L’anti-patriote Éric MEHLHORN inaugure pour la seconde fois une maison des anciens combattants de gauche

Éric MEHLHORN pratique-t-il une politique clientéliste ? C’est ce que je me demande quand je vois à quel point il méprise l’enfance et la jeunesse (1/4 de Savigny), et en même temps, tout ce qu’il fait à côté pour les quelques dizaines d’anciens combattants saviniens, de gauche, précisons-le, car ceux de droite ne vont pas dans des associations tels que l’UFAC, l’ARAC ou la FNACA, ayant compté dans leurs rangs des collabos du FLN.

Vous rappelez-vous de la maison de l’écoute et de la médiation, rue Roger-Salengro ? Celle qui a fermé début 2013 lorsque Savigny a intégré la CALPE, qui disposait déjà de la Maison de la Justice et du Droit d’Athis-Mons. Eh bien, Laurence SPICHER, en 2013, avait décidé d’en faire une maison des anciens combattants, qui a été ouverte puis refermée ! Mais comme elle ne devait pas avoir mis de plaque, et que MEHLHORN s’ennuyait un peu, il a dû vouloir rattraper le coup.

dscn62611 dscn62631


Quand MEHLHORN fait du SPICHER en voulant faire du MARSAUDON

Comme MEHLHORN est nul en action politique (prouvez-moi le contraire si vous n’êtes pas d’accord), il lui reste, comme François HOLLANDE, l’esbroufe de la communication. Avec un peu de chance, on aura sa photo et du bleu, blanc, rouge sur Facebook et dans le bulletin municipal, ça fera sérieux. De plus, comme il sait que sa politique ne suscite pas l’adhésion des foules, il décide de diviser pour mieux régner en renforçant l’extrême-gauche pour affaiblir la gauche.


MEHLHORN l’anti-patriote

Déjà lorsqu’on prétend être un élu de la République, qui plus est de droite, on apprend son Histoire pour ne pas se ridiculiser dans ses discours de commémorations tels Mme Najat VALLAUD. Ensuite, on évite de cautionner le révisionnisme historique comme le fait MEHLHORN avec ESTIVILL, président de l’ARAC. Enfin, on agit avec équité en dédiant une maison pour tous les anciens combattants et pas seulement les traitres de 1939-1940 et de 1947-1962…


La politique des salles

Pour les associations ou pour les particuliers, il n’y a pas de salles disponibles. Par contre, pour les anciens combattants, on trouve carrément une maison. Ceci alors que Savigny prête déjà une permanence à l’UNC (Union nationale des combattants) et aux légionnaires (AALE) ! Pour rappel, j’avais proposé de transformer ce lieu dans mon programme de mars 2014 en dispensaire de santé, mais je n’avais effectivement pas les mêmes priorités que MEHLHORN.


Ce sera donc une cérémonie privée, ce 22 septembre 2016, puisque le Cabinet du maire m’a affirmé que cette inauguration n’était « pas ouverte au public » (peut-être à la presse, mais pas à moi en tout cas, parce que MEHLHORN à force de côtoyer l’extrême-gauche est devenue aussi sectaire qu’elle). Alors encore une fois, je pose la question à vous lecteurs : Savigny-sur-Orge, en 2016, avait-elle besoin d’une maison pour les anciens combattants, de gauche uniquement ?



Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s