Pour une association des commerçants du bas-Savigny (Savigny-sur-Orge)

Se déplacer en réunion de quartier dans le bas de Savigny (Kennedy-Rossays-Davout-Gare-Chateaubriand-Prés-saint-Martin), c’est être assuré d’entendre parler de l’état du commerce local. Les habitants se plaignent globalement qu’il y a trop peu de boutiques, qu’il y a trop de commerce communautaire et qu’il génère des nuisances tant à cause du bruit que du stationnement. Face à cela, les commerçants se sentent abandonnés.

Alors moi, de leur répéter, qu’ils doivent s’organiser en association indépendante pour peser auprès des acteurs publics, et surtout essayer d’obtenir des aides fiscales ou financières que la mairie trop feignasse ne leur obtiendra jamais. Et eux, de me dire qu’ils n’ont pas les mêmes revendications que leurs voisins, qu’ils n’ont pas le temps pour s’y consacrer, qu’ils sont trop différents et qu’ils ne savent pas qui ils veulent voir adhérer. En fait, ils préfèrent juste râler.


Sur l’actuelle association des commerçants

En voulant entretenir de bonnes relations avec la mairie, l’actuelle association des commerçants n’a pas les mains libres, et donc a peu de succès dans le défense de sa cause. Bien sûr, il n’y a rien à redire sur leurs animations du marché de Noël ou des autres manifestations saviniennes : ils sont sympas et volontaires. Mais si le commerce local va mal partout, c’est parce qu’il est trop difficile de le soutenir en le fréquentant régulièrement.


Une association indépendante et efficace ; la solution viendra d’eux, pas de la mairie

Le problème n’est pas de poser le diagnostic car tout le monde le connaît. Il est plutôt de proposer des solutions, mais pas les solutions des technocrates qui font du commerce sur papier. Interroger tous les commerçants, leur demander leurs besoins spécifiques, les intégrer aux réflexions sur la circulation et le stationnement, les aider à communiquer : voilà quelques unes des missions que pourrait avoir une telle association, en se gardant de toute soumission.


Que fait la municipalité ? Pas grand chose

En principe, Savigny a une adjointe au commerce : Réjane MALGUY. La preuve qui montre que vous vous entendez bien avec elle est que vous possédez dans votre bureau un calendrier MALGUY (du nom de la société de transports de son mari). C’est ainsi que j’en ai découvert un dans la halle du marché communal Ferry… Les commerçants du bas ne connaissent pas Réjane MALGUY. Cette dame ne leur a jamais rien proposé, quand bien même ils l’auraient vue !


Pourquoi la mairie a renoncé ? Trop fatiguant

Là, il faut regarder dans le projet du Plan local d’urbanisme. À Savigny, le commerce se concentre uniquement le long du boulevard Aristide-Briand, mais là encore pas au début ni à la fin partout parce que ce serait difficile à gérer. Donc pour améliorer le commerce sur le Plateau, la seule solution de la mairie est de « trouver » des places de stationnement, qu’elle convertit en arrêt minute. Vu l’échec que connaît cette zone, il n’y a rien à attendre pour le bas de Savigny…


L’opposition bas/Plateau : une histoire savinienne

Historiquement, les commerçants du bas de Savigny étaient plutôt favorables à la gauche tandis que ceux du Plateau soutenaient plutôt la droite. Certains anciens parlent de visites du SAC (Service d’action civique) dans la Grande Rue. Avec la victoire de MARSAUDON en 1983, le bas de Savigny aurait été délaissé pour favoriser le Plateau. Laurence SPICHER-BERNIER a recommencée à s’y intéresser, mais dans quelles conditions d’installation ou de reprise ?


Fin août 2013, une étude sur le potentiel commercial de Savigny avait été commandée par Laurence SPICHER-BERNIER à la Chambre de commerce et d’industrie de l’Essonne. Ce rapport n’a jamais été exploité, et même enterré par l’administration MEHLHORN. N’en a été retenu que le fait que le commerce était actif au centre du boulevard Aristide-Briand et qu’il fallait l’encourager ici. À quand donc la mairie demandera-t-elle donc leur avis aux commerçants ?

Je reste convaincu que la mairie doit laisser faire les acteurs de terrain, et leur donner carte blanche pour qu’ils donnent leurs solutions, qui seront ensuite à valider avec la population, les usagers et bien sûr la municipalité qui doit juste piloter le projet, et le regarder de loin.



Publicités

Une réflexion au sujet de « Pour une association des commerçants du bas-Savigny (Savigny-sur-Orge) »

  1. Jean-Marie CORBIN

    Il faut regarder les choses en face. Les clients ont fait fortement évoluer leur habitudes de consommation. Les Poissonnard commerçants acerbes typiques que l’on retrouvait dans le téléfilm Au bon beurre (https://fr.wikipedia.org/wiki/Au_bon_beurre_%28t%C3%A9l%C3%A9film%29) on disparu avec l’arrivée de de la grande distribution. Bon débarras ! C’était la révolution de la fin du XXème siècle. La seconde, celle d’aujourd’hui, est celle du cybercommerce. Articles pas chers (grâce aussi à la fraude fiscale, n’est ce pas Amazon), disponibles (fini le yenapu-sassepu), le consommateur qui sait un minimum se servir d’un navigateur sur internet y trouve rapidement son compte. Et j’y inclus les mamies de plus de 75 ans qui désormais n’hésitent pas à se connecter sur blablacar pour se déplacer plutôt que d’acheter plus cher un billet de train sur voyages-sncf puisque de toute façon il n’y a plus de guichet grandes lignes à Savigny.
    Et le commerce local là dedans ? Ce qui serait stupide, ce serait de vouloir lutter contre ces nouvelles offres à coups de subventions en faveur des commerces locaux. Il faut donc sérieusement réfléchir à ce que jamais le cybercommerce ne pourra proposer (comme par exemple vendre du poisson) et optimiser ces niches pour avoir l’offre la plus large possible et au meilleur coût.

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s