RD 77 (Savigny) : Des travaux de rénovation nocturnes du 22 au 26 août 2016

Une réunion publique à destination des riverains de la RD 77 était organisée ce mercredi 6 juillet 2016 par le maire de Savigny-sur-Orge, pour présenter les travaux de rénovation de cette route sur deux sections (rue Charles-Rossignol et rue de l’église + début de la rue des Rossays). Pour l’occasion, le maire avait invité Étienne DEREU, Directeur général adjoint du Conseil départemental en charge des équipements et de l’environnement.

Pour réécouter l’ensemble de la réunion (1 heure 32) : Partie 1 et Partie 2

Faute d’une mauvaise communication municipale, seulement 17 Saviniens étaient présents en plus du maire Éric MEHLHORN. Parmi eux, deux élus l’adjoint Daniel GUETTO (également vice-président du SIVOA – Syndicat mixte de la vallée de l’Orge aval – en charge de la prévention des inondations) et Catherine CHEVALIER. À noter la présence de Julien MIALLET, Directeur de cabinet du maire qui assurait le service après vente, quand M. MEHLHORN répondait à côté.


Le contexte

Face à la multiplication des accidents sur la RD 77, le Département a commandé une étude au CEREMA (Centre d’études et d’expertise sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement).

L’enquête a conclu à l’usage d’un mauvais matériau composant la couche de roulement posée il y a une vingtaine d’années. Par conséquent, elle serait responsable d’un problème structurel d’adhérence notamment quand il pleut à cause d’une mauvaise évacuation des eaux.

Le document conclut que la route serait « réellement dangereuse » et qu’il convient de la refaire en priorité, ce sans quoi le Département aurait attendu 5 à 8 ans pour la refaire.


Quelques chiffres

  • 6500 véhicules utilisent cette route tous les jours parmi lesquels 2,4 % de poids-lourds. La RD 77 fait partie des 150 km de routes départementales de l’Essonne les plus fréquentées.
  • Les travaux vont coûter entre 200 000 et 300 000 euros (pour un budget départemental de 10 millions € sur le Département).
  • 5280 m² de route (trottoir inclus) vont être refaits au moyen de 850 tonnes d’enrobés.

Les travaux

  • Ils auront lieu du 22 au 26 août 2016. Toutefois, il est possible que les préparatifs commencent le vendredi 19 août.
  • Ces travaux concerneront la RD 77 sur deux sections : la rue de l’église et la rue des Rossays jusqu’à la rue de Morsang et la rue Charles-Rossignol de la Place Davout à la Grande Rue et à la rue Chateaubriand (voir image à la une)
  • La RD 77 restera ouverte en journée mais sera fermée à la circulation la nuit entre 22 h et 5 h (selon les horaires définis dans l’arrêté du maire).

Notons que le maire prétend pouvoir prendre l’arrêté la veille ; en réalité, Éric MEHLHORN doit ignorer qu’un arrêté n’est valable qu’à partir du moment où il est reçu par le Préfet…

  • Toute voiture stationnée et non dégagée à cet horaire finira à la fourrière.
  • Le plan des déviations n’est pas encore connu car il se doit de rester « confidentiel« , selon M. DEREU, pour ne pas fausser les appels d’offres…
  • Sur les nuisances sonores : Elles n’excéderont pas 70 décibels et seront « inférieures à un flux de voitures en continu« . Les travaux ne nécessiteront pas de marteaux-piqueurs. Le plus bruyant pourrait être que les machines doivent reculer (ce qui serait le signe d’un raté).
  • Sur les réalisations :

– les anciennes chaussées vont être rabotées,

– les dispositifs d’assainissement vont être mis à niveau (refait ; mais le niveau fini restera exactement le même à cause des normes de la zone inondable),

– un enrobé va être tapissé pour former la nouvelle couche de roulement. Il ne s’agit pas d’un revêtement acoustique donc aucune diminution de bruit ne doit être attendue.

– des plateaux surélevés (photo) vont être installés aux angles des rues (M. DEREU appelle cela des « des dispositif de régulation de carrefours » pour faire techno comme il dit « giration » pour virage… On ne peut pas lui demander de changer son vocabulaire ; il est débordé par la quarantaine de projets similaire à celui de Savigny, qu’il gère en même temps…)

plateau-surelevé

– la signalisation horizontale (lignes au sol) va être repeinte,

– (Spécifique à la rue de l’église) : une chaussée dimensionnée pour les bus va être réalisée, même si les emplacements actuels ont vocation en novembre à redevenir des places de stationnement en zone bleue à l’achèvement de la gare routière.


De nombreuses questions du public sans réponses

  • Quelle sécurité supplémentaire va-t-être apportée par ces travaux ? Comment la visibilité va-t-elle être améliorée aux virages ?
  • Le vrai problème n’est-il pas celui de la vitesse ? Comment font les gens qui ont réussi à avoir un accident provoqué par l’aquaplanning sur une portion limitée à 30 km/h ?
  • Pourquoi ne refait-on pas toute la RD 77 si c’est un défaut de matériau ? N’a-t-il été appliqué qu’en certains endroits ? C’est étonnant.
  • Où les riverains qui vont avoir besoin de leur voiture de nuit vont-ils pouvoir stationner leur véhicule ?
  • Où vont stationner les machines de chantier ?
  • Comment limiter en général le bruit de la circulation pour les maisons des riverains ? Quels outils permettraient de casser la vitesse sans créer de nouvelles nuisances sonores ?

Ont été évoqués :

– les bandes rugueuses (bruyantes),

– les pavés (bruyant et moins adhérent),

– les feux qui deviennent rouges quand on va trop vite – Je n’ai alors pas compris l’objection du maire qui dit que cela pénalise ceux qui respectent la règle vu la durée de ces feux qui ne font que forcer à l’arrêt du véhicule. S’ils ne roulent pas à plus de 30, alors le feu ne se déclenchera pas,

– un radar de vitesse, ou un radar de feu rouge. – Mais là aussi, le maire prétend ne pouvoir agir que sur décision du Préfet qui n’en mettrait que deux par an aux routes où il y aurait le plus de morts… À Yerres, par exemple, Nicolas DUPONT-AIGNAN a mis le Préfet Bernard SCHMELTZ devant le fait accompli en installant un radar de feu rouge, et le Préfet a même trouvé cela intéressant, bien sûr en étant choqué que le député-maire n’ait pas suivi la procédure…


L’objectif de cette réunion se voulait être d’informer les riverains d’une opération du Conseil départemental (bref, un message publicitaire) visant à améliorer la circulation routière en réhabilitant les chaussées. Triste conclusion à laquelle je souscris, que celle d’un riverain dépité par ce qu’il entendait : « on attend les morts » pour que réellement quelque chose soit fait pour sécuriser cette route dont le seul vrai gros problème d’adhérence était la vitesse excessive.


Les diapositives projetées

7 8 9 10



Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s