Absence de suivi et connivence : les étonnantes réponses de la DDFIP de l’Essonne

Bonne surprise ce matin de recevoir un courriel, signé de la Directrice départementale des Finances publiques, à la suite de la première de mes trois interpellations relativement à la publicité des comptes de gestion de la Ville de Savigny-sur-Orge. Il n’empêche que je doute que ces services n’aient pas respecté leurs délais d’envoi des documents, ainsi que l’a affirmé Éric MEHLHORN, maire de Savigny, en Conseil municipal.

Il est suffisamment rare qu’une administration publique réponde aux messages électroniques qui lui sont adressés pour que cela mérite d’être signalé. J’y vois d’une part le symbole de l’accessibilité des services de l’État avec les citoyens. J’y trouve surtout en tant que journaliste et citoyen engagé des interlocuteurs légitimes pour pouvoir y voir plus clair sur les opaques comptes de ma commune, en vertu de l’article 14 de la Déclaration des droits de l’Homme.


Ce qui m’étonne quand même

J’imagine bien que l’administration doit se serrer la ceinture. Mais de là à penser que la DDFIP n’effectue aucun suivi postal de tels envois (parce que ça coûterait)… Lorsqu’on connaît la fiabilité de la Poste, je me permets d’avoir de gros doutes. Pareillement quant au fait qu’ils ne savent pas, au pire dans les métadonnées des fichiers PDF qui ont été imprimées, quand ils les ont finalisés… Là, j’ai quand même légèrement l’impression qu’on se fiche de moi.


Sur la connivence de l’administration et des pouvoirs locaux

Mais en même temps, la directrice départementale des Finances publiques m’apprend que tout est truqué puisque la Trésorerie et la Ville se mettent d’accord à l’avance sur le chiffre sur lequel ils doivent tomber, au cas où ce ne seraient pas les mêmes. Manque de chance, le compte de gestion de la Régie des Transports 2015 contiendrait une erreur comptable, qui aurait donc été masquée avec la complicité des services de l’État. Vite, une enquête journalistique !


Des précisions apportées

Dans mon premier message, je m’interrogeais quant au refus de la trésorière principale de Savigny de me recevoir, pour obtenir les dates des accusés de réception de la transmission des comptes de gestion. Si l’administration se refuse de condamner l’opacité d’un service qui se veut anonyme et invisible, elle m’apporte par contre des justifications utiles quant à l’inexistence d’un document que je demandais au culot pour vérifier une hypothèse de travail.


J’attends au moins une autre réponse relative à la possible erreur comptable de Mme LÉTÉ. Elle aurait manifestement oublié de prendre en compte dans le calcul des résultats 2015 du compte de la Régie des transports, le report des résultats 2014 et ne pas avoir tenu compte des restes à réaliser. Du fait, il y avait un déficit de 61 276,27 € comblé par une erreur de gestion de la Ville qui a alloué en 2016 une subvention de 80 000 € pour masquer ce déficit. Mais est-ce légal ?



Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s