Un candidat au diaconat permanent sur le secteur de Savigny-Viry : Jean DOUSSINT

La bonne nouvelle est officielle depuis son annonce au cours de la messe du 10 septembre 2016 à Notre-dame-d’espérance : Savigny devrait avoir un nouveau diacre permanent : Jean DOUSSINT. Ancien employé du notariat, reconverti en infirmier et travaillant actuellement dans un service de soins palliatifs à Paris, Jean, 56 ans, devrait être ordonné au premier semestre 2017. Il est marié à Cécile et père de deux enfants.

Mais qu’est-ce que le diaconat permanent, d’autant que je lis que Jean est marié et père de famille ? Alors ça y est, on ordonne des curés mariés dans l’Église catholique ? Non, car un diacre reste un laïc (un homme qui n’est ni prêtre ni religieux) qui se met au service de son diocèse, notamment pour proclamer la Parole, préparer la table eucharistique, donner la paix et pratiquer l’envoi à la fin de la messe. Il aide aussi aux sacrements en baptisant et en mariant.

La figure du diacre est incarné à l’origine par sept hommes qui sont ordonnées par les douze apôtres après la mort et la résurrection de Jésus. Ils sont là pour aider les apôtres et « le service de leurs frères« . Elle avait plus ou moins disparu dans l’Histoire, si ce n’est que les prêtres sont tous d’abord ordonnés diacres temporairement (ad presbyterium). Mais le manque de prêtres fait que la figure du laïc consacré pour aider revient à la mode, plutôt comme un besoin.

Rappelons que Savigny-sur-Orge fut la ville de résidence d’un des premiers diacres essonniens : Marc(o) MARTINEZ, qui fut aussi le premier président de la MJC. Peut-être sera-t-il donc suivi dans le temps et l’Histoire par Jean qui entame sa quatrième et dernière année de discernement, pour peut-être rejoindre Daniel (LAMBERT), Yannick (LE NOUEN) et Adelino (GONCALVES) ? Rappelons pour le coup, que c’est sa femme, Cécile, qui aura le dernier mot !

En effet, au cours de la célébration d’ordination, c’est d’abord à la femme du diacre qu’on demande si elle accepte que son mari soit ordonné, ce qui signifie qu’il lui sera souvent enlevé, parfois pour de la réunionite inintéressante et improductive. Peut-être au grand soulagement de l’épouse… (humour!)



Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s