La campagne politiquement correct de la SNCF contre la fraude

Dire que c’est notre argent qui finance cela ! Voilà une série d’affiches qui a bien fait sourire la Police ferroviaire parce que, même si les statistiques ethniques sont interdites en France, ce n’est pas le babtou bien propre sur lui qui est le plus souvent fraudeur. Alors je n’écris pas qu’il n’y en a pas ; juste que dans ceux que je vois contrôlés et arrêtés par la sureté SNCF, ce ne sont majoritairement pas les jeunes bobos blancs des affiches.

Imaginez donc la stigmatisation, et la polémique, si parmi les trois affiches, on avait représenté fraudant sur au moins l’une d’elles, soit une personne de couleur de peau noire, soit une personne de phénotype arabe, soit comble du comble un Rrom ! Ben ouais, mais comme en France, le blanc serait majoritaire (à confirmer), c’est lui qui prend. Dommage qu’il n’en soit pas partout pareil dans les autres pubs où le métissage (représentatif ?) est allégrement développé.

C’est donc à se demander si la SNCF connaît ses usagers parce que perso, quand je prends le bus ou le RER, c’est comme quand je me rends à la Caisse primaire d’assurance maladie, au service contentieux des impôts ou à Pôle emploi, c’est pas l’allogène qui est majoritaire. Pourquoi ? Parce que le petit blanc qui a des moyens, il fuit ces endroits dès qu’il le peut, et notamment les transports. Il prend sa voiture ou sa moto, et parfois même, il va plus vite !

Bref, la fraude, c’est un truc de « blancos » (pour paraphraser Manuel VALLS) et c’est à cause d’eux qu’on n’a pas l’argent pour améliorer les transports pour tous. Heureusement donc que la SNCF se met enfin à appliquer une loi plus dure ; à défaut que ce soit une loi pour tous. Parce qu’effectivement, la Police ferroviaire a moins de difficultés à alpaguer certains « white » que ceux qui fraudent allègrement au quotidien au prétexte que les transports leur seraient offerts.



Publicités

2 réflexions au sujet de « La campagne politiquement correct de la SNCF contre la fraude »

  1. Jean-Marie CORBIN

    Une campagne inutile qui ne s’adresse pas aux « bonnes » personnes : Epic Fail ! (j’ai failli mettre un R à la place du P) que l’on pourrait traduire en Superbe Ratage

    Répondre
    1. Vagneux Olivier Auteur de l’article

      Quand bien même elle s’adresserait aux bonnes personnes, que veux-tu en retenir ? La fraude reste un choix car la nécessité fait que tu ne prends alors pas les transports, qui te sont sinon remboursés si tu n’as pas de revenus, et pour te rendre à des entretiens d’embauche par Pôle emploi notamment.

      Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s