Savigny-sur-Orge : quand la majorité municipale joue l’intox

Attaquez-moi en diffamation pour cet article, que je sorte mes preuves ; je n’attends que cela !

Le succès de mon blog attire les zélés délateurs qui me demandent de rapporter de fausses infos qu’ils croient vraies. Après les canulars « MEHLHORN est un alcoolique » et « MEHLHORN s’est fait plaquer par sa femme« , voilà un troisième canular « MEHLHORN a embauché sa femme à la mairie« . Et chaque fois, cela m’est rapporté par un proche ou une connaissance qui le tiendrait directement d’un conseiller municipal de la majorité…

La mécanique est tellement grossière ; si seulement elle se renouvelait d’un coup à l’autre : un conseiller municipal de la majorité tente de se justifier de ses actions en Conseil municipal devant ses amis saviniens et il leur dit : « La politique, c’est fini pour moi. Je raccroche à la fin du mandat (1), et je rends ma carte du parti. Ils sont tous pareils (2), et en plus MEHLHORN…(3) » À noter que cette délation est toujours orale, au contraire de preuves écrites réelles que j’ai pu recevoir.


(0) Des noms ; qui crache ou a craché dans la soupe ?

Bien entendu, c’est toujours quand ils sont seuls, souvent devant un public à convaincre, genre associatifs. Je ne doute personnellement pas qu’il y a eu des petits arrangements avec certains pour qu’ils retournent la veste (j’ai même des preuves si on veut m’attaquer en diffamation).

  • Anne-Marie GÉRARD en 2015, mais comme sa fille est engagée au cabinet du maire…
  • Laurence PINON-CHEVALLIER en 2015 quand elle a perdu sa VP au SIREDOM
  • Claude FERREIRA en 2016 devant des parents d’élèves
  • Catherine CHEVALIER en 2015 quand elle a désavoué les mesures budgétaires
  • Véronique LABBÉ en 2015 et en 2016
  • Sandrine VIEZZI en 2015 devant des parents d’élèves
  • Jacques PATAUT en 2015 et 2016 quand il s’est fait démettre
  • Christophe GUILPAIN en 2015 quand il a vu FLOWER avoir le poste d’adjoint qu’il convoitait
  • Bernard BLANCHAUD en 2015 et 2016 avant d’être démis
  • Cyrille GEORGES en 2015 face aux mesures budgétaires
  • Franck BOUZIN en 2015 suite aux mesures budgétaires ; il avait même pleuré
  • Nicolas FROGER en 2015 face aux mesures budgétaires (il avait même été dit lors d’une réunion du collectif Sauvons l’enfance qu’il aurait été menacé…)

J’en oublie peut-être, mais restent ensuite logiquement ceux qui perçoivent une indemnité, et les idéologues du genre de Marie-Lucie CHOISNARD ou de Guilène DÉSIRÉE qui savait mieux que tout le monde ce qui se passait du temps du mandat précédent…


(1) Des leçons de l’histoire récente

Ils parlent aujourd’hui en 2016, mais lorsqu’on sera en 2020 et que le camarade MEHLHORN galérera à composer sa liste ; ils resteront. Donc pas à moi, car déjà la plupart des soutiens de Laurence SPICHER l’avaient aussi dit pendant le mandat 2008-2014, qu’ils arrêteraient en bout de course, puis ils étaient repartis parce que Laurence BERNIER manquait de monde sur sa liste. Le plus fort est que LSB les a accusés de sa défaite à la fin, à commencer par les anciens !!!


(2) Ils (les politiques) sont tous pareils, mais VAGNEUX est le pire

Mon titre de gloire. J’aime bien quand les élus de la majorité municipale m’accusent d’être pire qu’eux, alors que j’essaie justement de rattraper leurs conneries. Mais en réalité, ces gens jalousent ma liberté d’expression puisque eux sont tenus, plutôt s’auto-retiennent. D’autre part, dans un monde aseptisé, ces corrompus (moralement et intellectuellement) n’acceptent pas que je les mette face à leurs responsabilités, tout en critiquant ces « bénévoles« .Car sous-entendu parce qu’on bosse gratuitement (et moi ?), alors on ne doit pas être critiqué.


(3) À quoi jouent-ils à colporter des rumeurs qui se retourneront contre eux ?

Si VAGNEUX écrit des conneries, on l’attaque en diffamation et on prouve que son blog est un ramassis de mensonges. Mais ça, c’est possible si VAGNEUX reçoit les infos et les publie, et qu’elles ne sont pas déformées plus avant ou colportées ailleurs… Or, manque de chance, VAGNEUX vérifie avant de publier et ne donne pas de crédit aux rumeurs énoncées plus haut tant qu’il n’a pas assez de preuves. Bref, ils se sabordent car ils ne contrôlent rien du tout.


De là, deux hypothèses : soit les conseillers municipaux n’ont rien compris d’une mission d’intoxication assez hasardeuse. Soit ce sont des seconds-couteaux sincères qui eux-mêmes sont trompés par une impression, une rumeur qui circule en mairie, un faisceau d’indice… Cela n’empêche pas que beaucoup étaient sincères en juin 2015 avant de voter ce que MEHLHORN leur avait demandé, car ils étaient simplement maintenus dans l’ignorance par le maire…



Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s