Les maires n’encadrent désormais plus la fermeture estivale des boulangeries

La semaine dernière, je voulais acheter du pain dans ma ville de Savigny-sur-Orge. Mais je me suis cassé le nez sur la porte d’une boulangerie fermée pour ses vacances. En réalité, il est assez exceptionnel que je n’achète pas du pain en grandes surfaces, ou dans la ville dans laquelle je travaille, donc j’ignorais complètement les périodes de fermeture des boulangeries de ma commune, et je ne savais pas quelles autres étaient ouvertes.

Dans mon souvenir, il appartenait au maire de décider quelles boulangeries fermaient quand afin d’éviter que tous les boulangers de la ville soient partis entre le 14 juillet et le 15 août, et que nous venions à manquer de l’élément le plus à la base de notre alimentation. Or, aucune communication dans un bulletin municipal inexistant ou sur le site internet de la Ville, donc clairement comment je fais, surtout si je ne sais pas où sont les autres boulangeries ?

En réalité, le maire n’est plus chargé d’encadrer les fermetures des boulangeries. Alors si toutes avaient la machine à pain de la boulangerie des Tilleuls, cela ne poserait pas vraiment de problème tant qu’elle serait fonctionnelle. Mais ce n’est pas le cas, et grande est la tentation de se replier sur la première grande surface venue, à défaut d’une meilleure communication qu’elle soit municipale, ou à la porte de la boulangerie avec plan et périodes de vacances.

Pourtant, nous comprenons aussi les boulangers qui veulent être libres de prendre leurs congés quand ils le souhaitent. Mais nous apprécierions qu’ils le fassent en bonne intelligence avec leurs collègues (au risque que l’été permette de s’apercevoir que tel est meilleur que tel autre). Nous ne pouvons en effet pas imaginer la France manquer de pain, ce qui avait été une des causes de la Révolution française. Le fameux « Panem et circenses » toujours valable en 2016.

Si je suis élu un jour maire de Savigny, il y aura une communication municipale sur ces fermetures. Mais il y aura aussi une organisation pour que tous sachent où se replier en cas de fermeture de commerce pour trouver du pain, de l’essence, la pharmacie, le médecin, la presse, l’épicerie, le tabac…



Publicités

Une réflexion au sujet de « Les maires n’encadrent désormais plus la fermeture estivale des boulangeries »

  1. Jean-Marie CORBIN

    Certaines boulangeries saviniennes vont jusqu’à fermer 5 semaines pendant l’été (non je n’ai pas fait de photographies pour l’attester). Quels autres commerces peuvent se permettre des fermetures aussi longues ? (peut-être les garagistes ?) Alors qu’à l’opposé la baisse insignifiante de fréquentation des transports en commun (merci au passage aux travaux Castors de déborder aussi longtemps chaque été), démontre par les faits ce que les études ont révélé : Les français partent de moins en moins longtemps l’été.

    Entre ces fermetures estivales et un turn-over assez fréquent (qui n’a pas vu la pancarte changement de propriétaires), le métier de boulanger serait-il un métier éreintant mais profitable ?

    En attendant, reste la solution du DIY ou Do It Yourself ou en français Faites le Vous Même. Avec un peu d’habitude, faire son pain, avec ou sans machine, ne prend pas plus de temps que d’aller le chercher (je déteste ceux qui prennent leur bagnole pour aller chercher le pain tous les matins à la boulangerie qui se trouve à 300 m de chez eux). Tout ceux qui le font eux-même vous le diront : le pain maison se conserve sans problème une semaine et n’est pas ce machin douteux (et trop salé) où on paye surtout les bulles à l’intérieur …

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s