Identité nationale : un débat au cœur des élections de 2017

Parce que ce sont les vacances et que mon lectorat a diminué de moitié (de 700 à 400 personnes tous les jours), je ne publierai plus qu’un article par jour entre le 14 juillet et le 15 août. Ou peut-être plus, ou peut-être pas du tout, mais je continuerai à publier régulièrement.


En ce jour de fête nationale, évoquons brièvement le thème de la Nation en 2016, qui sera quoiqu’en on en veuille, un thème phare (mais surtout casse-gueule) des prochaines élections. Certes, l’identité nationale est un thème moins important dans nos vies que le logement ou l’emploi, et pourtant, ce thème revient inlassablement en pôle position dans les conversations des Français, que ce soit lié au terrorisme ou au Front national.

L’identité nationale française est une question sans réponse, plutôt avec des réponses. Une plaie béante ouverte en 2010 par Nicolas SARKOZY et jamais refermée. Personne ne pourra jamais donner totalement raison à ceux qui veulent voir la France comme un pays blanc et chrétien. C’est l’Histoire et la culture. Personne ne pourra non plus totalement donner tort à ceux qui voient la France comme une société multiculturelle et cosmopolite. C’est une réalité.


Sur l’Europe

Le principal problème de l’identité nationale française est que le Français se sent dépossédé par une mondialisation qui lui échappe car elle va trop vite pour sa compréhension. Parmi les éléments de cette mondialisation, le plus visible est l’Europe : 40 000 hauts-fonctionnaires qui semblent présider aux destinées des Français qui n’ont plus l’impression de maîtriser. Pour moi, il convient de proposer une autre Europe aux Français qui leur rende leur souveraineté.


Sur l’immigration

En accueillant 200 000 personnes tous les ans, la France se heurte à des problèmes d’infrastructures qui ne suivent pas. Alors elle bâtit pour pallier les manques et cela ne suffit toujours pas. Et les personnes immigrées ne sont pas toutes heureuses de ce qu’elles trouvent en France. Et les Français continuent de payer pour développer les pays étrangers qui ne se développent pas. Où est la cohérence dans les choix de nos politiques ?


Sur la religion

Bien que de culture chrétienne, la France n’est plus chrétienne parce que les catholiques de déclaration ne pratiquent plus. Est-elle devenue multi-confessionnelle ? Elle l’a toujours été. S’est-elle islamisée ? Oui. Mais la nouveauté est que cet islam en France est une re-création ex nihilo qui amène certains à la radicalisation et au terrorisme. Face à cela, il est important que la République reste laïque et cesse de reculer face aux revendications religieuses.


Sur la nation et son identité

Qu’est-ce que la France ? D’abord une République qui fait fi des différences de chacun des individus qui l’habite pour aller dans un même sens. Or, la nation française n’est plus composée, par l’école et le service national, de républicains mais d’abord de personnes qui se définissent selon d’autres critères « communautaristes« . Recréons un socle d’appartenance à la République pour réapprendre à vivre ensemble, ce que nous n’arrivons plus à faire.


Sur la nationalité

Alors que de plus en plus de personnes cherchent à acquérir la nationalité, il y en a paradoxalement de plus en plus d’autres, Français de papier, qui expriment un rejet de la France et de la nationalité française. La situation ne peut pas se prolonger ainsi : il faut pouvoir déchoir ce qui ne veulent plus être Français ou qui commettent des actes contre la France. Inversement, il faut pouvoir faciliter la naturalisation de ceux qui veulent vraiment le devenir.


Les soutiens qui se sont exprimés au moment de l’Euro de football sont assez révélateurs de l’état de l’identité nationale française. Il y avait ceux qui étaient à fond pour la France, d’autres à fond pour une autre équipe et les derniers avec un pied de plusieurs côtés. Qu’on arrête donc de citer toujours en exemple l’immigration européenne (chrétienne) des XIXe et début de XXe siècle, qu’on réinstalle les fondamentaux de la République ; alors les différences s’apaiseront.



Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s