Quinze ans après le 11 septembre 2001 : Daech, le terrorisme et l’instabilité en Orient

Il est encore trop tôt pour permettre aux historiens de marquer le début du XXIè siècle. Pour certains, il commence en 1989 à la fin de la Guerre froide. Pour d’autres, c’est la date du 11 septembre 2001 et de l’attentat contre le World Trade center qui marque le début d’une nouvelle période géopolitique. Toujours est-il que la prédiction d’André MALRAUX se réalise ici : ce XXIè siècle est bien religieux, en instrumentant la religion.

Si seulement CLINTON avait autorisé son allié de l’Arabie Saoudite à éliminer BEN LADEN en 1995, comme le lui avait proposé le roi. Mais ne doutons pas que les États-Unis auraient trouvé des prétextes pour pouvoir intervenir en Irak et en Afghanistan. Or, de la même manière que les Occidentaux peuvent refuser un islam qu’on leur impose, les « Orientaux » peuvent refuser un modèle démocratique qu’on leur impose : c’est la « résistance d’esprit » étudié par le grec Épictète.


Sur le choc du 11 septembre 2001

L’URSS morte de sa bureaucratie et de son économie, la superpuissance américaine devenait hyperpuissance. Mais même une hyperpuissance peut être attaquée sur son sol, comme en 1941 lorsque les Japonais avaient bombardé Pearl Harbor à Hawaii. Le vrai choc n’est pas le nombre de morts, relativement limité (un peu plus de 3000), mais le fait que le « gendarme du monde » américain n’était pas infaillible ; le VietNam ayant été masqué par 1989-1991.


Sur la peur américaine du déclassement

Pourquoi BUSH a-t-il été réélu en 2004 ? Parce qu’il a donné à penser que les démocrates (CLINTON) étaient responsables de l’affaiblissement américain qui avait permis le 11 septembre tandis que les républicains allaient corriger les méchants et rendre à l’Amérique sa grandeur. Pour cela, il fallait le marquer, et donc faire la guerre, à l’aide de l’outil militaire qui est le seul à réellement unir les Américains de tous les états et de toutes les conditions sociales.


Sur le bazar en Irak

Vous aviez un gouvernement sunnite (Saddam HUSSEIN) pour gouverner 67 % de chiites. Mais dans sa jalousie de voir un autre état sunnite puissant, l’Arabie Saoudite a incité son ami américain à aller installer un gouvernement fantoche pour mieux contrôler cette secte chiite que les Américains ont toujours considéré comme étant « l’axe du Mal« . Du coup, ils sont arrivés et ils ont licencié sans solde les deux millions de soldats dont beaucoup se sont vendus ensuite.


Sur la naissance de Daech

Elle commence lorsque des délinquants, qui n’arrivaient pas à intégrer Al-Qaeda, ont décidé de créer leur propre organisation sur le motif très populaire de libérer leur pays en chassant les Américains, et sur celui d’installer un califat où serait appliqué la charia. Face à l’absence d’État irakien, et suite au départ des Américains qui limitaient les dégâts tant qu’ils y étaient, Daech a grandi, conquis du terrain, s’est enrichi et continue, avec difficulté, ses projets d’expansion.


Sur les divisions de l’Orient

Voilà des années que Daech aurait pu être vaincu, mais finalement ce groupe terroriste arrange beaucoup de monde car il empêche la fin du conflit en Syrie, la résolution de la question kurde mais aussi qu’il fait peser une menace sur l’Iran. Un Orient divisé, ce sont plus de producteurs de pétrole qui font varier les coûts. C’est aussi un bloc civilisationnel qui pourrait être puissant mais qui ne l’est pas, et du coup ne peut pas s’opposer frontalement à l’État d’Israël.


Daech sera d’ici quelques années réduit à quelques dizaines de membres sans argent, qui n’exciteront plus que les Occidentaux fanatisés qui ne pourront plus aller se faire sauter en Syrie puisqu’on les en empêche (on ferait mieux de les empêcher de revenir…). Mais au-delà, le 11 septembre 2001 est la marque d’un nouveau terrorisme islamiste et de la prédominance de guerres asymétriques avec un côté prêt à la guerre totale. Nous en avons pour 10 à 50 ans.



Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s