Chronique d’un vieux jeu : Jackie Chan Adventures sur PS 2

Douze ans après sa sortie en 2004, le jeu « Jackie Chan Adventures » (JCA) sur PlayStation 2 a vraiment mal vieilli. Si le plaisir est toujours présent, quoique décroissant en avançant dans l’aventure, les décors sont vraiment minimalistes. Seuls les anciens aficionados du dessin animé devraient donc s’y retrouver, plus par les souvenirs que cela leur rappellera, que par les sensations procurées par le jeu qui laissent un peu sur notre faim.

JCA est un jeu qu’il ne faut pas faire trop vite, car sur les huit chapitres, seuls les trois premiers ont réellement été travaillés, tandis que les cinq derniers se limitent, caricaturalement car il y a un regain d’action sur le cinquième, à battre des boss démons. On regrettera aussi que la quête des talismans s’achève si vite, que tous ne servent pas et qu’on ne puisse pas mieux les exploiter, par exemple en les combinant pour voler, comme dans le dessin animé.

Le vrai point négatif reste la caméra qui pendant tout le jeu nous empêche de voir ce qu’il y a devant nous. Ce n’est pas un problème pour battre les ennemis, mais pour exploiter à fond les niveaux ou réussir correctement ses sauts, c’est pour le moins gênant. De la même manière, les décors crayonnés et géométriques du dessin animé reproduit dans le jeu ne sont pas des plus intuitifs pour laisser deviner s’ils sont ou pas praticables, même problème avec les portes.

En soi, le jeu est très facile voire trop facile (les ennemis parviennent rarement à nous tuer, et on ne meurt vraiment que si on tombe), même si l’on risque de rester bloqué à plusieurs reprises sur des obstacles qui n’ont qu’une seule solution précise. Heureusement donc qu’il existe des mini-jeux pour diversifier l’intérêt de l’aventure, quoique ceux-ci soient assez répétitifs donc assez vite lassants, surtout si on les enchaine pour faire rapidement le jeu.

  • l’entrainement : l’exercice au mannequin est toujours le même, tandis que les attaques au combat sont limitées
  • le jeu de cartes : une fois que vous avez obtenu la carte Shendu, elle vous permet de remporter tous les combats
  • la vente aux enchères : rapidement, les autres enchérisseurs bloquent au maximum de la somme donc ce ne sont plus des enchères
  • la pêche : on ne s’amuse vraiment que dans la lutte avec les poissons ou objets résistants, donc avec les petites cannes.

Temps de jeu : 5 heures

Difficulté : Facile

Sauvegardes : régulières

Point fort : l’aventure

Point faible : la caméra



Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s