CLINTON/JUPPÉ, un même immobilisme

Si les médias aiment bien comparer le populisme de Donald TRUMP à celui de Nicolas SARKOZY, on lit en revanche assez peu de comparaisons entre Hillary CLINTON et Alain JUPPÉ. Pourtant, si tous les sondages les donnent gagnants dans un cas comme dans l’autre, seront-ils de bons présidents ? L’Histoire, et leurs comportements passés, tend à nous dire que non, qu’ils resteront immobiles et que leur pays se déclasseront encore.

Pour les deux politiques que l’on pourrait tenter de qualifier de centriste ; les deux ont commencé à droite et se sont gauchisés au fil du temps, les bilans au pouvoir ne sont pas bons (JUPPÉ a été un mauvais Premier ministre trop technocratique et a été sorti au bout de deux ans ; CLINTON est quand même responsable d’une partie du désordre au Moyen-Orient). Ils sont surtout entachés d’affaires judiciaires qui remettent profondément en cause leur probité.

Alors si les citoyens ont la mémoire courte, et surtout qu’ils pardonnent aux politiques qui ont fauté (tout est bon pour privilégier un candidat face à un autre), il n’en reste pas moins que les médias sont partisans. Le contenu des courriels de CLINTON sont minimisés, et heureusement qu’il y a SNOWDEN pour relancer la machine, de la même manière qu’on oublie de parler du logement social de 88m² attribué au fils JUPPÉ pour 6000 francs par mois à Paris dans le 6e.

Mais au delà d’une quête de soutiens politico-médiatiques prétendument désintéressés, il y a cette idée de regagner en respectabilité en s’appuyant entre autres sur des groupes de pression, et en cédant à toutes les compromissions au prétexte de faire des compromis. Moyen en quoi, on se flingue le mandat à venir, parce qu’on sait très bien qu’en voulant faire avancer telle cause d’un premier soutien, on touche à telle cause d’un deuxième. Et on se fâche !

Or, comme nos politiques sont lâches et fuient le combat politique, oratoire notamment, ils décident volontairement de ne plus bouger, tout en donnant l’impression au moyen d’une communication efficace, qu’ils sont actifs. Moyen en quoi, les pays sont en proie aux mouvements internationaux de la mondialisation, et les États-Unis seront devancés par la Chine tandis que la France continuera de décliner en Europe, rejoignant le groupe des pays du Sud.

Je ne pense pas que TRUMP ou SARKOZY puissent enrayer ces mouvements globaux auxquels sont soumis nos pays enferrés par des législations supérieures qu’elles proviennent d’accords commerciaux internationaux ou de l’Union européenne. Toutefois, l’énergie, la colère et l’imprévisibilité peuvent au moins interpeller, sinon faire réfléchir, retarder ou faire échouer certains projets, ce qui ne pourra pas arriver dans un contexte de passivité et de soumission.

En même temps, l’Histoire reconnaît plus de mérites aux dirigeants passifs, qu’ils s’appellent Louis XV ou Jacques CHIRAC, plutôt qu’aux fougueux Louis XIV ou Napoléon. De là, fait-on de la politique pour rentrer dans l’Histoire ou pour prendre des décisions difficiles mais parfois nécessaires pour exalter la grandeur de sa nation. Les scores des candidats populistes n’est donc qu’une volonté de retrouver une grandeur perdue par de lâches politiques immobilistes.

Ttrop soucieux de leur personne, et de ce qu’ils laisseront dans l’Histoire, on en arrive alors à la dérive d’un François HOLLANDE qui se fait le commentateur de son propre quinquennat à défaut d’avoir pu y faire grand chose. Et les hagiographes de CLINTON et de JUPPÉ se pressent déjà autour d’eux, sentant le bon filon littéraire, reposant sur la vanité maladive du citoyen, se voulant dans l’ombre des puissants ; des idoles de photos qui n’ont en réalité aucun pouvoir…



Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s