départ des services saviniens. Le moins qu’on puisse dire est qu’il emploie de mots très durs pour décrire la situation de son précédent emploi : « libéré », « des gens intelligents, capables et volontaires (qu’il va trouver en comparaison) », « ceux qui sont dans l’obligation de rester ». Mais que se passe-t-il donc pour qu’on en arrive à de tels propos ? J’interpelle le maire !

interpellation-conditions

Cliquez pour agrandir le texte de ma saisine

Depuis des mois, je dénonce les conditions de travail des agents communaux de la Ville de Savigny-sur-Orge. Toutes les semaines, j’échange avec une dizaine d’entre eux, dont certains sont devenus des amis, et tous me disent que cela n’a jamais été aussi pénible. Pourtant, le départ de Laurence SPICHER s’annonçait de bon augure pour nombre d’entre eux. Or, c’est pire, d’autant que ceux qui le peuvent s’en vont et que personne ne veut vraiment les remplacer.


Mes articles de blog, souvent rédigés sur un ton agressif – un ton incompris des agents qui se sentent dénigrés, et je suis désolé pour ceux que je blesse – n’ont d’autre objet que d‘interpeller sur le fait qu’un service public est progressivement privatisé par des élus.

Aujourd’hui, à Savigny, le service public est intentionnellement empêché de fonctionner correctement, par exemple, en refusant la communication de documents publics, pour emmerder VAGNEUX, et aussi parce que ça doit faire bander la majorité municipale et le cabinet du maire. Puis ça occupe leurs journées. Il n’empêche que ces dysfonctionnements sont graves, et ont conduit le Procureur de la République à ouvrir une enquête administrative.

enquête-Proc


Aujourd’hui, j’en appelle aux agents et je les invite à parler, ensemble, ouvertement et publiquement pour dénoncer leurs conditions de travail. Ils ne sont pas au service des élus mais bien à celui des Saviniens. Ils ne doivent pas accepter d’être méprisés dans leur travail ! Et la première manière pour les agents saviniens d’obtenir de la considération est de refuser les ordres illégaux que peuvent leur donner le cabinet du maire, les élus ou les responsables.

J’ai bien conscience que ce que tout ce que j’écris est facile quand on n’est pas dans la position d’un fonctionnaire. Mais si personne ne dit jamais rien, alors les services se dégraderont les uns après les autres. Or, jusqu’à présent, il n’y a malheureusement surtout que moi qui tente de remédier à cela, notamment parce que je suis le seul Savinien à avoir porté recours contre les licenciements de 62 personnes, que j’espère la Justice reconnaîtra comme ayant été abusifs.


Lorsque je rencontre les agents communaux, les problèmes suivants se posent généralement d’une manière ou d’une autre :

  • le mépris pour le travail et les personnes du directeur général des services, Stéphane DURAND, des élus et/ou du cabinet du maire
  • l’absence de chefs de services qui prennent les responsabilités, par exemple Christophe HINDERCHIETTE n’est pas remplacé depuis trois mois… Donc on a donné la responsabilité de la voirie à Christine ROSSI, qui solde actuellement ses congés avant sa retraite…
  • le manque de moyens matériels (ça va des stocks de post-it et de stylos non renouvelés à l’appareil photo qui manque au service urbanisme)
  • la faiblesse des organes représentant les agents que ce soient les syndicats ou les comités techniques
  • l’ambiance délétère qui n’est que la conséquence des pratiques totalitaires que le maire laisse faire, s’il n’en est pas à l’origine

Je ne nie pas que j’ai aussi mes têtes, chez les personnels qui refusent obstinément d’appliquer la Loi, plus par fainéantise pour s’éviter du travail, que sur la base d’ordres illégaux. À ceux-là, je promets la chasse aux sorcières si je suis élu en 2020 parce qu’ils atteignent à la République. Mais une dernière chose, je ne peux pas laisser passer l’intégralité des propos de Christophe HINDERCHIETTE, sur les Saviniens qui ne seraient pas intelligents, capables et volontaires.

Parmi les agents, il y a une part de cons comme partout. Il y en a qui sont écœurés, notamment parmi ceux qui sont au placard, et MEHLHORN en a mis pour placer ses copains (je ne donne pas de noms pour ne pas leur faire plus d’ennuis). Il y en a qui sont rentrés par opportunisme ou népotisme et qui ne sont pas forcément très capables. Et il y en a beaucoup, voire de plus en plus, qui sont découragés. À ceux là, je dis qu’il faut tenir bon en attendant 2020 !


Je rappelle, comme en 2014, que si je suis élu en 2020, il y aura une autre gestion des personnels (pour ne pas écrire « ressources humaines ») qui commencera par des entretiens individualisés avec le maire et un nouveau DGS pour faire un point de carrière.

Il y aura des changements à la tête de l’administration ; clairement, je ne pourrai pas travailler avec Stéphane DURAND. Annick BAUDANT sera-t-elle encore là ? Sinon, j’essaierai de faire venir le savinien Jean-Claude LÉOST à la tête de nos services. On sait qu’il est du PS et moi pas.

En tout cas, je veillerai à l’indépendance des organes de liaison, des syndicats, des comités chargés des conditions de travail. Et il est certain que ça ne pourra pas le faire si comme sous MEHLHORN, le correspondant au CHSCT (comité aux conditions de travail) est un de mes potes…

Ami-Durand



Publicités

Une réflexion au sujet de « Des conditions de travail à Savigny-sur-Orge ; Christophe HINDERCHIETTE rompt l’omerta »

  1. Ping : Savigny-sur-Orge élargit son comité de direction et refond son organigramme | Le Savinien libéré

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s