Savigny-sur-Orge délègue son recrutement à des cabinets extérieurs (l’exemple du CCAS)

Vous voulez savoir où sont passés vos impôts fortement augmentés cette année ? 8400 € vont aller à un cabinet extérieur (privé) pour qu’il fasse le travail du service de la Direction des ressources humaines (qui reste quand même payée). Alors pourquoi ce mépris d’un service public (qui ne l’est plus puisqu’il sert des intérêts privés et politiques ; ceux du maire) ? Pour déresponsabiliser le maire en cas d’embauche de complaisance !

Posons-nous quelques questions. Pourquoi faut-il passer par un cabinet extérieur pour recruter un directeur du Centre communal d’action sociale (CCAS) ? Pourquoi faut-il le recruter par approche directe ? Pourquoi était-ce si urgent qu’on n’a pas pu attendre le retour du maire, et que c’est la 2e adjointe qui a signé la décision ? Pourquoi n’a-t-on à ce point pas confiance dans les compétences du service des Ressources humaines, qui refuse toujours de me recevoir ?

De prime abord, cela n’a pas l’air bien compliqué de recruter un directeur du CCAS ! Je ne comprends même pas qu’il y ait besoin d’une approche directe… À moins qu’on ne vise quelqu’un en particulier ! On rédige une annonce ; on la publie sur des sites ou dans des revues spécialisées ; on reçoit N candidatures et on prend la meilleure, par élimination celui qui a déjà accompli une telle mission pour une ville de la même taille, sinon d’une taille inférieure.

Y a-t-il donc un intérêt à donner autant d’argent au cabinet Michael Page ? Une rapide recherche sur internet nous le présente comme un chasseur de tête confirmé, sans qu’on puisse établir qu’il soit mouillé politiquement. Savigny-sur-Orge voudrait-elle donc des agents super-compétents, recrutés par les meilleurs de la place de Neuilly ? J’ai la faiblesse de penser que le cabinet Michael Page ne pourra forcer personne à venir travailler à Savigny-sur-Orge…

Donc la Ville, pour être plus attractive que ce qu’elle aurait été en procédant par la voie classique, va devoir promettre un bon salaire. Autrement, quel intérêt de passer par un cabinet privé ; là, nous visons l’excellence ! Et les gens excellents sont naturellement ceux que je connais, que je fréquente ! Par exemple, un bon copain, un militant politique non élu qui est incapable de trouver un vrai travail tout seul, mais qui doit s’occuper en attendant d’être élu…

Il faudra donc être particulièrement attentif à cette embauche, afin de vérifier qu’elle ne soit pas une affaire RAGOT bis. On irait débaucher un copain, qui n’a travaillé que pour des collectivités de son obédience, sous couvert que ce soit l’œuvre du privé, et on le surpayerait, en faisant mine qu’il a été régulièrement recruté. Mais c’est pas nous, on ne savait pas, on a payé pour avoir confiance ; c’est le cabinet Michael Page. Vous êtes un grand malade de penser cela !

deci-1017

En cas de problème, on pourra toujours accuser Anne-Marie GÉRARD ! Au fait, encore en vacances MEHLHORN ?



Publicités

Une réflexion au sujet de « Savigny-sur-Orge délègue son recrutement à des cabinets extérieurs (l’exemple du CCAS) »

  1. Jean-Marie CORBIN

    Question : Est-il prévu dans le code des collectivités territoriales un plafonnement des absences d’un élu ? Si on pousse le principe à l’extrême : pour un maire, c’est 4 conseils municipal par an et hop c’est plié ! (à la rigueur le 11 novembre et le 8 mai mais certainement pas les voeux non mais !)

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s