Robin RÉDA lancera sa campagne législative ce 29 novembre 2016

Coup de force sur la 7e circonscription de l’Essonne ; avant même d’avoir été investi à l’issue des primaires, par la commission d’investiture de LR, Robin RÉDA se lance en campagne législative et connaît ses premiers frais. Déjà qu’on ne voyait plus beaucoup notre ami ces derniers temps, au moins à la Région, n’est-ce pas le Parisien de l’Essonne, je pense qu’on saura au moins où il est désormais. Lettre personnalisée pour s’annoncer.

img154

Il ne doit vraiment pas être en confiance et avoir peur que Laurent SAUERBACH s’invite dans la campagne pour passer en force. C’est quand même étrange ce courrier du 10 novembre, envoyé le lendemain du premier tour de la primaire… Mais que fait Pascal PICARD, responsable LR de la circonscription ? La blague : Robin ne respecte pas les règles de son parti, mais veut écrire et voter la Loi ! Ce n’est pas très gaulliste, voire très de droite, d’agir ainsi !

Donc sachez-le, selon Robin, il faut qu’il soit candidat parce que notre territoire n’est plus représenté à l’Assemblée, quand bien même Éva SAS a longtemps fait partie de la majorité et accessoirement des 150 députés les plus actifs. Quand je vois pourtant ce que le cumulard RÉDA ne fait pas à la Région, je me pose quelques questions sur sa future présence à l’Assemblée. Mais là, il sera obligé de lâcher ses autres mandats s’il est élu.

Pourquoi serait-il plus actif au palais Bourbon que dans le reste de ses mandats actuels ?

Heureusement, Robin va défendre nos priorités que lui seul connaît, au premier rang desquels il place la sécurité (il doit avoir peur de se faire agresser dans la rue) et les transports (qu’il me montre son pass Navigo à 73 € par mois). Il s’illustre pour l’instant dans une remarquable défense de l’hôpital de sa ville, avec autant d’acharnement que pour les projets de T7 (qu’il bloque) ou de fibre optique par exemple (dont on attendra de vérifier qu’il s’agit bien de FTTH).

Car on peut parler des transports, mais Éva SAS, je l’ai déjà vu dans le RER avec ses enfants ; Robin uniquement pour des photos de communication où il est gentiment assis à une place. À quelle heure prend t-il le train ? On peut parler d’emploi, mais Robin est officiellement sans emploi (c’est sur ses fiches d’élus notamment au Conseil régional). Il a donc sûrement les solutions alors qu’il ne connaît même pas la difficulté de s’insérer sur le marché du travail.

Robin croit dans le collectif, et la solidarité, et nous le voyons à chaque Conseil territorial, encore ce mardi 22 novembre par rapport à son refus d’augmenter le montant du FPIC (Fonds de péréquation des ressources intercommunales) à hauteur de 1 € par habitant. C’est ma gueule avant tout, et je politise tout pour me montrer que j’existe. Je ne dis rien en commission, en bureau, mais je me réveille en Conseil pour faire mon show devant mes groupies.

Je pensais enfin que Robin avait étudié les sciences politiques. Apparemment il est resté bloqué en 2009 ; la preuve, il appelle encore les Verts ceux qui se désignent comme étant les écologistes. Je terminerai en rappelant son premier courrier dont il a repris les éléments de langage et la menace de sous-estimer les socialistes et les Verts qui sont déjà parvenus à mobiliser et à tromper les électeurs.

Au fait, peut-il nous dire ce que sont les valeurs de la droite et du centre ? Peut-être le révèlera-t-il le 29 novembre lorsqu’il annoncera son « autre politique » ? Parce que pour l’instant, cela reste aussi abstrait que de s’engager en faveur de l’alternance… En fait, RÉDA n’a aucune vision politique : c’est détruire tout ce qui a été fait sous HOLLANDE puisque son bilan, comme celui de SAS, serait « sans appel ». J’attends donc que Robin détrictote le mariage pour tous !

img153



Publicités

Une réflexion au sujet de « Robin RÉDA lancera sa campagne législative ce 29 novembre 2016 »

  1. Jean-Marie CORBIN

    Je lis bien « objet : invitation personnelle », ou dit autrement les autres dégagez ! Il se passe de notre présence, il se passera bien de nos votes !

    (soit dit en passant, comme dimanche dernier 4 millions de personnes ont voté des deux mains l’abolition de la semaine des 35 heures – vraisemblablement parce qu’il n’en ont jamais profité, il faudrait que tu nous fasses un petit article sur sa fin programmée par tous les candidats LR).

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s