Des questions sur la réponse de la DDFIP relative aux comptes de gestion 2016 de Savigny-sur-Orge

La Direction départementale des Finances publiques de l’Essonne a répondu à mon courrier du 29 juin 2016 par lequel je tentais de démystifier la fausse réponse du maire de Savigny-sur-Orge à son Conseil municipal sur sa méconnaissance des résultats des comptes. Il subsiste malgré tout trois questions que je vais poser ici, et qui seront l’objet d’un nouveau courrier à la DDFIP pour tenter d’avoir de nouvelles réponses.

1. Si les comptes de gestion ont été retournés depuis Évry le 7 avril 2016, admettons qu’il ait fallu une semaine pour qu’il parvienne à Savigny puis soient renvoyés aux services Finances de la commune, alors Éric MEHLHORN n’a pas reçu ces documents le 6 juin 2016, comme il l’affirme. C’est un menteur !

2. Pourquoi donc le maire a-t-il fait une seconde demande d’envoi des comptes le 6 juin 2016 ? Y avait-il eu du changement entre temps ? Les documents renvoyés ont-ils bien été scrupuleusement les mêmes ? Cette pratique est-elle courante, ou normale, ou légale ?

3. Comment se fait-il que les services de l’État n’aient pas remarqués, dans le compte de la Régie des Transports que la trésorière principale, Mme LÉTÉ, aurait manifestement oublié de prendre en compte dans le calcul des résultats 2015 en section de fonctionnement et en section d’investissement le report des résultats 2014, donc n’aurait pas tenu compte des restes à réaliser ? Du fait, il y avait un déficit de 61 276,27 € comblé par une erreur de gestion de la Ville qui a alloué une subvention (irrégulière) de 80 000 € pour masquer ce déficit.


J’ai ce jour contacté l’opposition de gauche qui avait promis en Conseil de saisir le Préfet sur la légalité de cette opération. J’attends désormais leur réponse. J’ai aussi obtenu pendant mes vacances les comptes de gestion, que je publierai cet après-midi sur ce blog. Encore une fois, nous constatons que le maire de Savigny est un menteur qui dissimule la vérité de certaines informations pour mener une gestion au coup par coup, qu’il dénonce paradoxalement.


Rep-DGFIP-260716 001



Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s