La déresponsabilisation selon Éric MEHLHORN, coûteuse pour les Saviniens

Toujours si vous vous demandez où passent vos impôts… Peut-être parce que l’école manque au maire de Savigny-sur-Orge, l’édile ne peut s’empêcher de faire des études. Non pas de la formation continue pour s’améliorer ; Éric MEHLHORN a reçu l’esprit saint démocratique le jour de son élection. Mais bien des études pour se déresponsabiliser et dire que les décisions prises ne sont pas de son fait, mais qu’elles lui sont recommandées.

Personnellement, j’appelle cela le mépris des fonctionnaires saviniens. Parce que vous êtes trop stupides, je vais payer un cabinet extérieur pour faire votre travail. (Malheureusement, je n’entends pas beaucoup les agents communaux se plaindre de cet état). Moi, j’aime le courage en politique et je n’en voudrais pas à MEHLHORN s’il essayait d’innover (raisonnablement) mais qu’il se plantait. Or, pas plus que HOLLANDE, MEHLHORN le lâche, ne prend pas de risques.


On prend les mêmes et on recommence : KLOPFER (= augmentations d’impôts de 2010 et de 2016)

Vous le savez, nous n’avons plus de techniciens au service Finances depuis la mise à l’écart des personnes qui comprenaient un peu ce qu’elles faisaient. Alors plutôt que d’embaucher une pointure, on s’entoure de professionnels qui vont conseiller, et puis s’ils se trompent, ce sera leur faute et pas celle du service communal. Bref, on fait appel aux mêmes qui depuis 2010 décident de la politique économique et fiscale de Savigny, pour 21 000 € par an sur 4 ans.

etude-3


Comment améliorer le cadre de vie ? Avec plus de publicité

C’était dans mon programme de 2014 et ce le sera de nouveau en 2020 : je suis prêt à perdre l’intégralité des recettes commerciales de la publicité (7000 € en 2014 et 6000 € en 2015) pour supprimer ces panneaux 4 x 3 m ou ces bornes hideuses qui ne renseignent pas sur les commerces à Savigny. Mais le maire, qui préfère chercher de l’argent là où il n’y en a pas, a décidé d’optimiser les publicités pour en percevoir plus de revenus. Au mieux, on aura 15 000 €.

etude-1


Mais ce n’est pas drôle si on ne charge pas un bureau de le faire à notre place

Savigny dispose d’un service Économie et Commerce. Je pense que MEHLHORN aurait pu demander à Patrick MESLAIT, responsable de ce service, de réfléchir avec d’autres personnes, et notamment des commerçants saviniens et des élus, à la manière d’optimiser les rendements de la publicité, plutôt que de claquer directement une partie des nouvelles recettes. Notons enfin qu’il est question de « régularisations » donc qu’il y a de la publicité illégale à Savigny !

etude-2


Quand l’État a diminué les dotations aux collectivités, et ce n’était même pas dans le cadre de la RGPP (Révision générale des politiques publiques) de SARKOZY, c’était en espérant qu’on ferait des économies sur les audits et autres conseils inutiles qui doublent le travail du service public et obligent à payer deux fois. Malheureusement, les communes ont globalement fait le choix de s’attaquer aux politiques culturelles, éducatives, sportives… Ce changement, c’est pour quand ?



Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s