EPT 12 : La Préfecture du Val-de-Marne s’inquiète du défaut de publicité des actes administratifs

Le Préfet du Val-de-Marne m’a écrit ce 1er juillet 2016 pour accuser réception de ma saisine relative à l’absence de communication et de publicité des actes administratifs de l’EPT 12. À plusieurs reprises, j’avais saisi le président Michel LEPRÊTRE ou ses services qui m’ont fait patienter plus de trois mois en me promettant en vain une réponse. Lassé de cette illégale anormalité, j’avais écrit au Préfet début juin qui me répond maintenant.

Le mouvement de métropolisation est formidable : il se fait sans les citoyens, qui de leur côté ne demandent pas trop de comptes. L’argument des technocrates est pourtant de dire « avec », parce que les élus des territoires et des métropoles sont des élus locaux. Enfin, c’est pas pour cela que nous avions voté pour eux en mars 2014. Bref, LEPRÊTRE et ses équivalents agissent en toute impunité, et il n’y a aucun moyen de vérifier quoi que ce soit. C’est un totalitarisme !

Pierre MENDÈS-FRANCE disait : « La démocratie n’est efficace que si elle existe partout et en tout temps. » À la fin du dernier Conseil communautaire, j’avais de nouveau interrogé le Directeur général des services adjoint qui m’avait répondu, d’une manière inadmissible d’un point de vue démocratique, sur cette même question, que rien ne pourrait se faire avant quelques mois (six ne leur ont donc pas encore suffit) tant que l’EPT 12 ne disposerait pas :

  • des locaux propres pour entreposer les actes ; en gros, ils réclament un palais intercommunal à l’échelle du territoire ; j’espère qu’on ne va pas attendre de leur construire, et qu’ils vont gentiment aller à Choisy.
  • un vrai nom parce que EPT 12, ce n’est pas un nom et « ça ne peut pas durer« 
  • un nom de domaine unique parce qu’ils fonctionnent avec trois listes d’envois alors c’est compliqué pour eux

Je n’ai aucune illusion sur les suites de cette affaire. Le Préfet, comme m’a déjà dit au téléphone son service des relations avec les Collectivités locales, va répondre qu’il comprend la situation exceptionnelle et me demander d’attendre septembre où tout sera normalement en place. Je n’y crois pas plus que l’organisation de la Métropole du Grand Paris soit achevée à la rentrée, et j’aurais très envie de demander qu’on sursoit à toutes les décisions prises dans cette opacité.

Notons enfin qu’aucun des 92 élus, ou des groupes politiques constitués ne pense à raconter ce qu’il fait, ce qui se passe, ce qu’il vote (car il ne s’y intéresse pas et ne le comprend pas lui-même ; il y avait plus de 2000 pages de documents au dernier Conseil !). Heureusement donc que le média 94.Citoyens s’y intéresse un peu, ainsi que votre serviteur, mais si les citoyens ne réclament pas, alors qu’ils ne s’étonnent pas de se faire chahuter par le système…



Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s