À la recherche d’une suppléante aux élections législatives

Les mois passent, et je n’ai toujours pas trouvé de suppléante aux élections législatives. Dans les partis politiques, c’est une place très disputée. Chez les candidats indépendants, c’est une place qui n’est pas facile à occuper, soit à cause de la grande solitude du candidat, soit parce qu’il est difficile de trouver une personne qui partage les mêmes positions que le titulaire. Dans mon cas, il s’agit des deux raisons invoqués.

Ajoutez à cela la logique électorale, qui se doit d’être la plus rassembleuse possible, pour offrir le plus de chances au candidat, et vous compliquez encore le tout. Dans mon cas, il serait normal que je choisisse une femme pour suppléante puisque je suis un homme. Ensuite, qu’elle habite dans une des plus grosses villes de la circonscription pour avoir plus de chances d’être reconnu. Dans mon cas, plutôt Athis-Mons pour couvrir géographiquement la circo.

Certes, rien n’oblige à ce que le candidat, et donc le suppléant, n’habitent la circonscription ; seulement, ça ne le fait pas trop s’il n’est pas connu localement. Pareil, il n’existe pas plus d’obligation que le sexe du candidat et celui du suppléant soit le même. Mais il doit y avoir une cohérence à défaut d’une complémentarité. Vaut-il mieux deux jeunes ou un représentant de la jeunesse et un autre plus expérimenté ? Je pense qu’il n’y a pas de « ticket » miracle.

Alors que la députation serait le seul mandat que je serai prêt à exercer (avec une place de simple Conseiller municipal pour garder un pied dans la vie locale), l’intérêt serait d’avoir avec moi une personne engagée comme moi dans sa ville pour surveiller la politique municipale, tout en ayant des convictions qu’il serait prêt à défendre au niveau national. En aucun cas, un(e) suppléant(e) potiche n’aurait d’intérêt pour stimuler et faire vivre ma campagne.

Sauf que là encore, il faudrait une personne qui ne soit pas élu ni dans les partis, qui arrive à comprendre mon positionnement à droite tantôt dur tantôt proche du centrisme, mes idées en matière de démocratie directe, mes convictions en matière de travail législatif… Bref, je n’ai encore trouvé personne, certainement parce que je suis trop exigeant dans ma recherche, et je reste à l’écoute de toutes les propositions que pourraient me suggérer mes lecteurs…

Les élections ne sont qu’en juin soit dans dix mois déjà, mais dans l’idéal, il me faudrait avoir trouvé cette personne d’ici quatre mois. Goûtons alors au moins la liberté que ce choix ne me soit pas imposé. Mais surtout que dans le pire des cas, je ne serai pas obligé de faire comme ces candidats qui choisissent quelqu’un de leur famille, quand ils n’en ont pas déjà pris un pour être leur trésorier de campagne. Bref, je retourne à mes recherches.



Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s