Des questions sur la politique migratoire allemande

Vu de France, la politique migratoire allemande est admirable, aux yeux du politiquement et médiatiquement correct. Ces deux dernières bienpensances ne comprenant d’ailleurs pas pourquoi les vilains Allemands xénophobes préfèrent l’AfD à la politique très chrétienne de la CDU et de ses alliés du SPD. Pourtant, la même politique, que nous allons étudier ici, appliquée en France ne passerait pas la censure de la gauche morale.

Les avis les plus estimables sur les migrants sont trop souvent ceux des personnes qui, soit ne les fréquentent pas, soit se comportent avec eux d’une manière paternaliste, à la limite du néocolonialisme, dans le seul but de se vanter d’une action altruiste. Personnellement, ma légitimité à parler de ce sujet tient à ce que je fréquente des migrants en France ou que j’aide dans les associations caritatives ou en prison, et régulièrement, ils ne sont pas super heureux.


Un million de migrants = Un million de main d’œuvre

Certes, l’Allemagne a besoin de main d’œuvre. Elle procède donc à une immigration de travail, qui relève d’une immigration choisie et donc discriminatoire. Alors pourquoi quand c’est SARKOZY qui proposait cela en 2004, c’était mal, mais quand c’est l’Allemagne, c’est bien ? L’être humain qu’est le migrant est alors nié dans sa personne, qui n’est interprété que comme un objet capitaliste. Alors est-ce à cause du million symbolique ? Le million ! Le million ! Le million !


En Allemagne, on renvoie les migrants

Quand à Calais, un migrant fout la merde, on le laisse libre, et quand bien même il serait arrêté, il aurait toute latitude, grâce aux largesses du droit, d’arriver à être relâché, grâce à un avocat français. Au pire, il pourrait s’échapper, pendant les délais de procédure de reconduite à la frontière. Il est vrai qu’outre-Rhin, il n’y a pas de scrupules. Si tu ne respectes pas la Loi, tu dégages dans un charter, même si tu dis que des gens veulent te tuer dans ton pays.


Pendant ce temps, l’Allemagne ne fait rien pour décourager l’immigration

La France est très contradictoire : en même temps, elle fait de l’aide au développement pour réduire les inégalités économiques et que les gens pauvres ne migrent pas. Et en même temps, elle ne fait rien pour endiguer l’immigration, qui est logique pour tous ceux qui veulent vivre avec un niveau de vie plus développé que dans leur pays d’origine. La France va même jusqu’à faire la guerre à la place des migrants dont le pays est divisé ou occupé. Mais l’Allemagne ?


Au delà du rejet des grandes migrations (peur inconsciente de nouvelles Invasions barbares qui ont anéanti la puissance de Rome), c’est en fait un rejet de l’islam qui a lieu, exacerbé par les récents attentats terroristes. Mais en Allemagne comme en France, on préfère désigner le problème comme étant celui de la migration par peur d’une réaction des musulmans, et au final d’une guerre de religion aux allures de guerre civile… Irrésoluble question migratoire…



Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s